Récap’ : Kings 91, Sixers 97

Les Kings concluaient cette nuit leur road-trip à l’Est en rendant visite aux 76ers de Philadelphie au Wells Fargo Center. Du côté des effectifs, c’est du classique des deux côtés. Cependant, il va falloir surveiller le pivot des Sixers, JoJo Embiid, sûrement frustré de son dernier match face aux Raptors, match dans lequel il a inscrit une bulle au scoring. 

1er QT : Le match débute sur un dunk dévastateur d’Embiid sur Holmes. Embiid enchaîne avec un shoot à mi-distance, 4-0 76ers. Tobias Harris enfonce le clou sur un layup, 6-0 Philly. CoJo marque les premiers points des Kings sur un floater, 6-2 Philadelphie. Harris enchaîne également avec un shoot à mi-distance, 8-2 pour Embiid and Co. Josh Richardson s’y met à son tour, et ce, du parking, 11-2 Sixers. Les Kings sont à 1/10 au shoot depuis le début du match. En effet, les Kings forcent leur shoot. En plus, les Sixers défendent bien sur ce début du match. Buddy Hield double le compteur des Kings avec un shoot à mi-distance, 11-4 Philly. Tobias Harris continue avec un hook, 13-4 76ers. En retour de temps-mort, Buddy Hield rentre un shoot du parking 13-7 Philly. Toutefois, Al Horford répond dans la foulée avec un hook, 15-7 Sixers. Horford enchaîne avec un shoot à mi-distance, 17-7 Philadelphie. Les Kings n’y sont pas du tout, mais alors vraiment pas sur ce début de match : shoots forcés, défense plus qu’approximative, etc. Luke Walton en profite pour prendre un nouveau temps-mort. Justin James est rentré sur le parquet et rentre déjà un layup, 17-9 76ers. Cependant, notre arceau se fait une nouvelle fois détruire sur l’action suivante et ce, par Ben Simmons, 19-9 Philly. Sur l’action suivante, Buddy Hield convertit un and-one, 19-12 Sixers. JoJo Embiid rentre un shoot à mi-distance avec un peu de réussite et permet à Philly de recompter plus de 10 points d’avance, 23-12 Philadelphie. Il n’y a que Buddy Hield qui surnage sur ce 1er QT et celui-ci rentre de nouveau un layup, 25-16 en faveur des résidents du Wells Fargo Center et déjà 10 points pour notre arrière bahaméen. Bogi, rentré sur le parquet, rentre un shoot à mi-distance et nous ramène à 7 points, 25-18 pour les hommes de Brett Brown. Le 1er QT se conclut sur ce score de 25 à 18 en faveur des Sixers de Philadelphie. Les Kings ont limité la casse grâce à Buddy Hield mais ont également profités d’un échec des Sixers derrière la ligne à 3 points (1/9 du parking pour les 76ers depuis le début du match).

2ème QT : Les Kings remettent peu à peu la main sur le ballon et ne sont plus menés que de 5 points, 27-22 Philly. Bjelica, à l’image de son match contre les Celtics, est encore en difficulté sur ce début de match. Les Kings défendent désormais à deux sur Embiid et ça a l’air de marcher car il perd la balle sur cette action. Toutefois, dans notre raquette Embiid fait toujours sa loi à l’image de cette claquette au rebond, 30-22 pour les hommes de Brett Brown. Après être revenu à 5 pts, les Kings sont de retour à 10 points des Sixers, 34-24 pour Embiid et compagnie. Al Horford continue ses prouesses à mi-distance, 36-25 Philadelphie. Bogi provoque bien et rentre son layup tout en obtenant la faute ; and-one raté, 36-27 pour les hommes de Brett Brown. Horford est vraiment létale à mi-distance et se joue une nouvelle fois de Bjelica, 38-27 Philly. Bogi enchaîne également à mi-distance, 38-29 76ers. Cependant, sur l’action d’après, Bogi envoie un air-ball du parking. Dedmon surgit bien et intercepte la balle et s’en va finir sur un dunk, 38-31 pour Embiid and Co. Sur l’action suivante, c’est à CoJo d’intercepter la balle et envoie un caviar à Buddy Hield qui finit au cercle, 38-33 Philly, les Kings reviennent à 5 points. Harrison Barnes sanctionne du parking après un temps-mort pris par Brett Brown, 39-36 76ers. Je vous avoue que je ne réussis pas à comprendre comment on est revenu, mais on est revenu. De plus, sur l’action suivante, Bogi rentre son layup et obtient la faute ; and-one converti et les Kings égalisent, 39-39 ! Dedmon a l’occasion de donner l’avantage aux Kings mais celui-ci rate ses deux lancers-francs. Toutefois, sur l’action suivante il rentre un shoot du parking and KINGS LEAD ! 44-43 Kings. JoJo Embiid redonne l’avantage aux Sixers grâce à deux lancers-francs, 45-44 pour les hommes de Brett Brown. Harrison Barnes sanctionne sur un layup et redonne l’avantage aux Kings à 5 secondes de la fin du 2ème QT, 46-45 Sacto. Cependant, Raul Neto replace Philly devant à la mi-temps sur un floater au buzzer, 47-46 Philadelphie. 

Les Kings sont bien revenus dans ce match après avoir accusé un retard de -13. Sur cette fin de 2ème QT, les Kings ont enfin réussi à mettre leur jeu en place et ont commencés à bien défendre en limitant les Sixers en dessous des 50 points à la mi-temps. On perd deux fois moins de ballons que les locaux (10 pertes de balles pour Philly et 5 pertes de balles pour les Kings) et cela peut être un facteur explicatif. De plus, Philly a plus de mal que nous à 3 points (1/10 à 3 points pour les 76ers contre 3/13 pour les Kings).

Boxscore mi-temps

Buddy Hield : 12 pts – 3 rbds – 3 p.d 

Dewayne Dedmon : 11 pts – 2 rbds – 1 interception 

Bogdan Bogdanovic : 9 pts 2 rbds – 2 p.d – 1 interception 

Harrison Barnes : 7 pts – 4 rbds – 1 p.d – 1 interception 


3ème QT : Simmons reprend le match par le bon bout et ça ne nous arrange pas trop : déjà deux paniers pour lui, 51-46 Sixers. Buddy Hield lui répond du parking, 51-49 Philly. Embiid rentre un shoot à mi-distance dans la foulée, 53-49 Sixers. Embiid rentre deux lancers-francs sur l’action qui suit, 55-49 Philadelphie. Holmes, sur une faute d’expérience, se fait avoir par Embiid qui provoque la faute du pivot des Kings ; il convertit ses lancers-francs et les Kings encaissent un run de 10-3, 57-49 pour les hommes de Brett Brown. Il va falloir songer à sortir Holmes car il n’est pas vraiment dans son match et manque d’expérience sur certaines actions. Buddy Hield replace les Kings à 5 points sur un shoot derrière l’arc, 57-52 76ers. Bjelica se réveille et rentre un shoot derrière l’arc qui permet aux Kings de revenir à 3 unités des Sixers, 58-55 Philly. Barnes rentre un shoot à mi-distance et il n’y a plus qu’une unité d’écart, 58-57 Philly. Cependant, un contre de Thybulle sur Hield suivi d’un dunk de celui-ci replace les Sixers à 5 points, 62-57 Philly. Le même Thybulle sanctionne du parking, 65-59 Philadelphie. Un 3 points de Bogi replace les Kings à 3 points, 65-62 pour les locaux. Matisse Thybulle fait vraiment une bonne entrée côté Sixers et provoque une nouvelle perte de balle de Bogi. Ben Simmons redonne des nouvelles à notre arceau, 69-62 Sixers. Tobias Harris se joue de notre défense et rentre son layup, 71-64 Philly. Les Kings multiplient les pertes de balles et ça en devient problématique car les Sixers en profitent et notamment Thybulle qui rentre un nouveau shoot du parking, 74-64 Philadelphie, run de 9-2 en cours. Les Kings forcent de nouveau leurs shoots et n’ont plus aucun plan de jeu en attaque. De plus, même en l’absence d’Embiid dans la raquette, les Kings subissent en défense. Le 3ème QT se termine sur le score de 76 à 65 en faveur des Sixers de Philadelphie après que ceux-ci aient profités de nos pertes de balles (5 pertes de balles sur ce QT, autant que sur les deux premiers QTs réunis). De plus, nos shoots sont forcés et nos lancers-francs non convertis (4/9 sur la ligne jusqu’à maintenant).

4ème QT : Le 4ème QT commence aussi mal que le 3ème avait terminé : en effet, les Sixers prennent désormais 15 points d’avance, 80-65 Philadelphie. Et Embiid qui se met à rentrer à 3 points ! 83-67 Philly. Heureusement, Buddy Hield est là et lui répond également du parking, 83-70 pour Embiid and Co. Matisse Thybulle réalise le match de sa vie : nouvelle interception et dunk sur la tête de Buddy Hield, 85-71 pour les hommes de Brett Brown. Embiid se démarque cette fois-ci sur un dunk facile, ouvert, 87-71 pour les locaux. Et Thybulle enchaîne de nouveau à 3 points, 90-73 Sixers. Si seulement, Justin James avait pour idée de lui emboîter le pas… Bogi, grâce à un shoot à 3 points replace les Kings à 10 unités des Sixers, 90-80 Philly. Dedmon s’y met à son tour du parking, et les Kings reviennent à 7 points, 90-83 pour les hommes de Brett Brown, qui prend un temps-mort, run de 12-3 en cours. Les deux équipes rentrent dans le money-time mais les Kings ne profitent pas des stops faits en défense et loupent des shoots importants. Toutefois, Dedmon rentre un layup qui replace les Kings à 5 points de Philly, 92-87 Sixers. Embiid, sur un hook, permet à Philadelphie de reprendre 3 possessions d’avance, 94-87 Philly. Dedmon, pourtant expérimenté, se fait avoir par Embiid et concède la faute ; JoJo convertit ses deux lancers-francs, 96-87 Sixers, moins de 2 minutes à jouer. La balle circule bien et Justin James se retrouve ouvert à 3 points, mais le rookie rate son shoot et les Kings commettent une faute dans la foulée pour stopper le chrono. Toutefois, cela ne sera pas suffisant et les Kings s’inclinent sur le score de 97 à 91 face aux Sixers de Philadelphie.

Boxscore finale

Buddy Hield : 22pts – 6 rbds – 4 p.d 

Dewayne Dedmon : 18 pts – 6 rbds – 1 interception

Bogdan Bogdanovic : 17 pts – 2 rbds – 3 p.d – 4 interceptions 

Harrison Barnes : 14 pts – 9 rbds – 6 p.d – 1 interception 

Nemanja Bjelica : 7 pts – 4 rbds – 1 p.d 

Justin James : 6 pts – 2 rbds – 1 p.d 

Richaun Holmes : 3 pts – 8 rbds – 1 interception – 1 contre

Cory Joseph : 2 pts – 3 rbds – 5 p.d – 2 interceptions – 1 contre

LA SURPR’KINGS : Le retour du fameux 3ème QT

Cela faisait 2 rencontres que les Kings rentraient des vestiaires avec de bonnes intentions : en effet, contre les Wizards et contre les Celtics, les Kings ont remportés le 3ème QT. Ce soir, c’est sûrement sur ce 3ème QT que le match est perdu. En effet, les Kings sont rentrés des vestiaires en laissant derrière eux l’envie mise en fin de 2ème QT. De plus, sur ce seul 3ème QT, les Kings perdent presque la moitié de leurs balles perdues du match (sur les 11 balles perdues sur l’ensemble du match par les Kings, 5 l’ont été dans le 3ème QT). De plus, c’est vraiment sur ce QT que les Sixers ont pris l’ascendant moral sur les Kings. Sur ce QT, la différence de stratégie a aussi été mise en exergue : les Sixers, voyant leur adresse à 3 points assez faible, sont beaucoup plus passés par l’intérieur tandis que les Kings forçaient leurs shoots à l’extérieur. Enfin, les Kings ont ratés à plusieurs reprises l’occasion de revenir dans le match en ratant des shoots importants.

Les Kings s’inclinent donc logiquement après un match où l’expérience a joué un grand rôle. En effet, les Sixers n’étaient pas forcément meilleurs dans le jeu que les Kings, mais ceux-ci ont réussi à bien gérer leur match en ne se laissant jamais vraiment inquiéter par Sacramento : les Kings n’ont eu le lead que deux fois dans le match, et ce de seulement d’un point. De plus, les Kings n’ont pas réussi à maîtriser Joel Embiid dans la raquette, celui-ci étant auteur de 33 PTS et de 16 RBDS. Les Kings finissent donc ce road-trip avec un bilan d’1 victoire (Wizards) et 3 défaites (Nets, Celtics, Sixers). Toutefois, ce bilan ne reflète pas le niveau de l’équipe sur ces 4 matchs : en effet, les Kings ont su montrer un beau visage contre les Celtics voire même ce soir où ils auraient pu, à un moment, croire au hold-up. Les Kings seront de retour au Golden 1 Center samedi, à 23h heure française, et recevront les Nuggets de Denver. A dimanche ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap