Récap’ : Kings 100, Nuggets 97

0
(0)

Les Kings étaient de retour cette nuit au Golden 1 Center pour affronter les Nuggets de Denver qui restaient sur 6 victoires consécutives. Les Kings, qui inauguraient par la même occasion leur maillot City Edition (tout de rouge vêtus), devaient avoir un esprit revanchard après la défaite infligée par les Nuggets au Golden 1 Center un peu plus tôt dans la saison. On se rappelle de la performance XXL de Richaun Holmes sur ce match (24 PTS – 13 RBDS – 2 CTR). En espérant qu’il aligne les mêmes stats sur ce match !

1er QT : Le match commence par deux lancers-francs inscrit par Gary Harris, 2-0 Nuggets. Toutefois, Richaun Holmes répond dans la foulée d’un beau mouvement, conclut par un layup, 2-2. Buddy Hield égalise une nouvelle fois sur un shoot à mi-distance, 4-4. Jokic provoque bien Richaun Holmes et fait commettre à notre pivot sa première faute du match. Jokic permet à Denver de reprendre le lead grâce à ses bras gigantesques qui déposent la balle dans notre arceau. Le lead est de courte durée car Barnes égalise encore une fois sur un layup, 6-6. Gary Harris, sur un shoot du parking, permet aux Nuggets de reprendre le lead, 9-6 pour les hommes des montagnes. Les Kings ont déjà perdu 3 ballons en 5 minutes, c’est trop ! Bogi est rentré sur le parquet et manque (de peu) ses deux premiers shoots du match. Denver commence à poser son jeu et est désormais sur un run de 9-0, 15-6 Jokic and Co. De plus, les Nuggets enchaînent une nouvelle fois et c’est encore Gary Harris qui fait des siennes avec un and-one obtenu mais non converti ; toutefois, le run est désormais de 11-0, 17-6 Denver. Cory Joseph stoppe cette série avec un layup, 17-8 Denver. Mais c’est une nouvelle fois Gary Haris qui provoque et qui obtient le and-one et qui le convertit cette fois-ci, 20-8 Denver. Gary Harris est vraiment inarrêtable et il se met à rentrer du parking, 23-8 Denver, temps-mort Luke Walton. On notera que Gary Harris, qui tourne depuis le début de la saison à environ 10 points par match, en est déjà à 15 points en moins de 9 minutes. De plus, on notera qu’en un peu moins de 9 minutes, les Kings n’ont inscrit seulement que 8 points. Bogi permet aux Kings de passer la barre des 10 points grâce à un shoot du parking, 23-11. Mais, un certain Gary Harris lui répond dans la foulée, également du parking, 26-11 Denver. Bogi replante mais cette fois-ci, à mi-distance, 26-13 Nuggets. Petite éclaircie : Plumlee rentre sur le parquet et c’est Holmes qui doit se frotter les mains après l’avoir sali lors du premier affrontement. Barnes, toujours impressionnant de régularité s’en va chercher ses points sur la ligne des lancers, 27-16 Denver, moins d’une minute à jouer dans le 1er QT. Grâce à un lancer-franc converti de la part de Richaun Holmes, les Kings reviennent à 10 points des Nuggets, 27-17 Denver. Le 1er QT se termine sur ce score de 27 à 17 en faveur des hommes de Mike Malone après un QT très poussifs des Kings, qui ont marqué plus de la moitié de leurs points dans les dernières 3 minutes.

2ème QT : Justin James ouvre son compteur et ce, grâce à un shoot à mi-distance, 27-19 Denver. Les Kings enchaînent grâce à Harrison Barnes qui vient provoquer et obtenir son and-one ; il convertit son lancer-franc et Denver ne compte plus que 5 points d’avance, 27-22 pour les coéquipiers de Jamal Murray. Justin James rate l’occasion de dunker sur Plumlee en ratant le plus facile. C’est ce même Plumlee qui est bien servi sur alley-oop et qui conclut sans difficultés, 29-22 Denver. Les Kings perdent trop de ballons pour espérer quoi que ce soit : déjà sept pertes de balles ce soir. C’est grâce à la septième perte de balle des Kings que Denver reprend 10 points d’avance grâce à un shoot derrière l’arc de Malik Beasley, 32-22 pour les hommes de Mike Malone. Un floater de Richaun Holmes et un shoot à mi-distance de Yogi Ferrell permettent aux Kings de revenir à 6 unités de Denver, 32-26 Nuggets, temps-mort Mike Malone. Jerami Grant, en retour de temps-mort sanctionne de loin, 35-26 Denver. On notera que les Kings, quant à eux, shootent à 0/6 du parking depuis le début du match. Richaun Holmes s’illustre ici sur un contre sur Malik Beasley. Sur l’action suivante, c’est encore Richaun Holmes qui se fait remarquer et ce, sur un jumpshot, 35-28 Denver. Les Nuggets reprennent plus de dix points d’avance sur un shoot avec de la réussite de la part de Jamal Murray, 39-28 pour les coéquipiers de Nikola Jokic. Denver enchaîne et c’est désormais Grant qui bénéficie d’un alley-oop, et qui n’a plus qu’à conclure, 41-28 Nuggets, temps-mort Luke Walton. En retour de temps-mort, Will Barton sanctionne du parking et permet à Denver de prendre plus de 15 points d’avance, 44-28 Nuggets. Justin James intercepte la balle et s’en va finir sur un dunk, 44-30 pour les hommes des montagnes. Jamal Murray sanctionne de nouveau ce loin, 47-30 Denver. Bjelica, qui a inscrit les 4 derniers points des Kings, permet à ceux-ci de revenir sous la barre des 15 points, 47-34 Denver. C’était sans compter Malik Beasley qui sanctionne de nouveau du parking, 50-34 Nuggets. Bogi rentre le premier panier à 3 points des Kings du match, 50-37 pour Jokic and Co. Malik Beasley, de nouveau du parking, 53-37 Denver. Bjelica lui répond dans la foulée, également de loin, 53-40 pour les hommes de Mike Malone. Deux lancers-francs de Murray et Denver reprend 15 points d’avance, 55-40 Nuggets. Les Kings rentrent aux vestiaires avec 17 points de retard, 57-40 Denver après un dunk de Will Barton dans les derniers instants.
Les Kings n’y sont clairement pas. Additionné à cela le manque de réussite au shoot et les Kings sont à -17 à la MT. En effet, les Kings laissent des shoots ouverts aux Nuggets à l’extérieur (9/16 du parking soit 56,2 % de réussite de loin pour Denver à la MT) et manquent de réussite sur leurs tentatives derrière l’arc (2/13 de loin soit 15,4 % de réussite à 3 points pour les Kings). Les Kings n’ont pas de réussite au shoot tout court : ils shootent effectivement à 33,3% de réussite contre 51,2% pour les Nuggets.

Boxscore mi-temps

Harrison Barnes : 8 pts – 2 rbds
Nemanja Bjelica : 7 pts – 5 rbds – 2 p.d – 1 contre
Richaun Holmes : 7 pts – 5 rbds – 1 p.d
Bogdan Bogdanovic : 7 pts – 1 rbd – 2 p.d
Justin James : 4 pts – 4 rbds – 2 p.d – 2 interceptions
Cory Joseph : 3 pts – 2 rbds – 1 interception
Buddy Hield : 2 pts – 3 rbds – 1 p.d


3ème QT : Le 3ème QT reprend sur un shoot du parking de CoJo, 57-43 Denver. Bjelica provoque une faute et obtient le and-one qu’il convertit, 59-46 Nuggets. Buddy Hield rentre un shoot de loin et les Kings reviennent à 10 points, 59-49 Denver. Murray permet aux Nugget de souffler grâce à un layup, 61-49 pour Murray and Co. Grâce à deux nouveaux lancers-francs de Barnes, les Kings sont de retour à 10 points, 61-51 pour les hommes de Mike Malone. Murray rentre un shoot à mi-distance au bout du chrono, 63-51 pour les hommes des montagnes. Un and-one provoqué par Buddy Hield et converti par ce dernier permet aux Kings de repasser sous la barre des 10 points d’écart, 63-54 Nuggets. Murray nous fait vraiment mal sur ce QT et c’est encore lui qui rentre les points côté Denver, 65-54 Nuggets. La réussite derrière l’arc est de retour à l’image de ce shoot du parking d’Harrison Barnes, 65-57 pour Murray et compagnie. Bjelica fait vraiment n’importe quoi sur cette action : après avoir bien défendu, il rend directement la balle à Will Barton et commet la faute sur un shoot de ce dernier. Sur l’action suivante, Bjelica perd de nouveau la balle. Toutefois, une belle interception de CoJo qui sert bien Barnes, permet à ce dernier de finir sur un drive et les Kings reviennent dans le match, 66-59 Denver. Murray rentre de nouveau un shoot à mi-distance, 68-59 Nuggets. C’est encore Harrison Barnes qui rentre des points côté Kings avec notamment un and-one converti, 68-62 pour les hommes de Mike Malone. Buddy Hield provoque encore et vient, avec malice, obtenir deux lancers-francs ; il convertit qu’un lancer, 68-63 pour les hommes des montagnes. Une belle défense d’Holmes permet aux Kings de récupérer la balle mais Hield échoue derrière l’arc. Richaun Holmes s’illustre ici sur un dunk et les Kings reviennent à trois points, 68-65 Nuggets. Les Nuggets reprennent un léger avantage, 72-65 pour Jokic et compagnie. Les Kings défendent mieux, bien mieux sur ce 3ème QT mais peinent offensivement sur cette fin de QT. Grant sanctionne du parking et Denver a de nouveau 10 points d’avance, 75-65 Nuggets. Sur un superbe move, Harrison Barnes permet aux Kings de finir le QT avec 8 points de retard, 75-67 pour les hommes de Mike Malone. Les Kings ont beaucoup mieux défendu sur ce QT, en encaissant seulement 18 points (contre 27 au 1er QT et 30 au 2ème QT). Les Kings ont été bien meilleurs offensivement sur les trois-quarts du QT en inscrivant notamment 27 points sur ce 3ème QT (contre 17 au 1er QT et 23 au 2ème QT) mais en peinant sur la fin de celui-ci. Les Kings sont revenus dans le match et peuvent espérer quelque chose si le 4ème QT est aussi bien maîtrisé que le 3ème.

4ème QT : Jerami Grant permet à Denver de reprendre 10 points d’avance d’entrée. 77-67 Denver. Justin James rentre un shoot à mi-distance, 77-69 pour les hommes des montagnes. C’est de nouveau Jerami Grant qui, avec deux lancers-francs, permet aux Nuggets de reprendre 10 points d’avance, 79-69 Denver. Dedmon, sur un dunk rageur nous permet de repasser sous la barre des 10 points, 79-71 pour les coéquipiers de Jamal Murray. Malik Beasley rentre un floater, 81-71 Nuggets. Les Kings, dans la même veine que la fin du 3ème QT, peinent au shoot sur ce début de 4ème QT. Les Kings ne rentrent même pas leurs shoots ouverts à l’extérieur : ils sont à 5/22 de loin (soit 22,7 % de réussite derrière l’arc) ! Holmes permet aux Kings de revenir à 12 points d’écart sur un floater, 85-73 Denver. Toutefois, Barton, sanctionne de nouveau sur un layup, 87-73 Nuggets. Buddy Hield est sur une île déserte sur ce shoot du parking et trouve quand même le moyen de le rater ! Holmes se bat bien et rentre un layup pour permettre aux Kings de revenir à 12 points d’écart, 87-75 pour les hommes de Mike Malone, qui prend un temps-mort. Holmes s’illustre ici sur une superbe passe pour Barnes, qui rentre un dunk et qui permet aux Kings de revenir à 10 points, 87-77 Nuggets. Bogi rentre un shoot du parking et les Kings reviennent à 7 points, 87-80 pour les coéquipiers de Nikola Jokic, 5 minutes à jouer. Buddy Hield est encore en échec du parking. Toutefois, Hield se démarque ici sur un contre magistral sur Jamal Murray qui allait dunker. Denver commence à peiner au shoot mais les Kings n’ont pas l’air de vouloir en profiter à l’image de ce nouvel échec de Buddy Hield derrière l’arc (1/9 du parking pour notre arrière bahaméen). Barnes, en retour de temps-mort, rentre un shoot à mi-distance, 87-82 pour les hommes de Mike Malone, 3 minutes à jouer. Buddy manque encore, encore et encore un shoot à 3 points. Murray se réveille et rentre un floater, 89-82 Nuggets. Buddy Hield rentre 3NFIN un shoot du parking ! 89-85 Denver. Buddy HI333LD se réveille au meilleur des moments ! Un nouveau shoot du parking et les Kings enchainent un run de 15-2 et reviennent à un point, 89-88 pour Jokic and Co. C’est ce même Jokic qui vient chercher deux lancers-francs sur la ligne à un peu plus de 30 secondes de la fin du match ; Jokic loupe le premier et rentre le deuxième, 90-88 Nuggets. Buddy rentre un layup et égalise : mais que cet homme est clutch ! 90-90. Cory Joseph défend terriblement bien sur Jamal Murray et étouffe littéralement celui-ci ! Richaun Holmes finit le boulot en empêchant le canadien de shooter ! OVERTIME après un réveil de Buddy Hield, auteur des 8 derniers points des Kings !

OT : Après un énorme come-back, les Kings vont donc jusqu’aux prolongations. Barnes permet aux Kings, sur un shoot à mi-distance, de prendre pour la première fois du match le lead, 92-90 Kings. Jokic lui répond dans la foulée, 92-92. Murray est en échec à mi-distance et Buddy rentre son layup sur l’action qui suit, 94-92 Sacto. Gary Harris refait son apparition dans ce match, à notre plus grande désillusion, avec un shoot à 3 points, 95-94 Denver. Barnes provoque bien et obtient deux lancers-francs ; il les convertit, 96-95 Sacto, moins de 3 minutes à jouer. Harris rate son shoot du parking : balle Kings. Barnes rate un shoot à mi-distance mais reste clutchissime en interceptant un ballon des Nuggets. Buddy Hield est de nouveau en échec derrière la ligne à 3 points. Richaun Holmes commet sa sixième faute au rebond et est expulsé… Will Barton commet une faute offensive et la balle est rendue aux Kings, 96-95 Sacto, un peu plus d’une minute à jouer. Harrison Barnes is so clutch ! Il rentre son layup au nez et à la barbe de Will Barton, 98-95 pour les hommes de Luke Walton, 52.7 secondes à jouer. Harrison Barnes prend vraiment cette fin de match à son compte et obtient un jump-ball avec Gary Harris. Harrison Barnes gagne la balle et Walton prend un temps-mort, 98-85 Kings, balle Kings, 38.2 secondes à jouer. Bogi est ouvert et rate son shoot du parking, temps-mort Mike Malone. Les Kings sont devants, 98-95, 19.6 secondes à jouer. Gary Harris provoque bien et obtient une faute de Bogi qui l’envoie sur la ligne des lancers-francs ; il convertit ses deux lancers-francs, 98-97 Sacto. Buddy Hield use de malice, et obtient deux lancers-francs de la part de Jerami Grant ; il rentre ses deux lancers-francs, 100-97 Sacto. KINGS WIN ! Jamal Murray oublie de shooter et permet aux Kings d’enchaîner une 5ème victoire consécutive au Golden 1 Center après un hold-up. En effet, les Kings n’ont jamais pris le lead dans ce match, le premier étant intervenu sur la première possession de la prolongation.

Boxscore finale

Harrison Barnes : 30 pts – 5 rbds – 1 p.d – 2 interceptions
Buddy Hield : 21 pts – 7 rbds – 3 p.d – 2 interceptions – 1 contre
Richaun Holmes : 13 pts – 10 rbds – 2 p.d – 1 interception – 1 contre
Nemanja Bjelica : 10 pts – 12 rbds – 5 p.d – 1 contre (+ 5 pertes de balles)
Bogdan Bogdanovic : 10 pts – 4 rbds – 5 p.d
Cory Joseph : 6 pts – 3 rbds – 3 p.d – 2 interceptions
Justin James : 6 pts – 7 rbds – 2 p.d – 2 interceptions – 1 contre

LA SURPR’KINGS : Barnes MVP

Ce n’est plus vraiment une surprise mais quel apport de Barnes sur ces derniers matchs ! C’est officiellement le joueur le plus régulier des Kings après le léger relâchement de Bjelica sur ces derniers matchs. Barnes a, ce soir, réalisé une performance XXL et, par la même occasion, battu son record de points de la saison (il finit le match avec 30 points à son actif). En effet, Harrison Barnes a produit une bien belle copie : il a rentré 10 de ses 19 tentatives au shoot, ayant ainsi 52,6 % de réussite et a réalisé un 9/10 aux lancers-francs. C’est lui qui a porté les Kings sur son dos en deuxième mi-temps avec notamment 16 points dans les 3ème et 4ème QT et en rentrant 6 des 10 points des Kings dans la prolongation.
Mention spéciale à Holmes et Bjelica, tous deux auteurs d’un double-double.

Les Kings réalisent donc le hold-up de ce début de saison en s’imposant à la maison après n’avoir jamais pris l’avantage dans le temps règlementaire. Les Kings finissent par l’emporter grâce à un Barnes des grands soirs et une défense de fer. En effet, les Kings ont limité les Nuggets à 32 points sur les 3ème et 4ème QT et à 40 points en comptant la prolongation. De plus, alors que le match est allé jusqu’en prolongations, les Kings ont limité Denver sous la barre des 100 points. Les Kings ont produit une seconde mi-temps de haut vol et cela leur a permis de refaire leur retard qui était de 17 points à la pause. Les Kings affronteront les Bulls de Chicago au Golden 1 Center, dans la nuit de lundi à mardi, à 4h heure française, avec pour objectif d’aller chercher une 6ème victoire consécutive à domicile. A mardi !

Avez-vous aimé cet article ?

Note moyenne 0 / 5. Notes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap