Récap : Kings 101, Knicks 103

0
(0)

Les Kings avaient de nouveau rendez-vous avec leur public cette nuit, au Golden 1 Center, pour y affronter la 2ème équipe de la NBA… en partant de la fin : les Knicks of course ! Les deux équipes sont dans des formes différentes avant d’entamer cette rencontre : les Kings sortent de 3 victoires consécutives (Mavericks, Rockets, Thunder) tandis que les Knicks sont sur 9 défaites en 10 matchs ; la seule victoire ? Lors du dernier match, contre les Warriors de Golden State qui présentent le pire bilan de la NBA à l’heure actuelle… Toutefois, les Kings sont adeptes du Kangz (n.m. : technique qui consiste à gagner contre un adversaire fort dans un match abouti avant de se chier dessus contre une équipe claquée.). Méfiance donc…

1er QT : Les Kings commencent bien leur match et, après avoir encaissé le premier panier, collent un 7-0 aux Knicks grâce notamment à deux shoots longue distance de Bjeli et Barnes, +5 Kings, temps-mort David Fizdale… oups, temps-mort Mike Miller. On notera que la réussite de loin est présente côté Kings (3/4 depuis le début du match) sur ce début de rencontre. Les Kings protègent mal leur raquette pour l’instant : les 10 points des Knicks y ont été inscrits. Les Kings profitent cependant de la panne des Knicks à l’extérieur (0/5 du parking pour les New-Yorkais), +10 Kings, run en cours : 12-4. Les Kings peuvent déjà compter sur un très bon Buddy Hield sur ce début de partie (12 PTS à 5/5 au shoot – 5 RBDS). Marvin Bagley fait une bonne rentrée et rentre notamment deux hook consécutifs, +12 Sacto. Le 1er QT se solde sur le score de 32 à 20 en faveur de Sacramento. Rien à redire pour le moment.

2ème QT : Les Kings sont toujours en réussite derrière l’arc (6/9 de loin) tandis que les Knicks n’ont toujours pas rentré un panier longue distance (0/7 du parking), +9 Sacto. Les Kings ne forcent pas vraiment pour l’instant mais son devant au vu de la médiocrité des Knicks. Buddy Hield est toujours omniprésent dans ce match, sah quel plaisir. De plus, à l’image de ce triple de Bjelica, les Kings sont toujours très bien réglés au niveau de leurs shoots longues distances (8/12 du parking), +12 Sacto. BUDDY HI333LD IS ON FIR3 ! Nouveau shoot de loin pour l’arrière bahaméen qui totalise déjà 22 points (à 9/10 au shoot dont 4/4 de loin !) et 8 rebonds, +15 pour les hommes de Luke Walton. Les Kings encaissent un 8-0 après avoir relâché le pied en défense et avoir peiné au shoot sur cette séquence, +7 Sacto. La MT est sifflée sur le score de 54 à 45 en faveur de nos californiens, guidés par un Buddy Hield des très grands soirs.

Boxscore mi-temps

Buddy Hield : 22 pts – 8 rbds – 1 p.d – interceptions – contres
Nemanja Bjelica : 9 pts – 1 rbd – 3 p.d – 1 contre
Marvin Bagley : 6 pts – 3 rbds – 1 contre
Harrison Barnes : 5 pts – 3 rbds – 1 p.d
Cory Joseph : 5 pts – 2 rbds


3ème QT : Le 3ème QT repart avec de l’intensité et les deux équipes se rendent coup pour coup mais les Kings préservent leur avance, +9 Sacto. Les hommes de Luke Walton rappuient même sur l’accélérateur, +15 Kings. Buddy Hield continue son chantier au scoring et fait face à un Julius Randle trop esseulé dans son équipe, +12 Sacramento. Les Kings retombent dans leurs travers en cette fin de 3ème QT et laissent les Knicks revenir dans ce match, +8 Sacto. Le 3ème QT se termine sur le score de 80 à 72 en faveur des hommes de Walton après que ceux-ci aient comptés jusqu’à 16 points d’avance. On notera que Buddy Hield était un peu en discrétion sur cet acte (5 PTS – 1 RBD – 2 P.D).

4ème QT : Les Knicks se relancent avec deux shoots consécutifs, +3 Kings, run de 17-3 en faveur des hommes de Mike Miller. Les deux équipes sont en formes derrière l’arc pour entamer le 4ème QT mais particulièrement les Knicks, +2 Sacto. Les Kings s’en remettent à leur sniper Hield et Bogi pour sortir la tête de l’eau, +6 Sacto. Et ça y est c’est fait : les Knicks égalisent… 93-93. Les Knicks nous dominent sur les points sur seconde chance : 20 points pour eux contre 7 points pour nous. De plus, le banc des Knicks est beaucoup plus prolifique que le notre (53 points pour le banc des Knicks contre 26 pour celui des Kings). Les Kings vont perdre ce match après avoir complètement choke la fin de match en passant de +17 en milieu de Q3 à -5 à 9.1 secondes de la fin. Les Kings finissent par s’incliner sur le score de 103 à 101 après un 4ème QT exécrable.

Boxscore finale

Buddy Hield : 34 pts – 12 rbds – 3 p.d
Harrison Barnes : 18 pts – 5 rbds – 2 p.d
Bogdan Bogdanovic : 14 pts – 1 rbd – 1 p.d
Nemanja Bjelica : 12 pts – 2 rbds – 7 p.d – 1 contre
Marvin Bagley : pts – rbds – p.d – interceptions – contres
Trevor Ariza : 10 pts – 7 rbds – 2 contres

LA SURPR’KINGS : Buddy Hield, encore et toujours

Il n’y a que Buddy Hield qui a surnagé dans ce match, réalisant une 1ère MT de haut vol à l’image de l’équipe et réalisant une 2ème MT correcte, contrairement à l’équipe. Il finit le match à 14/23 au shoot soit 60,9% de réussite dont 6/13 de loin soit 46,2% de réussite du parking.

Kangz (n.m. : technique qui consiste à gagner contre un adversaire fort dans un match abouti avant de se chier dessus contre une équipe claquée.). Je vous la remets, au cas où vous l’auriez oublié. Prochaine rencontre dans la nuit de dimanche à lundi chez les Warriors de Golden State. A lundi (sauf si je suis prévenu au préalable que ce sera un Kangz Game) !

Avez-vous aimé cet article ?

Note moyenne 0 / 5. Notes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap