Récap : Kings 104, Rockets 113

Les Kings accueillaient cette nuit les Rockets de Houston au Golden 1 Center. Un peu plus tôt dans la saison, les Kings étaient allés battre les Rockets au Toyota Center grâce à un buzzer beater de Nemanja Bjelica (119-118). Concernant ce même Bjelica, celui-ci est sorti du cinq de départ par Luke Walton ce soir au profit de Marvin Bagley. On notera que BogBog, annoncé dispo, est finalement OUT pour ce match.

1er QT : Le match débute avec beaucoup d’intensité de part et d’autre du parquet. A peine le mach commencé qu’Harden bénéficie déjà d’un arbitrage favorable : les arbitres font prendre à Holmes sa 2ème faute du match après moins de 3 minutes de jeu et offrent un and-one au barbu. Les Rockets accélèrent un peu et nous submergent, +9 Houston. Les Kings, à l’image des derniers matchs, ont du mal de loin (0/5 depuis le début de la rencontre). De plus, Sacto encaisse un run de 9-2, +12 Rockets. Heureusement que Fox est là, ça nous évite de nous faire blow-out… Il faut dire que la réussite de Houston du parking nous aide bien pour le moment (2/12 à longue distance pour Harden and Co.). En défense, c’est toujours aussi cata que d’habitude et les Kings ont déjà encaissés 18 points dans la peinture. La réussite de loin revient peu à peu pour les Rockets et on prend l’eau… Le 1er QT se termine sur le score de 37 à 21 en faveur des Rockets…

2ème QT : En début de 2ème QT, l’écart se réduit légèrement et se stabilise autour de -10. On notera que les Kings ont déjà perdu 7 ballons : c’est trop si on veut espérer un résultat contre ce genre d’équipe. C’est vraiment Fox et Holmes qui nous drivent et qui nous permettent de revenir dans ce match, +6 Rockets. Harden est bien limité pour le moment mais, devant, on n’en profite pas pour recoller à cause de notre adresse désastreuse longue distance (2/11). Buddy se réveille au meilleur moment, +5 Houston. Néanmoins, nos pertes de balles sont encore trop nombreuses (10 turnovers) pour le moment, +10 Houston. Cependant, comme d’habitude, les Kings enchaînent bon et moins bon et, après une belle séquence conclue par un triple de Bjelica, les Kings recollent, +5 Rockets. La MT est sifflée sur le score de 65 à 57 en faveur des Rockets après un bon 2ème QT de la part des Kings, bien mené par Fox.

Boxscore mi-temps

De’Aaron Fox : 10 pts – 4 rbds – 6 p.d – 1 interception
Harrison Barnes : 9 pts – 4 rbds – 1 p.d
Richaun Holmes : 8 pts – 3 rbds – 2 p.d
Marvin Bagley : 8 pts – 4 rbds – 1 p.d
Buddy Hield : 7 pts (1/5 à 3 points) – 4 rbds – 3 p.d


3ème QT : Le début de 2ème MT est compliqué et les Kings encaissent un 8-0 d’entrée, +16 Rockets. Si on compte jouer qu’un QT sur deux, fallait prévenir hein… Le jeu proposé sur ce 3ème QT n’est pas plaisant et le semblant de défense proposé au 2ème QT est resté au vestiaire, +20 Houston. Fox fait vraiment un très bon match sur le plan offensif mais il est beaucoup trop esseulé jusque-là. Les Rockets ont bon nombre de solutions offensives : ils peuvent aussi bien scorer de loin que dans la peinture et nous le font savoir, +25 Houston. Après un 3ème QT catastrophique pour les Kings, celui-ci se solde sur le score de 97 à 79 en faveur de Houston.

4ème QT : Fox fait vraiment le taffe sur ce match et cela n’annonce que du bon pour les futurs rencontres (mais concernant celle-ci, ça sent le roussi). Mais, les Kings, grâce à une adresse bien présente en début de 4ème QT, refont une grande partie de leur retard, +10 Houston. La remontée des Kings est en marche (run en cours de 13-3 depuis le début du QT) et ce, grâce à un collectif bien huilé, +8 Rockets ! Toutefois, Fox loupe des lancers importants sur cette fin de match, warning ! Cory Joseph commet sa 6ème faute et est ainsi exclu ; les « REFS YOU SUCK » pleuvent alors des gradins. Fox va encore se procurer des lancers-francs mais en laisse encore un sur le bas-côté (2/6 aux lancers sur l’ensemble du match pour notre meneur), +10 Houston. Mais on ne peut rien lui reprocher : c’est lui qui a mis les Kings sur son dos tout au long du match. Les Kings finiront par perdre ce match, sur le score de 113 à 104.

Boxscore finale

De’Aaron Fox : 31 pts – 9 rbds – 6 p.d – 1 interception
Richaun Holmes : 12 pts – 14 rbds – 3 p.d – 2 interceptions – 1 contre
Trevor Ariza : 12 pts – 6 rbds – 2 p.d – 1 interception
Marvin Bagley : 11 pts – 6 rbds – 1 contre
Buddy Hield : 10 pts – 3 rbds – 4 p.d
Nemanja Bjelica : 10 pts – 2 rbds – 2 p.d – 2 contres
Cory Joseph : 9 pts – 6 rbds – 2 p.d
Harrison Barnes : 9 pts – 4 rbds – 1 p.d

LA SURPR’KINGS : FOX IS BACK !

Le renard de Sacramento a sorti un match de haut vol. En effet, c’est grâce à lui que Sacto a réussi à rester dans le match. De plus, il égale son record de points en carrière (31 PTS) et ne passe pas loin d’égaler également son record de rebonds dans un match (9 RBDS, à une unité de son record en carrière). Il a quasiment réussi tout ce qu’il a entrepris dans ce match (13/21 au shoot soit 61,9% de réussite) et il a mis l’énergie nécessaire dans les moments importants. Néanmoins, il était trop esseulé hier soir et n’a pas réussi à empêcher les Kings de perdre une quatrième fois consécutive.

Les Kings s’inclinent ainsi contre un adversaire qui leur avait pourtant bien réussi il y a deux semaines de cela. Un des facteurs X a été notamment les pertes de balles : celles-ci sont encore et toujours trop nombreuses (17 turnovers pour les Kings), surtout contre un adversaire comme Houston. J’ai l’impression de me répéter depuis quelques matchs mais la défense a été une nouvelle fois fébrile ce soir et la réussite à l’extérieur a encore une fois été catastrophique (7/30 du parking, soit 23,3% de réussite tandis que Houston a shooté à 15/39 soit 38,5 de réussite). Enfin, on ne pouvait rien espérer de ce match en jouant qu’un QT sur deux (1er et 3ème QT catastrophiques et 2ème et 4ème QT très intéressant). Sacto descend encore un peu plus au classement et pointe désormais à la 10ème place (12 victoires et 18 défaites) tandis que le premier play-offable, Portland, possède un bilan de 14 victoires et 17 défaites. Le prochain match se jouera à la maison contre les Wolves, qui sont sur une série de 11 défaites consécutives, dans la nuit de jeudi à samedi, à 4h heure française. A vendredi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap