Récap’ : Kings 120, Suns 116

Les Kings retrouvaient les Suns cette nuit au Golden 1 Center avec pour objectif de se venger de la première défaite de la saison infligée par les coéquipiers de Ricky Rubio (124-95) et de se rapprocher d’un bilan équilibré (5 victoires – 7 défaites avant la rencontre). On notera l’absence de Baynes et d’Ayton côté Suns, ce qui peut nous faciliter la tâche dans la peinture.

1er QT : Le match commence parfaitement avec notamment une interception suivi d’un dunk de Buddy Hield sur la première possession des Suns, 2-0 Kings. Buddy Hield continue et désormais il sert Holmes sur un plateau d’argent sous le cercle, ce dernier n’a plus qu’à finir, 4-2 Sacto. Holmes est également bien rentré dans son match : shoot raté, rebond offensif, hook, 6-4 Sacramento. Bjelica est important en ce début de saison autant offensivement que défensivement ; ici c’est sur une perte de balle provoquée sur Kelly Oubre qu’il se fait remarquer. Holmes n’a pas besoin de rebond offensif cette fois-ci et rentre son hook du premier coup, 10-5 pour les hommes de Walton. Holmes again ! Sur un très beau service de Cory Joseph, il dunke sur la tête des Suns, 12-5 Kings. Au retour du temps-mort pris par Phoenix, Hield est toujours aussi chaud et rentre son shoot derrière l’arc, 15-7 Sacramento et déjà 7 points inscrits par l’arrière bahaméen. Bjelica permet aux Kings de compter désormais 10 points d’avance, 17-7 pour nos californiens qui sont sur un run de 11-2. Et c’est encore Bjelica qui se démarque grâce à un layup, 19-7 Sacto. BJ333LICA ! C’est derrière l’arc que se montre désormais notre ailier fort serbe ! 22-9 Sacto ! Devin Booker l’imite et réduit la marque grâce à un tir du parking, 22-12 Kings, temps-mort Luke Walton. En retour de temps-mort, Bogi envoie un caviar pour Dedmon, qui n’a plus qu’à finir sous le cercle avec un dunk rageur ! I love that ! Dedmon met du cœur à l’ouvrage et ça fait plaisir à voir, 24-12 pour les hommes de Walton. Bogdanovic s’illustre cette fois-ci au shoot avec un jumpshot : 26-14 Kings. Dedmon se bat bien et met de l’envie sur ce début de match. Une stat’ est très parlante sur ce secteur du jeu : les Kings ont inscrit 22 de leurs 28 points dans la peinture depuis le début du match contre 4 points dans la peinture seulement pour les Suns. Dans la dernière minute du 1er QT, CoJo envoie une belle passe à Yogi Ferrell, qui conclut du parking, 31-17 Sacto. Le 1er QT se termine sur le score de 33-19 après un QT abouti autant sur le plan défensif que sur le plan offensif.

2ème QT : Quelle surprise de voir Justin James sur le parquet d’entrée de 2ème QT ! Mais celui-ci fait vite taire ses potentiels détracteurs avec un dunk d’entrée sur un alley-oop de Bogi, 35-19 pour Bogi and Co. Justin James prouve à Luke Walton qu’il a bien fait de le mettre sur le parquet : il s’illustre désormais grâce à un contre sur le néo-champion du monde, Ricky Rubio. Les Kings défendent très bien en ce début de 2ème QT et empêche Phoenix de trouver des positions de shoots. Bogi envoie vraiment des caviars : nouvelle passe décisive pour Harrison Barnes cette fois-ci, qui n’a plus qu’à conclure, seul face au cercle, 40-26 Sacto, temps-mort Phoenix. On prend les mêmes et on recommence ! Nouvelle passe décisive de Bogi pour Barnes et malgré le mécontentement de Kelly Oubre qui pensait avoir contré légalement le shoot, les arbitres accordent le panier, 42-28 Sacramento. Bogi, step-back sur Rubio, et ça fait filoche ! 44-29 pour les Kings, qui prennent 15 points d’avance. BOGI AGAIN ! C’est désormais du parking que se met à shooter le futur 6ème homme de l’année et ça rentre encore une fois, 47-29 Sacto. Bogi réalise un début de match exceptionnel ! Il rentre encore un shoot du parking ! Insane ! 50-31 Sacramento et Bogi en est désormais à 10 points et 5 assists alors qu’il reste encore presque 5 minutes dans le 2ème QT. SORTEZ L’EXTINCTEUR ! BOGI IS ON FIR33333 ! Il envoie encore 2 bombinettes du parking d’affilée et porte son total de points à 16 sur cette 1ère MT alors qu’il reste encore plus de 3 minutes à jouer ! 55-36 Sacramento. Bogdanovic en a profité pour réveiller le Golden 1 Center qui se met à donner de la voix. Et quand il n’est pas au shoot, Bogi est à la passe déc’ : superbe passe pour Richaun Holmes qui finit sur un layup, 58-43 Kings. Bogi se retrouve désormais sur la ligne des lancers-francs et convertir ses deux lancers, 62-43 pour les hommes de Luke Walton et déjà 18 points pour Bogi. La MT est sifflée sur le score de 62-45 en faveur des Sacramento Kings après une MT relativement bien maîtrisée, où nos Kings se sont retrouvés portés par Bogdanovic, auteur d’un premier acte de haut vol. Le match est en bonne voie, mais il ne faudrait pas qu’il nous échappe à cause d’un excès de confiance, il va falloir finir le boulot dans les 3ème et 4ème QT.

Boxscore mi-temps

Bogdan Bogdanovic : 18 pts – 6 p.d – 2 interceptions

Richaun Holmes : 12 pts – 8 rbds


3ème QT : Un hook de Richaun Holmes lance bien notre (fameux) 3ème QT, 64-45 Sacramento. Bjelica lance également très bien le 3ème QT des Kings avec un shoot du parking qui donne 20 points d’avance à nos californiens, 67-47 pour Sacto. La balle circule terriblement bien et Phoenix est étouffé : Harrison Barnes se retrouve ouvert à 3 points et envoie une bombinette : 70-49 Kings. Ce qui est très intéressant c’est que Luke Walton a demandé à ses joueurs de doubler la défense sur Booker quand celui-ci à la balle et cela porte ses fruits : le franchise player des Suns est vraiment en difficulté en ce qu’il s’agit de marquer des points. Holmes est toujours aussi bon offensivement et est très présent sur les 2ndes chances. Holmes est vraiment présent sur le plan de l’attaque à l’image de ce hook sur Saric après un super service de CoJo, 76-51 Sacramento. Buddy Hield, un peu timide sur ce début de 3ème QT vient récolter 3 lancers-francs après une faute de Devin Booker sur un shoot à 3 points ; Buddy Hield les convertit et Sacramento reprend 25 points d’avance, 80-55 en faveur des hommes de Luke Walton. Après un petit run de 7-0, les Suns reviennent à 18 points d’écart, 80-62 Sacto, temps-mort Luke Walton. On notera que les Kings ont marqués 40 points dans la peinture contre 28 pour les Suns ; il est indéniable que les absences de Baynes et d’Ayton sont des facteurs explicatifs. Bogi relance son compteur sur ce 3ème QT avec un shoot à mi-distance en retour de temps-mort, 82-62 Sacramento. Sur un layup de Cameron Johnson, les Suns repassent sous la barre des 15 points d’écart à moins d’une minute de la fin du 3ème QT, 87-73 Kings. Toutefois, Sacto est en panne offensive en cette fin de QT avec une stat’ révélatrice : aucun panier n’a été inscrit sur les 4 dernières minutes ; de plus, avec deux lancers-francs inscrits par le frenchie Elie Okobo, les Suns sont sur un run de 8-0 et reviennent désormais à 12 points, 87-75 Kings, à 30 secondes la fin du 3ème QT. Le 3ème QT se solde sur le score de 87-75 en faveur de Sacramento. Les Kings se sont relâchés en cette fin de 3ème QT après avoir compté jusqu’à 26 points d’avance.

4ème QT : Sacramento commet 2 fautes en moins de 10 secondes sur ce 4ème QT : les Suns vont vite aller sur la ligne des lancers-francs à cette allure-là. Sur l’action qui suit, un layup de Mikal Bridges permet aux Suns de revenir à 10 points, 87-77 Sacto, le match est quasiment relancé. Cependant, c’était sans compter notre 6ème homme (Bogi), qui rentre un shoot du parking dans la foulée, 90-77 en faveur de nos californiens. Sur un shoot à mi-distance de Kelly Oubre, les Suns repassent sous la barre des 10 points, 90-81 Kings. Heureusement que Bogi est là ! Il rentre un nouveau shoot du parking et on souffle à nouveau, 93-81 pour les hommes de Walton. La balle circule de nouveau côté Sacto mais les shoots ont du mal à rentrer. De plus, à plus de 8 minutes de la fin du match, une faute de CoJo fait déjà rentrer les Suns dans le bonus et chaque faute des Kings enverra désormais les joueurs de Phoenix directement sur la ligne des lancers-francs. Bogi réalise un match hors-norme ! C’est encore lui qui, en rentrant un shoot à mi-distance, nous permet de reprendre 14 points d’avance, 97-83. Un block défensif des Kings suivi d’un layup d’Harrison Barnes permet aux Kings de reprendre 16 points d’avance, 99-83 Sacto, à un peu plus de 7 minutes de la fin du match. CoJo est vraiment dans un bon jour et outre le plan offensif, où il se démarque avec ses nombreuses passes décisives, il se démarque maintenant en défense avec une perte de balle provoquée sur Devin Booker. CoJo embête vraiment bien Booker et en particulier sur ce 4ème QT où il le marque à la culotte à l’image de cette action où il le force à provoquer une faute offensive. CoJo est phénoménalement défensif sur ce dernier acte et provoque cette fois-ci la perte de balle de Booker, après avoir bien été aidé par Bjelica, avec qui il défend sur Booker en doublant son marquage. Booker est vraiment bien défendu sur cette fin de match et c’est cette fois-ci Bogi qui lui fait perdre la balle. Sur un panier derrière l’arc de Franck Kaminsky, les Suns reviennent à 12 points, 103-91 Sacto. Il faut faire attention à ne pas défendre que sur Booker. BOG’THR333 ! Après le temps-mort pris par Luke Walton, Bogi redonne 15 points d’avance aux Kings grâce à un catch-and-shoot du parking, 106-91 Sacto. Cependant, c’est encore Kaminsky qui se retrouve ouvert à 3 points sur l’action qui suit et les Suns sont de nouveau à 12 points d’écart, un peu plus de 3 minutes à jouer. Grâce à un layup de Booker, Phoenix est de retour sous la barre des 10 points, 108-99 Sacramento, 2 minutes à jouer. Bjelica nous refait souffler ! Un shoot du parking et les Kings reprennent 12 points d’avance, 111-99 pour les hommes de Walton. Toutefois, Booker lui répond dans la foulée, lui aussi du parking du Golden 1 Center, 111-102 pour Bogi and Co, temps-mort Luke Walton. Une perte balle de Nemanja Bjelica force Holmes à faire faute et envoyer Mikal Bridges sur la ligne des lancers-francs, qui convertit ses deux lancers-francs, 111-105 Sacto. Yogi Ferrell est lui aussi envoyé sur la ligne par Phoenix : il convertit ses deux lancers-francs, 113-105 Sacramento. Sur l’action suivante, Kelly Oubre sanctionne du parking, 113-108 Kings, 23.5 secondes à jouer. Sur la remise en jeu, Booker fait faute sur CoJo qui s’en va convertir ses deux lancers-francs sur la ligne, 115-108 pour les hommes de Walton, temps-mort Suns. Sur le temps-mort, la caméra est braquée sur Bogi et celui-ci semble avoir une gêne quelque part. Sur la remise en jeu, les Suns rentrent un panier sous le cercle, 115-110 Sacto, 17 secondes à jouer. C’est désormais Buddy qui est envoyé sur la ligne des lancers-francs : il convertit qu’un seul des deux lancers, 116-110 Kings. Sur l’action suivante, Devin Booker sanctionne encore une fois du parking et ce, très rapidement, 116-113 Sacramento, 14.2 secondes à jouer. Yogi Ferrell s’en va convertir ses deux lancers sur la faute des Suns, 118-113 pour les hommes de Walton. Booker à 3 points… mais cette fois-ci ça ne rentre pas ! La faute est commise sur Holmes dans la foulée, qui convertit ses deux lancers, 120-113 Kings, 6.6 secondes à jouer, la messe semble dite. Toutefois, Franck Kaminsky nous fait une dernière frayeur avec un nouveau shoot derrière l’arc, mais le match se termine dans la foulée, 120-116 pour les Rois de Sacramento ! Que cette fin de match fut compliquée ! En effet, après avoir bien tenu jusqu’à la moitié du 3ème QT, les Kings ont lâchés le pied et ont permis aux Suns d’y croire et par la même occasion de se faire une belle frayeur après avoir dominé tout le match.

Boxscore finale

Bogdan Bogdanovic : 31 pts – 4 rbd – 7 p.d – 3 interceptions
Richaun Holmes : 20 pts – 15 rbds – 1 interception – 2 contres
Nemanja Bjelica : 17 pts – 8 rbds – 1 interception – 1 contre
Harrison Barnes : 15 pts – 2 rbds – 2 p.d – 1 contre
Buddy Hield : 12 pts – 5 rbds – 4 p.d – 1 interception
Cory Joseph : 6 pts – 5 rbds – 14 p.d – 1 interception – 2 contres

La surpr’Kings : Appelez le Guinness Book !

En effet, 4 records personnels ont été battus cette nuit. En effet, Bogdan Bogdanovic, le Roi de Sacramento cette nuit, a battu son record de points sur un match (31 pts cette nuit) et son nombre de shoots du parkings inscrits (7 tirs extérieurs sur 9 tentés). De plus, Richaun Holmes a battu son nombre de rebonds dans un match en carrière (15 au total cette nuit) et Cory Joseph a battu son nombre de passes décisives sur un match en carrière (14 au total cette nuit).


Les Kings prennent ainsi leur revanche sur des Suns qui les avaient défaits lors du premier match de la saison après un match abouti mais où nos Rois se sont fait peurs, essentiellement sur la fin. Les Kings ont su profités de l’absence d’Ayton et Baynes dans la peinture pour battre des Suns qui se sont réveillés tardivement dans cette rencontre. Toutefois, les Kings ont mérité cette victoire à l’image du duo Holmes-Bogdanovic qui a sorti un match de haut standing. De plus, le plan mis en place par Luke Walton pour cadenasser Devin Booker a parfaitement fonctionné jusqu’à la fin du 4ème QT, où celui-ci a commencé à prendre feu. On notera cependant un relâchement défensif par rapport aux derniers matchs, où les Kings avaient réussis à contenir leurs adversaires sous les 100 points sur les 3 derniers matchs.

[Buddy Hield n’a pratiquement pas joué du 4ème QT car il était fiévreux. Bogi est vraisemblablement touché aux ischios-jambiers ; toutefois, selon lui, il s’agit d’une simple crampe. Le pouce de Marvin Bagley sera réévalué ce soir et ce dernier prendra part au road-trip des Kings sur la côte Est qui arrive.]

Les Kings retrouveront les Nets de Brooklyn à New York, dans la nuit de vendredi à samedi, à 1h30 du matin, heure française. Il se murmure déjà que Kyrie est incertain, on en saura un peu plus après le match de cette nuit où les Nets reçoivent les Hornets. En espérant que les Kings continuent leur beau mois de novembre sur le parquet des Nets ! A samedi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *