Récap : Kings 102, Hornets 110

Les Kings se déplaçaient cette nuit au Spectrum Center de Charlotte dans l’objectif d’équilibrer leur bilan (12 victoires et 14 défaites avant ce match) et de prendre leur revanche après la défaite infligée par les Hornets au Golden 1 Center lors du 5ème match de la saison (118-111). Les Kings enregistrent le retour de De’Aaron Fox pour ce match, après 17 matchs d’absence.

1er QT : Les Kings commencent mal le match en inscrivant aucun panier dans les deux premières minutes et en encaissant un 5-0 d’entrée. De’Aaron Fox fait son entrée sur le parquet tandis que les Kings sont revenus tranquillement dans le match, +1 Hornets. Les Kings, sur un run de 7-0 reprennent le lead grâce notamment à une belle séquence de Fox and Hield, +2 Sacto. Cependant, les Kings encaissent à leur tour un run, de 10-0, + 8 Charlotte. Les Kings prennent peu à peu l’eau à cause d’une défense approximative et d’une panne au shoot (5/19 soit 26,3% de réussite), +10 Hornets. Cependant, les Kings ont réduit l’écart à la fin du 1er QT, 26-21 en faveur des Hornets et ce, notamment grâce à Fox, déjà auteur de 5 passes décisives.

2ème QT : Malgré des pertes de balles déjà nombreuses de la part de Sacto (4 turnovers depuis le début du match, déjà 2 dans le 2ème QT) l’écart se stabilise, +6 Hornets. Mais, les Kings commencent à louper des shoots ouverts et à multiplier les fautes : on avait rêvé mieux comme début de match, +10 Charlotte. On profite d’un léger relâchement des Hornets pour revenir à petits pas dans cette rencontre, +4 Charlotte. Toutefois, comme dans la plupart des matchs depuis le début de saison, les Kings font le yo-yo, +8 Hornets. Fox est bien dans son match, déjà 11 PTS, 2 REBONDS et 5 PASSES D. pour le retour du renard. Grâce à une adresse à 3 points renaissante (6/18 de loin à la MT) et un Fox bien de retour, les Kings ne sont relégués qu’à -6 à la MT, 53 à 47 pour Charlotte. Cependant, en seconde MT il va falloir faire attention aux rebonds (27 rebonds pour Charlotte contre 17 pour nos californiens) notamment défensivement (9 rebonds offensifs pour Charlotte contre 5 pour les Kings). Enfin, Cody Zeller fait un peu trop sa loi dans notre raquette à mon goût, il va falloir le surveiller.

Boxscore mi-temps

De’Aaron Fox : 11 pts – 2 rbds – 6 p.d – 1 interception
Marvin Bagley : 9 pts – 4 rbds
Richaun Holmes : 9 pts – 2 rbds – 1 p.d – 2 interceptions – 1 contre
Harrison Barnes : 7 pts – 5 rbds
Buddy Hield : 6 pts – 1 rbd – 1 p.d


3ème QT : Les Kings sont bien revenus des vestiaires et égalisent rapidement, 57-57. Bjelica est bien rentré dans son 3ème QT : déjà 8 points à 2/3 du parking pour lui en moins de 5 minutes. Fox est également bien revenu et fait parler sa vitesse sur cette action, +1 Charlotte. Les Kings ont plusieurs fois l’occasion de reprendre le lead mais ne saisissent pas les opportunités. Ariza commet deux fautes consécutives et permet aux Hornets de reprendre l’avantage, +4 Hornets. Les Kings commettent trop de fautes et sont vraiment dépassés en défense pour espérer obtenir un résultat… Les Kings s’en remettent alors à leur snipers en la personne de Bogi et de Bagley (!) pour rester dans le match. Le 3ème QT se conclut sur le score de 80 à 79 en faveur des Hornets

4ème QT : Les Kings prennent l’avantage pour la première fois depuis le 1er QT grâce à un shoot à mi-distance de Bogi, +1 Sacto. Bagley prend la confiance après son triple de tout à l’heure et retente de loin, mais ça ne rentre pas… Malik Monk nous salit et rentre deux paniers consécutifs, +6 Charlotte. C’est fatiguant : les Kings ratent plusieurs occasions de revenir au score et se font sanctionner du parking juste après, +9 Hornets. Les Hornets sur un run de 18-5 prennent leur plus gros écart du match, +12 Charlotte. La défense n’est vraiment pas coordonnée voire absente, c’est moche à voir. Le chrono tourne et les Kings ne refont pas leur retard, +11 Charlotte, 2 minutes à jouer. Les Kings finissent par s’incliner 110 à 102 après un match fade, sans envie.

Boxscore finale

De’Aaron Fox : 19 pts – 2 rbds – 8 p.d – 2 interceptions
Marvin Bagley : 14 pts – 7 rbds – 1 p.d
Buddy Hield : 14 pts – 2 rbds – 2 p.d – 1 interception
Harrison Barnes : 14 pts – 4 rbds – 1 p.d
Nemanja Bjelica : 12 pts – 5 rbds – 3 p.d – 2 interceptions – 1 contre
Richaun Holmes : 11 pts – 5 rbds – 1 p.d – 2 interceptions – 3 contres
Bogdan Bogdanovic : 10 pts – 2 p.d – 2 interceptions

LA SURPR’KINGS : Le bon retour de De’Aaron Fox

Sur le plan offensif, il n’y a que Fox qui a surnagé ce soir. Son retour nous fait du bien au scoring. Il finit le match à 6/13 au shoot (soit 46,2% de réussite) dont 2/6 du parking (soit 33,3% de réussite derrière l’arc). De plus, le renard ne passe pas loin du double-double avec 19 PTS et 8 ASSISTS. Toutefois, son retour n’a pas été suffisant : imaginez une équipe portée par un joueur qui fait son retour, ça la fout mal quand même. Le seul bémol concernant Fox se situe sur le plan défensif. En effet, sur les prochains matchs (lorsque Fox ne sera pas encore à 100%), les Kings souffriront de l’absence de CoJo sur certaines séquences défensives. Lorsque Fox sera revenu à 100%, on ose espérer que ce problème ne se posera plus car notre meneur compensera offensivement notamment au scoring.

Les Kings s’inclinent donc face à des Hornets qui avaient plus envie, plus la dalle. En effet, je me demande si Charlotte n’a pas été une nouvelle fois sous-estimé par Sacto. Les Kings se sont retrouvés inférieurs dans quasiment tous les domaines comme les rebonds (51 rebonds dont 16 offensifs pour Charlotte contre 33 rebonds dont seulement 10 offensifs pour Sacramento), la défense (non coordonnée, voire absente) ou encore les shoots à 3 points (43,3% de réussite du parking pour les Hornets contre 35% pour les Kings). Les Kings se doivent de se ressaisir dans la nuit de vendredi à samedi, à 1h heure française, sur le parquet des Pacers d’Indiana. Toutefois, la tâche ne s’annonce pas facile : en effet, les Pacers sont très solides à domicile et viennent notamment de battre les Lakers à domicile à l’heure où sont écrites ces lignes. Cependant si l’on suit l’adage californien « forts contre les forts, faibles contre les faibles », les Kings devraient montrer plus de détermination contre les Pacers… A samedi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap