Récap : Kings 94, Thunder 93

0
(0)

Les Kings étaient de retour au Golden 1 Center cette nuit, pour y rencontrer le Thunder d’Oklahoma City après un road-trip haletant dans le Texas. Les Kings enregistraient cette nuit le retour de Marvin Bagley III après une absence longue de 22 matchs, après que le joueur se soit blessé au pouce lors du match d’ouverture contre les Suns de Phoenix.

1er QT : Après un 4-0 encaissé d’entrée, les Kings remettent les pendules à l’heure en répondant par un run de 8-0, +4 Kings. Steven Adams fait sa loi dans notre raquette et est omniprésent au rebond. De plus, il fait prendre à Holmes sa 2nde faute en moins de 5 minutes. C’est alors que Luke Walton décide de faire rentrer Marvin Bagley ! MBIII IS BACK : le Golden 1 Center est en fusion ! Buddy Hield est en difficulté avec son shoot depuis le début de la rencontre (0/5 au tir pour l’arrière bahaméen). Marvin Bagley est déjà au four et au moulin avec notamment ce contre devant Luguentz Dort. Les Kings enchaînent désormais un run de 9-0 sur les deux dernières minutes, +6 Sacto. Le 1er QT se termine sur le score de 23 à 18 en faveur de Sacramento. En attaque, les Kings sont omniprésents et notamment dans la peinture où les Kings ont fait un chantier face à la second unit du Thunder (16 points pour les Kings dans la peinture contre 4 pour OKC). Concernant la défense, celle-ci est bien en place pour le moment.

2ème QT : OKC revient peu à peu dans ce match grâce à son adresse de loin (5/13 du parking pour le Thunder), +1 Sacto, temps-mort Walton. Les shoots côté Kings commencent peu à peu à devenir forcés. De plus, Buddy Hield n’est toujours pas en réussite niveau scoring (1/8 au shoot). En attendant, Denis Schroder nous sanctionne (6/9 au shoot dont 3/5 à longue distance pour le 6ème homme du Thunder), +5 OKC. Les hommes de Billy Donovan sont désormais devant et ce, grâce à leur adresse de loin (8/17 de loin soit 47,1% de réussite contre 3/14 pour nous, soit 21,4% à longue distance), +7 Thunder. La MT est sifflée sur le score de 47 à 38 en faveur du Thunder.

Après un bon 1er QT, les Kings se sont fait prendre au jeu du Thunder qui a imposé sa loi du parking (9/20 de loin), bien mené par un Denis Schroder qui totalise déjà 15 points à la MT. En face, nous manquons d’un leader offensif. En effet, Buddy Hield peine au shoot (2/11 au tir dont 1/6 à longue distance). De plus, on se fait prendre au jeu des 3 points, sauf que pour nous, ça ne rentre pas (3/16 à 3 points pour les Kings). Enfin, on se fait manger au rebond (29 rebonds pour OKC vs 19 rebonds pour les Kings).

Boxscore mi-temps

Nemanja Bjelica : 7 pts – 3 rbds
Buddy Hield : 5 pts – 3 rbds – 1 p.d – 1 interception
Marvin Bagley : 5 pts – 3 rbds – 1 contre
Trevor Ariza : 5 pts – 3 rbds – 2 interceptions
Cory Joseph : 5 pts – 1 rbd – 1 p.d


3ème QT : La réussite extérieure d’OKC continue en ce début de 3ème QT, +12 Thunder. Steven Adams continue son chantier dans notre raquette : vivement le retour de la second unit d’OKC… Un beau mouvement des Kings conclut par Bjelica… de loin, repasse les Kings sous les 10 points d’écart, +9 OKC, temps-mort Billy Donovan. Après une belle série les ayant ramenés jusqu’à -7, les Kings subissent une nouvelle fois la loi des joueurs du Thunder, +14 OKC. L’écart peine à se réduire car les Kings sont trop tendres en défense à l’image de ce dunk de Gallinari qui pousse Luke Walton à prendre un temps-mort. Buddy Hield se réveille au meilleur des moments et, avec deux shoots du parking consécutifs, relance complètement le match, 71 à 69 en faveur d’OKC au terme du 3ème QT.

4ème QT : Bogi remet les deux équipes sur un pied d’égalité au début du 4ème QT, 71-71. On est vraiment une équipe de tocards : après avoir fait le plus dur, on se retrouve une nouvelle fois à distance à cause de pertes de balles, de fautes bêtes, de mauvais choix… +10 OKC, temps-mort Luke Walton. C’est encore Hield qui nous remet dedans : un nouveau tir longue distance pour l’arrière bahaméen, +4 OKC. Les Kings enchaînent un run de 9-0, +2 Thunder. Hield again ! Un nouveau tir de loin pour notre arrière bahaméen ! KINGS LEAD ! +1 Sacto. Buddy Hield a vraiment pris le match à son compte. Shai Gilgeous Alexander va chercher des lancers importants sur la ligne ; il convertit les deux, +2 OKC, 31.6 secondes à jouer. Après une séquence où Buddy Hield a failli perdre la balle, il se dépatouille et transmet la balle à BogBog qui sanctionne de loin ! +1 Kings, 13 .4 secondes à jouer. Richaun Holmes exerce une pression de dingue sur Chris Paul, qui chie dans la colle au buzzer ! KINGS WIN !

Boxscore finale

Buddy Hield : 23 pts – 6 rbds – 6 p.d – 2 interceptions
Bogdan Bogdanovic : 17 pts – 3 rbds – 1 interception
Marvin Bagley : 11 pts – 6 rbds – 1 contre
Richaun Holmes : 10 pts – 7 rbds – 2 interceptions – 1 contre
Nemanja Bjelica : 10 pts – 5 rbds

LA SURPR’KINGS : La victoire dans ce match

Les Kings étaient mal partis pour gagner et moi j’étais bien parti pour aller me coucher. Et puis, et puis, Buddy Hield quoi… L’arrière des Kings a complètement relancé le match à lui tout seul, bien aidé par ses fidèles lieutenants, Cory Joseph et Richaun Holmes, en défense, pour vous servir. En effet, Buddy Hield sort une bonne 2nde MT avec notamment 8 points dans le dernier QT. On remerciera également le Thunder qui nous a laissé à flot avec un écart avoisinant les 10 points et qui n’a jamais réussi à nous couler complètement. Après être revenu dans ce match grâce à Buddy, on termine le boulot avec un tir longue distance d’un BogBog inexistant jusque-là. Mais ne réside-t-elle pas ici la force des Kings ? Le fait d’avoir dans l’effectif des joueurs pouvant être transparents tout le match et capables de sortir de leur chapeau l’action qui décantera le match. Ce soir se fut BogBog, demain ce sera Ferrell. Sur ces deux derniers matchs, on n’oubliera pas de remercier notre gang serbe ; désormais on priera en direction de Belgrade. Enfin, quelle taffe d’Holmes en fin de match ! Il a tout fait sur cette fin de match : dunk, contre, interceptions, écran pour Buddy Hield et verrou de Chris Paul sur la dernière possession. C’est lui l’homme de ce début de saison chez les Kings !

Les Kings enchaînent donc une 3ème victoire consécutive de la plus (belle) moche des manières. Toutefois, on ne vas pas cracher sur cette victoire, obtenue avec les dents, contre un adversaire direct pour la course aux play-offs. Les Kings ont donc le même bilan que les Suns (7ème) et le Thunder (8ème) et sont donc potentiellement playoffables !Prochain rendez-vous ? Contre les Knicks dans la nuit de vendredi à samedi. L’adversaire s’annonce abordable mais il faudra faire attention à l’excès de confiance et à ne pas sous-estimer l’adversaire. A samedi !

Avez-vous aimé cet article ?

Note moyenne 0 / 5. Notes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap