Récap’ : Kings 97, Lakers 99

Les Kings rencontraient cette nuit les Lakers, leurs ennemis de toujours, au Staples Center de Los Angeles. Au coup d’envoi, on dénote toujours l’absence de De’Aaron Fox.

1ER QT : Bjelica, dans la lignée de ses matchs précédents, lance bien le 1er QT des Kings avec un 3 points d’entrée. Les Kings, à l’image de ces deux nouveaux paniers à 3 points de Hield, sont bien entrés dans leur match, 9-2 Kings. Les Kings défendent également bien en ce début de match à l’image de ces deux moves défensifs successifs de Richaun Holmes et de Nemanja Bjelica sur JaVale McGee. Cory Joseph, en substitution de Fox, est bien en place sur ce début de match. Toutefois, les Lakers recollent tranquillement sur un shoot à 3 points de LeBron James, 15-13 Sacto. Sur un nouveau shoot à 3 points des Lakers, cette fois-ci de la part de Kyle Kuzma, les hommes de Franck Vogel reviennent à hauteur, 22-19. Cependant, Buddy Hield est en forme derrière l’arc et il inscrit son 3ème panier à 3 points du match, 3/5 depuis le début du match, 22-19 Sacramento. Harrison Barnes se joue littéralement de la défense des Lakers sur cette action, beau move puis panier avec la planche et les Kings ont désormais 7 points d’avance, 27-20 pour les hommes de Luke Walton. Et Barnes au buzzer du 1er QT ! 3 points du logo pour finir en beauté ce beau 1er QT de la part des Kings, 30-20 pour nos californiens.

2ème QT : Les Lakers commencent ce 2ème acte avec une série de 6-0 et ils recollent à 4 points, 30-26 Kings. Kyle Kuzma rentre un nouveau panier derrière l’arc et les Lakers ne sont plus qu’à 3 points, 32-29 pour Hield and Co. Une des qualités du pivot qu’est Dewayne Dedmon est qu’il est capable de sanctionner à 3 points et c’est ce qu’il fait sur cette action ! 37-29 Sacto. Sur deux lancers-francs d’Harrison Barnes, Sacramento reprend 10 points d’avance, 39-29. Les Kings sont vraiment en forme du parking ! C’est désormais Yogi Ferrell qui s’y met à son tour et qui permet aux Kings de compter maintenant 12 points d’avance, 42-29 Sacto. Une petite séquence de Kuzma permet aux hommes du Lac de revenir à 6 points, 42-36 pour nos californiens. Bien emmené par LeBron James qui oblige les Kings à défendre à deux sur lui, les Lakers sont désormais sur un run de 12-0 et reviennent à 1 point, 42-41 Kings. Cela fait désormais 14-0 après un tir avec la planche de Quinn Cook, et les Lakers prennent l’avantage pour la première fois dans ce match, 43-42 Lakers. Toutefois, Bjelica répond dans la foulée derrière l’arc, 45-43 Sacto. Hield est toujours là et repointe le bout de son nez du parking, 48-47 Kings. Sur l’action suivante, LeBron James détruit Bjelica sur un dunk spectaculaire et cela réveille le Staples Center. A la fin de la 1ère MT, les Kings sont devants d’un petit point, 50-49, après un premier acte abouti mais où ils se sont relâchés en milieu de 2ème QT avec un run de 14-0 encaissé.

Boxscore mi-temps

Buddy Hield : 12 pts (4 paniers à 3 points) – 4 rbds – 2 p.d
Nemanja Bjelica : 8 pts – 3 rbds
Harrison Barnes : 7 pts – 5 rbds – 2 p.d
Yogi Ferrell : 7 pts
Richaun Holmes : 6 pts – 4 rbds


3ème QT : En ce tout début de 3ème QT, Bjelica prend déjà sa 3ème faute, il va falloir faire attention. De plus, Bjelica perd la balle sur l’action suivante. La 2ème MT a commencé les gars ! Après un 5-0 d’entrée de 2ème MT des Lakers, Buddy Hield casse la série avec un nouveau panier à 3 points ! 54-53 L.A. Les Kings n’y sont pas en ce début de 3ème QT et les Lakers en profitent pour prendre 5 points d’avance sur un dunk d’Anthony Davis, 58-53 Los Angeles, temps-mort Luke Walton. C’est pareil au retour de temps-mort et les Kings se font manger au rebond… Heureusement que Buddy Hield est là pour nous maintenir à flot : un nouveau tir du parking et cela permet à lui et ses coéquipiers de revenir à 4 points, 60-56 pour LeBron and Co. Toutefois, on n’y est toujours pas en défense et les Lakers pénètrent dans notre peinture comme dans du beurre… Richaun Holmes conclut bien avec un dunk (presque) aussi spectaculaire que celui de LBJ, 64-60 pour les hommes du Lac. Bogi se réveille dans ce 3ème QT après deux premiers actes assez timide, il sanctionne du parking et les Kings reviennent à 4 points, 67-63 Los Angeles. Sur l’action d’après, Holmes prend sa 4ème faute, à plus de 4 minutes de la fin du QT, en empêchant LeBron de dunker. A défaut d’être un réveil des Kings, c’est un réveil du King sur ce QT. Toutefois, Bogi est bel et bien présent sur ce 3ème acte et sanctionne encore à 3 points, 71-66 pour les hommes de Franck Vogel. Bjelica prend sa 5ème faute de façon assez incompréhensive à plus de 3 minutes de la fin du 3ème QT : assez embarrassant quand on connaît son rendement aussi bien défensif qu’offensif. Yogi Ferrell rentre un 3 points juste après un temps-mort pris par .Franck Vogel, et les Kings reviennent à 3 points des Lakers, 74-71. La balle circule mieux en cette fin de QT et les Kings semblent avoir laisser passer l’orage du 3ème QT. Ce 3ème acte se termine par ce léger avantage de 3 points en faveur des Lakers, 74-71.

4ème QT : Dès le début du 4ème QT, Bjelica rentre un shoot derrière l’arc et permet aux deux franchises de se retrouver à égalité, 74-74. Toutefois, Kentavious Caldwell-Pope lui répond dans la foulée, également derrière l’arc, 77-74 L.A. Stat assez parlante concernant l’arbitrage de ce match : 20 lancers-francs ont été accordés aux Lakers jusqu’ici contre seulement 2 pour les Kings depuis le début du match. De plus, grâce à LBJ, de retour sur le parquet, les Lakers reprennent 5 points d’avance, 79-74 pour LBJ and Co. LBJ est en feu ! Step-back et 3 points sur la tête de Dedmon, et les hommes du Lac mènent désormais de 8 points, 82-76, run de 8-0 en cours. LeBron est inarrêtable sur ce début de 4ème QT, fadeaway jumpshot et les Lakers mènent désormais 84 à 76, temps-mort Kings. Les Kings recollent légèrement après un mini-run de 4-0, 84-80 pour les joueurs de L.A, temps-mort Franck Vogel. Lorsque Buddy ne sanctionne pas derrière l’arc, il provoque la faute, 3 lancers-francs convertis plus tard et les Kings reviennent à 1 point, 84-83 Lakers, run de 7-0 en cours. Les Kings vont même reprendre le lead du match, après un beau mouvement de Bogi conclus par Holmes, 85-84 Sacto, 6 minutes à jouer. Toutefois, sur l’action suivante, Holmes prend sa 5ème faute. KCP permet aux Lakers de reprendre le lead sur un shoot à mi-distance, 86-85 L.A. Richaun Holmes, malgré ses 5 fautes continue de bien provoquer et c’est face au King qu’il va chercher son and-one qu’il convertit, 90-90. KCP se réveille sur cette fin de match et il plante à 3 points, 93-90. L’action suivante, sur un ballon perdu par Buddy Hield, LeBron envoie dunker AD, 95-90 pour les Lakers, moins de 3 minutes à jouer. Bogi prend cette fin de match à son compte et après un shoot à mi-distance, il va chercher son and-one sur l’action suivante, qu’il convertit, 5 points en l’espace de 1 minute pour le futur 6ème homme de l’année et les Kings recollent à 95-95. Sur un layup, LeBron redonne l’avantage à L.A, 97-95 pour les protégés de Franck Vogel. Bogi prend VRAIMENT cette fin de match à son compte ! C’est encore lui qui, sur un layup, permet aux Kings d’égaliser, 97-97. Sur une action litigieuse, LeBron obtient deux lancers-francs sur une faute qui semble inexistante de la part d’Harrison Barnes. LBJ convertit ses deux lancers, 99-97 en faveur des Lakers, 5.5 secondes à jouer. Remise en jeu Kings. Sur une faute de la hanche de LeBron et une faute au shoot d’AD sur Harrison Barnes, les arbitres sifflent… RIEN ! Quelle faute d’arbitrage sur cette dernière action ! Les Kings s’inclinent ainsi sur le score de 99 à 97 sur le parquet des Lakers après un match abouti mais qui leur échappe à l’expérience.

Boxscore finale

Buddy Hield : 21 pts – 8 rbds – 3 p.d – 1 interception (+ 5 balles perdues)
Bogdan Bogdanovic : 18 pts – 3 rbds – 5 p.d – 2 interceptions
Richaun Holmes : 17 pts – 8 rbds
Yogi Ferrell : 14 pts – 1 rbd – 3 p.d
Nemanja Bjelica : 11 pts – 4 rbds – 1 p.d – 2 interceptions

La surpr’Kings : La capacité des Kings à rivaliser avec la franchise du King

Les Kings ont fait jeu égale toute la partie avec les Lakers. En effet, malgré un 3ème QT compliqué (comme à chaque fois), les Kings ont toujours su revenir dans le match quand les Lakers creusaient l’écart. De plus, il ne faut pas oublier que les Kings sont privés de Marvin Bagley et de De’Aaron Fox. Sur ce match, les Kings ont manqué d’expérience : on voit bien que LeBron et AD savent provoquer les fautes (16 lancers-francs leur ont été accordés sur l’ensemble du match). En effet, le match se termine avec 22 lancers francs accordés aux Lakers contre 9 accordés aux Kings. Toutefois, ce que l’on a vu sur ce match et très encourageant et notamment au niveau de l’animation défensive : c’est seulement la 3ème fois de la saison (en 12 matchs disputés), que les Lakers sont contenus en dessous des 100 points. Les Kings n’ont ainsi pas à rougir de cette défaite face à un réel prétendant au titre, qui possède dans ses rangs LeBron et AD.

Les Kings s’inclinent ainsi sur une erreur d’arbitrage à mon sens. Toutefois, cette défaite est encourageante au vu du jeu proposé par les Kings. Il y a encore beaucoup à faire mais si l’on compare cela aux 5 premiers matchs (tous perdus), les Kings sont sur une vraie dynamique sur ce mois de novembre avec un bilan de 4 victoires et 2 défaites (contre les champions en titre, les Toronto Raptors et contre un prétendant au titre cette saison, les Lakers de Los Angeles). Prochain rendez-vous ? Ce dimanche 17 novembre, à 21h30 heure française, contre les Celtics de Boston. L’heure est accessible, aucune excuse donc pour rater cette rencontre, diffusé sur BeIN Sport qui plus est. A ce soir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *