Récap : Kings 119, Rockets 118

Les Kings jouaient cette nuit en back-to-back face aux Rockets de Houston, après une victoire 110 à 106 face aux Mavs de Dallas dans la nuit de dimanche à lundi. Les joueurs de Luke Walton ne se sont pas économisés face aux Mavs et arriveront sûrement sur le parquet du Toyota Center avec de la fatigue dans les jambes.

1er QT : Les Kings peinent sur ce début de match et n’ont toujours pas inscrit de paniers en plus de 2 minutes de jeu, +5 Houston, temps-mort Walton. En retour de temps-mort, Bjelica réduit l’écart, du parking, +2 Rockets. Les Kings prennent l’avantage sur un shoot de loin de Barnes, +1 Sacto. Les Kings sont bien revenus et enchaînent un run de 10-3 pour répondre au 5-0 d’entrée des Rockets. La réussite de loin est présente sur ce début de match : déjà 3 bombinettes converties sur 4 par Sacto. PJ Tucker prend dans la foulée sa 2ème faute personnelle alors qu’il reste plus de 6 minutes dans ce 1er QT. Le barbu est bien défendu sur ce 1er QT et l’attaque est en place, +7 Kings. La défense de CoJo sur Harden est splendide : le Barbu n’a eu aucun ticket shoots pour le moment et n’a inscrit que 2 points. Il suffit que ces lignes soient écrites pour qu’Harden bénéficie d’un three and-one après une faute de CoJo du parking, +3 Kings. Le 1er QT se solde sur le score de 32 à 28 en faveur de Sacramento après un QT abouti en défense où Harden est bien défendu, parfois trop : en effet, Walton demande à chaque prise de balle d’Harden, qu’un joueur vienne aider CoJo en défense pour une prise à deux. Concernant l’attaque, la réussite de la veille à l’air encore présente et les shoots rentrent bien.

2ème QT : Une réussite insolente de Houston de loin leur permet de recoller d’entrée, 34-34. La balle circule bien, trop bien côté Rockets et nous sommes dépassés, +3 Houston, temps-mort Walton. Les Rockets sont sur un run de 15-4 et nous asphyxient en ce début de 2ème QT grâce notamment à un 5/5 au shoot, +5 Rockets. L’écart se stabilise : les Kings attaquent bien mais ne réussissent pas à faire des stops défensifs, +3 Houston. De plus, les Kings perdent pas mal de ballons : déjà 6 à la moitié du 2ème QT. Harden commence à avoir la main chaude et, en plus de ça, provoque bien notre défense, +11 Houston. Grâce à quatre bombinettes du parking d’affilée, les Kings refont leur retard, +1 Rockets, temps-mort D’Antoni. En retour de temps-mort, les Rockets nous répondent avec 2 shoots longue distance, +7 Houston. Bogi rentre son shoot et obtient la faute de… PJ Tucker (3 fautes personnelles) ; il convertit son lancer, +5 Houston. La MT est sifflée sur le score 64 à 59 en faveur des Rockets.
Cette 1ère MT a été bien maîtrisée par les Kings (qui sont, rappelons-le, en back-to-back) avec notamment une belle défense sur Harden avec notamment une prise à deux sur lui. Cependant, ces prises à deux ont plusieurs fois entraînées des shoots ouverts de la part des autres joueurs des Rockets. De plus, l’attaque de Sacto est bien huilée avec 50% de réussite au shoot (21/42) avec un 45,5% de réussite du parking du Toyota Center (10/22 de loin). Enfin, la balle circule bien devant avec notamment 5 joueurs à 8 points ou plus.

Boxscore mi-temps

Buddy Hield : 10 pts – 2 rbds – 2 p.d – 1 interception
Nemanja Bjelica : 9 pts – 3 rbds – 3 p.d – 2 interceptions
Cory Joseph : 9 pts – 2 rbds – 5 p.d – 1 contre
Harrison Barnes : 9 pts – 2 rbds – 2 p.d –1 contre
Trevor Ariza : 8 pts – 4 rbds – 3 p.d – 1 contre
Richaun Holmes : 6 pts – 4 rbds – 2 interceptions – 2 contres


3ème QT : Les Kings refont jeu égal avec les Rockets à l’image d’Holmes et de son énergie débordante dans la raquette. Les Kings jouent avec le feu et perdent encore des ballons (8 turnovers depuis le début du match). Toutefois, Buddy Hield a sa mire bien réglé depuis le début du match et guident vraiment les Kings au niveau du scoring. Les Kings sont bien revenus des vestiaires et leur envie leur permet de reprendre le lead, +1 Sacto. Les Rockets reprennent le lead sur un run de 7-0, +4 Houston. Les Kings recommencent à bien défendre et, dans le même temps, Bogi sanctionne du parking, 82-82. Harden et Westbrook ont la main chaude sur cette fin de 3ème QT, +5 Rockets. Toutefois, Buddy Hield a également la main chaude, et du parking s’il vous plaît, +2 Houston. Les Kings font une fin de 3ème QT tonitruante et, sur un lancer-franc de CoJo, repassent devant, +1 Sacto. Les Kings sont devants au terme de ce 3ème QT, 94 à 93 en faveur de nos californiens.

4ème QT : Les Rockets commettent déjà leur troisième faute dans le 4ème QT après moins de 3 minutes de jeu dans celui-ci. En face, côté Kings, la balle circule bien et les Kings sanctionnent de loin, +6 Kings. Westbrook commet la 4ème faute collective des Rockets à 8 minutes de la terme du match ; plus qu’une faute et les Kings se rendront sur la ligne des lancers-francs. Bogi retombe dans ses travers sur ce dernier QT : défense approximative, shoots forcés… Les Kings semblent retomber dans leurs travers des fins de rencontres. En effet, les shoots sont forcés car pris en fin de possession ; les phases offensives sont mal gérées. Capela nous fait vraiment mal au rebond, lui qui en et déjà à 17… Cependant, les Kings se rattrapent sur les interceptions : les californiens ont déjà chipés 13 ballons tandis que les texans en ont interceptés seulement 4. Harrison Barnes is so clutch ! Shoot du parking, +3 Sacto, plus d’une minute à jouer. Toutefois, Westbrook lui répond dans la foulée, également de loin, 113-113, moins d’une minute à jouer. Sacto se fait sanctionner après une belle circulation de balle de la part des Rockets, conclue par un shoot du parking de Ben McLemore, +3 Houston. Après un temps-mort de Luke Walton, Buddy Hield répond à McLemore, du parking ! 116-116, 5.4 secondes à jouer, possession Rockets. Westbrook passe dans notre défense comme dans du beurre et finit par un layup, 118-116 Houston ; possession Kings, une seconde à jouer. BJ333LICA FOR THE WIIIIIN ! BUZZ3R B3AT3R FOR N3MANJA BJ3LICA ! Bjelica permet aux Kings de l’emporter sur un buzzer-beater face aux Rockets de Houston, sur le score de 119 à 118.

Boxscore finale

Buddy Hield : 26 pts – 4 rbds – 3 p.d – 2 interceptions
Harrison Barnes : 19 pts – 8 rbds – 2 p.d – 1 interception – 1 contre
Nemanja Bjelica : 17 pts – 5 rbds – 4 p.d – 3 interceptions
Richaun Holmes : 16 pts – 8 rbds – 4 interceptions – 2 contres
Cory Joseph : 14 pts – 3 rbds – 6 p.d – 2 interceptions – 1 contre
Bogdan Bogdanovic : 13 pts – 3 rbds – 1 p.d

LA SURPR’KINGS : Le back-to-back Texan

En effet, personne ne donnait cher de notre peau face aux deux écuries que sont les Mavs de Dallas et les Rockets de Houston ; d’autant plus que le match contre Houston était en back-to-back… Et pourtant ! Les Kings ont réussi, en l’espace d’un peu plus de 24h, à battre Dallas et Houston, sur leurs parquets qui plus est. Ces deux victoires se basent sur un collectif à toute épreuve. En effet, chaque joueur se donne à fond pour l’équipe et pour les autres et cela se ressent. Cette nuit, 6 joueurs ont scorés 13 points ou plus, preuve d’une animation offensive intéressante. De plus, sur ces deux matchs, les Kings ont vraiment retrouvés leur leader offensif en la personne de Buddy Hield, qui, contrairement aux matchs précédents, ne forcent pas ses shoots (10/19 au shoot hier soir, 10/15 la veille). Enfin, ces deux victoires sont également dues au step-up de Bjelica sur ces deux rencontres, égalisant son record en carrière au scoring contre Dallas et inscrivant le buzzer-beater contre Houston.

Les Kings repartent donc du Toyota Center de Houston avec la victoire et ce, après un match abouti malgré le fait que les Kings ont soufferts jusqu’à la dernière seconde. Heureusement que Profesor Big Shot a rentré son shoot car, au vu de la physionomie du match, une défaite aurait été dure pour le mental. Prochain rendez-vous ? Dans la nuit de mercredi à jeudi contre OKC, de retour au Golden 1 Center. A jeudi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap