Récap’ : Kings 113, Knicks 92

Les Kings rencontraient cette nuit les Knicks de New York au Madison Square Garden. Après avoir gagné pour la première fois de la saison dans la nuit de vendredi à samedi, les Kings se devaient d’enchaîner et d’engranger de la confiance face à des Knicks pas flamboyant depuis le début de la saison.

Le 1er QT commence par une panne au shoot pour De’Aaron Fox avec notamment un 0/3 dans ce secteur du jeu. Heureusement que notre meneur provoque bien et va chercher ses lancers francs sur la ligne. Toutefois, il en convertit qu’un sur les deux, 7-5 Knicks. Un 3 points de Hield nous fait repasser devant, 8-7 Kings. Dans le duel Ntilikina-Fox, c’est pour l’instant le français qui prend la sauce et qui se fait dépasser par la vitesse de notre meneur, qui a pris ses 3 premiers points du match sur 3 lancers francs. Buddy Hield est chaud pour l’instant : 8 points en moins de 5 minutes avec un 3/3 au shoot dont un 2/2 derrière l’arc. Les Kings mènent désormais 15 à 9 après le dernier shoot à 3 points de Hield. De’Aaron Fox s’illustre désormais en faisant tomber Julius Randle et en rentrant un shoot à mi-distance, 20-11 pour les Kings. Un shoot derrière l’arc de Trevor Ariza permet aux Kings de prendre plus de dix points d’avance pour la première fois, 25-14. Holmes fait peu parler de lui offensivement en ce début de match mais est bien en place défensivement : il contient bien les offensives new-yorkaises et tourne déjà à 2 contres. Les Kings sont devant à la fin de ce premier acte : 32-23 pour les californiens, auteurs d’un bon quart-temps. Il va juste falloir surveiller Marcus Morris, bien en forme dans ce QT avec 9 points, 1 rebond et 1 passe décisive en 11 minutes de jeu.

Dans la même veine que la fin du 1er QT, les Knicks n’y arrivent pas en attaque en ce début de 2ème QT. On ne se prive pas et nous jouons les coups à fonds, cela se ressent sur le score, 38-23 Sacramento. On atteint la barre des 20 points d’écarts grâce à un shoot derrière l’arc de Bogdan Bogdanovic, qui fait une bonne rentrée avec la second unit, 43-23 Sacto. De’Aaron Fox a désormais un peu plus de mal dans ses pénétrations et commence à perdre des ballons. Cela coïncide au moment où les Knicks retrouvent un peu de shoot : un shoot à 3 points de Marcus Morris voit les Knicks revenir à 12 points d’écarts, 46-34 pour les hommes de Walton. Une bonne série en retour de temps-mort permet aux Kings de recompter 21 points d’avance, 55-34. Série en cours : 9-0 depuis le temps-mort de Walton. Après que David Fizdale ai remis Ntilikina sur le banc avec ses 3 fautes personnelles, c’est son remplaçant, Alonzo Trier, qui est pris de vitesse par Fox et qui oblige Randle à commettre la faute. Lancers francs convertis pour Fox, 59-40 Sacramento. En plus de ça, De’Aaron Fox et les Kings défendent très bien pour l’instant et étouffent les Knicks. La MT est sifflée après une très bonne première période des Kings, bien aboutie. Les Kings sont devants sur tous les secteurs du jeu (ou presque), notamment les rebonds (27 rebonds pour les Kings contre 18 pour les Knicks) et la réussite au shoot (54,8% de réussite pour les Kings contre 35,7% de réussite pour les Knicks).

Boxscore mi-temps

Buddy Hield : 13 pts – 4 rbds – 1 p.d – 1 interception – 1 contre
De’Aaron Fox : 13 pts – 3 p.d
Nemanja Bjelica : 8 pts – 6 rbds – 3 p.d
Richaun Holmes : 6 pts – 5 rbds – 2 p.d – 1 contre
Bogdan Bogdanovic : 6 pts – 3 rbds – 2 p.d
Harrison Barnes : 6 pts – 1 rbd – 1 interception – 1 contre


Le 3ème QT commence très bien : 3 points au buzzer de De’Aaron Fox, ficelle, 64-41 pour Fox and co. Après moins de 3 minutes dans le 3ème QT, Holmes prend sa 4ème faute personnelle du match. Walton le laisse toutefois sur le terrain et il fait bien ! L’action d’après il dunke et positionne les Kings à 28 points d’écart : 72-44 Kings. Sur deux lancers francs anodins d’Harrison Barnes, les Kings passent les 30 points d’écarts, 74-44. On l’avait vu sur les derniers matchs et ça se reconfirme ce soir, Nemanja Bjelica – Richaun Holmes, la connexion est belle et bien présente : alley-oop de Bjelica, Holmes à la finition, 80-52 pour les hommes de Walton. Buddy Hield est toujours facile sur ce QT et rentre un 3 points qui redonne 30 points d’avance à Sacramento, 86-56. Après un (très léger) relâchement, les Kings finissent bien le 3ème QT avec un shoot au buzzer de Cory Joseph, 90-64 pour nos californiens préférés. Il n’y a clairement plus de match et cela ne va pas tarder à se prouver avec la probable entrée de l’équipe de G-League sur le terrain côté Kings.

En ce début de 4ème QT, on voit déjà Wenyen Gabriel sur le terrain, les autres ne devraient plus tarder. Un jumpshot de Marcus Morris permet aux Knicks de revenir à 20 unités d’écarts, 95-75 Kings. Walton prend un temps-mort et réagit coup sur coup et refait rentrer son 5 de départ. Alonzo Trier a voulu prendre De’Aaron Fox de vitesse : on n’apprend pas à un singe à faire la grimace, balle perdue par les Knicks. Les Kings jouent quand même avec le feu : après un and-one converti par Mitchell Robinson, les Knicks ne comptent plus que 16 longueurs de retard, 99-63 Sacto. L’action suivante, Fox détruit Trier sur un contre digne des plus grands ; en l’absence de Ntilikina sur le parquet, Alonzo Trier est devenu la tête de turque de Fox. De’Aaron Fox se lâche désormais : interception puis moulin à vent, tout y est ! Richaun Holmes shoot en extension, rate, prend son rebond offensif, dunk ! C’est plus facile ainsi. Les Kings sont désormais à +22 avec 3 minutes à jouer, 111-89. On voit alors rentrer Justin James, Yogi Ferrell, Caleb Swanigan et Wenyen Gabriel : GARBAGE TIME ! Le match se termine sur le score de 113-92 et les Kings enchaînent ainsi une seconde victoire consécutive après un match abouti et maîtrisé de bout en bout.

Boxscore finale

De’Aaron Fox : 24 pts – 2 rbds – 6 p.d – 1 interception – 1 contre
Buddy Hield : 22 pts – 4 rbds – 1 p.d – 1 interception – 1 contre
Harrison Barnes : 19 pts – 4 rbds – 1 p.d – 1 interception – 1 contre
Richaun Holmes : 14 pts – 10 rbds – 3 p.d
Nemanja Bjelica : 10 pts – 8 rbds – 6 p.d – 1 interception

La surpr’Kings : La létalité de notre backcourt

Depuis le début de saison, le duo Hield et Fox n’avait jamais été aussi performant que ce soir. Les deux joueurs ont été vraiment bons et quand ça va pour eux, on voit que le collectif suit derrière. En effet, c’est vraiment eux deux les maîtres à jouer de notre équipe. Ce soir, ils ont réalisé un match complet, sans trous d’air et sans déchets. Si le duo fonctionne aussi bien toute la saison, certains matchs où on ne nous attend pas, seront prenables.

Les Kings enchaînent donc avec une 2ème victoire consécutive et lance une série (oui, à partir de 2 c’est une série) qui, j’espère, tiendra quelques matchs. Toutefois, dans la nuit de mercredi à jeudi, les Kings sont en déplacement à Toronto, chez les champions en titre. Ce match s’annonce bien plus compliqué que ce soir mais nous arriverons ainsi, grâce à cette victoire, en confiance et conscients que c’est possible de faire quelque chose. A jeudi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap