Récap : Kings 105, Pacers 119

Les Kings rencontraient cette nuit les Pacers d’Indiana, actuels 6èmes à l’Est (19 victoires et 9 défaites), à Indianapolis. On notera que les Kings étaient privés de BogBog pour ce match, mis au repos pour une douleur à la cheville. Il est important de noter que les Pacers ont un bilan de 12 victoires et 3 défaites à domicile depuis le début de saison.

1er QT : La rencontre est assez équilibrée pour le moment même si nos Kings présentent déjà quelques lacunes défensives, +2 Pacers. Je confirme, c’est vraiment compliqué en défense : les Kings ne font aucun stop pour le moment. Cependant, Sacto est bien porté par Bjelica pour le moment, notre ailier serbe étant déjà auteur de 11 PTS à 4/5 au shoot ! Buddy Hield prend déjà sa deuxième faute et on voit ainsi Justin James faire son apparition sur le parquet. Le rookie ne se pose pas de questions et sanctionne rapidement du parking, +4 Kings. Les Kings sont bien mieux sur cette fin de QT, et enchaînent un run de 10-0, +6 Sacto. Le 1er QT se conclut sur le score de 32 à 30 en faveur de Sacto, après un réveil de T.J. McConnell côté Pacers en fin de QT.

2ème QT : Les Pacers rentrent beaucoup trop facilement dans notre raquette pour l’instant, +1 Indiana. Les Kings perdent deux ballons consécutivement et les Pacers ne s’en privent pas, +5 Indiana. Pour l’instant le duel Bagley/Sabonis se révèle intéressant même s’il penche à l’avantage du lituanien jusqu’à maintenant. On prend le bouillon : on recommence à subir en défense, on ne score plus devant et on encaisse un 8-0, +11 Pacers. Le retour d’Holmes fait du bien offensivement et l’attaque des Kings se remet alors en marche ; pour ce qui est de la défense, c’est une autre histoire… Quel 2ème QT de Richaun Holmes : il est omniprésent ! Après être revenu à -5, les Kings comptent 11 points de retard à la MT, 68-57 Indiana. Le plus gros problème étant, en 1ère MT, la défense : 68 points encaissés en une MT c’est beaucoup trop !

Boxscore mi-temps

Richaun Holmes : 14 pts – 1 rbd
Nemanja Bjelica : 13 pts – 4 rbds – 2 p.d
Marvin Bagley : 8 pts – 2 rbds – 1 contre
De’Aaron Fox : 4 pts – 4 rbds – 3 p.d – 3 interceptions
Buddy Hield : 3 pts – 5 rbds – 4 p.d


3ème QT : Scoop : la défense est toujours aussi inexistante dans ce début de 2ème MT, +15 Pacers. Les attaques ne sont même plus construites : on arrose à 3 points alors qu’il reste du temps. Buddy Hield est déjà à 4 fautes et se fait donc sortir par Luke Walton. En défense, c’est toujours la cata et les Pacers savent provoquer pour obtenir les fautes quand leurs paniers ne rentrent pas. Seule éclaircie ? Richaun Holmes, encore et toujours. Marvin Bagley montre du mieux en défense avec notamment deux contres consécutifs. Buddy Hield prend cependant sa 5ème faute à plus de 5 minutes de la fin du QT. Les Kings continuent de prendre le bouillon, Buddy ou pas, +22 Indiana. Grâce à une masterclass du rookie Justin James, Sacto est revenu sur la fin du QT : 92-79 Pacers à la fin du 3ème QT.

4ème QT : Les Pacers éteignent vite nos (faibles) espoirs avec deux shoots du parking consécutifs, +17 Indiana. Je me demande comment j’ai pu avoir de l’espoir pour cette fin de match : on retombe dans nos travers et les Pacers nous font tourner en bourrique en défense et sanctionnent au moment opportun… Les Kings n’y sont plus (ils n’y ont jamais été exceptés le 1er QT) et c’est la foire à la saucisse : on ne parle même plus de la défense, mais en attaque, un joueur prend la balle dans notre camp, et remonte tout le terrain en essayant de faire la diff’ individuellement… On peut déjà parler de garbage time, à 5 minutes de la fin : Walton a fait rentrer Dedmon sur le parquet. Les Kings s’inclinent ainsi 119 à 105 sur le parquet des Pacers après un match hideux sur tous les points.

Boxscore finale

Richaun Holmes : 20 pts – 9 rbds – 1 contre
Marvin Bagley : 17 pts – 5 rbds – 1 p.d – 3 contres
Justin James : 14 pts – 3 rbds – 2 p.d – 1 contre
Nemanja Bjelica : 13 pts – 5 rbds – 3 p.d
Cory Joseph : 10 pts – 2 rbds – 4 p.d
De’Aaron Fox : 8 pts – 5 rbds – 6 p.d – 3 interceptions
Buddy Hield : 7 pts – 8 rbds – 6 p.d – 1 interceptions

LA SURPR’KINGS : Seules éclaircies dans ce blow-out ? Richaun Holmes et Justin James

Notre pivot et notre rookie ont été impressionnant ce soir. En effet, si l’on connaissait les qualités du premier, c’est le deuxième qui a vraiment été surprenant ce soir… Holmes finit le match à 20 PTS (à 9/10 au shoot !) et 9 RBDS (à 1 rebond d’un nouveau double-double sous le maillot des Kings) tandis que le rookie Justin James a essayé de compenser l’absence de Bogi tant bien que mal, en finissant le match avec 14 PTS (à 5/11 au shoot dont 3/5 du parking), 3 REBONDS ET 2 PASSES D. Ce sont réellement ces deux joueurs qui se sont illustrés en attaque et en défense (trois avec Bagley, pas mauvais non plus).

Les Kings s’inclinent donc pour la deuxième fois consécutive, sur le parquet des Pacers. Rien n’allait ce soir… La défense a été catastrophique tout le match et l’attaque a vraiment été fébrile tout le long également. Les Kings ont notamment shooté à 10/32 du parking (31,2% de réussite) : la réussite est bien trop faible en autant de tentatives…. Tandis qu’Indiana a shooté à 14/31 (45,2% de réussite). De plus, Indiana, symbole d’un jeu plus construit, à réalisé 34 passes décisives contre seulement 25 pour les Kings. Le prochain match des Kings se déroule dans la nuit d’aujoud’hui à demain, à 2h heure française : les Kings iront rendre visite aux Grizzlis de Memphis. A demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap