Récap : Doncic signe son record de passes et les Mavs gagnent. Vous faites ce que vous voulez de cette information

0
(0)

Les Kings avaient rendez-vous avec les Mavericks de Dallas cette nuit au Golden 1 Center en ayant pour objectif… de perdre avec dignité. Les Kings pouvaient notamment compter sur le retour de Marvin Bagley, aligné au poste de pivot en l’absence de Richaun Holmes. Les Mavs étaient privés de Kristaps Porzingis, ce qui semble de bonne augure pour Bjelica et Bagley.

1er QT : Le match démarre sur les chapeaux de roues des deux côtés du terrain et le prodige slovène est déjà bien en jambe, +5 Mavs. Buddy Hield a la main chaude et inscrit deux paniers primés consécutifs, +1 Sacto. C’est Buddy Hield qui nous permet de rester au contact, l’arrière bahaméen étant déjà à 10 PTS dans ce 1er QT. Les deux équipes font quasiment jeu égal pour le moment même si Luka Doncic est déjà bien dans son match (7 PTS – 5 P.D – 4 RBDS), +6 Dallas. L’arrivée de CoJo sur le parquet permet de contenir un peu Luka Doncic mais celui-ci a un Q.I basket tellement élevé qu’il arrive quand même à se débrouiller pour faire des passes décisives. Le 1er QT se solde sur le score de 35 à 31 en faveur des Mavs de Dallas après que les Kings soient bien revenus à la fin du QT en profitant notamment des échecs des coéquipiers de Doncic au shoot.

2ème QT : Grâce à un shoot du parking de Barnes, les Kings reprennent l’avantage en début du 2ème QT, +2 Sacto. Les Kings protègent mal leur cercle et concèdent des points sur seconde chance. Malgré une défense précaire, les Kings font toujours jeu égal avec Dallas et ce, grâce à une attaque concernée. Buddy Hield est toujours chaud dans ce 2ème QT et c’est en partie grâce à lui que l’attaque fonctionne bien pour le moment. La connexion Doncic-Curry nous fait mal sur cette 1ère MT à l’image de cette action conclue du parking par le frère Curry, +3 Mavs. La MT est sifflée sur le score de 71 à 67 en faveur des Mavericks de Dallas après un dernier panier de Luka Doncic (11 PTS – 9 P.D – 7 RBDS).

Boxscore mi-temps

Buddy Hield : 16 pts – 1 rbd – 1 p.d
Harrison Barnes : 14 pts – 5 rbds
De’Aaron Fox : 13 pts – 2 rbds – 6 p.d


3ème QT : Après moins de 3 minutes dans le 3ème QT, Luka Doncic a déjà validé son triple-double (15 PTS – 10 P.D – 10 RBDS) et permet notamment à Dallas de recreuser l’écart, +8 Mavs. Dallas accélère encore, +13 Mavs, temps-mort Walton : autant les lacunes défensives étaient compensées par l’attaque en 1ère MT, autant quand l’attaque fonctionne moins bien, l’écart se creuse. De plus, les Mavs sont insolents de réussite (3/3 du parking sur ce 3ème QT). Heureusement que Fox surnage un peu : c’est lui qui nous permet de rester à distance, +10 Mavs. Les Kings feraient bien de prendre exemple : Dallas est à 10/10 aux lancers tandis que Sacto est à 7/12. De’Aaron Fox est omniprésent mais il est bien trop esseulé sur le parquet… Le 3ème QT se termine sur le score de 108 à 93 en faveur des Mavs après un shoot au buzzer du logo de la part de Justin Jackson.

4ème QT : Grâce à un coup de chaud de nos californiens dès l’entame du 4ème QT, ceux-ci reviennent sous la barre des 10 points d’écart, +9 Mavs. Toutefois, Dallas semble avoir mis le couvercle en réaccélérant un peu et ce, notamment grâce à Seth Curry, +16 Dallas. Stat marquante : les Mavs sont à 100% de réussite aux lancers (16/16) tandis que les Kings ne sont qu’à 50% (9/18). Buddy déçoit de matchs en matchs : lorsque son seul atout, son shoot, est défaillant ou bloqué par l’adversaire, il est incroyablement NUL. Toutefois, les Kings se réveillent légèrement à moins de 4 minutes de la fin, +10 Dallas. Mais, une des qualités de Buddy est qu’il est capable de mettre des shoots importants comme celui-ci, du parking, +6 Dallas. Malgré un shoot primé de Barnes qui nous permet de revenir à -3 à moins de 10 secondes de la fin, le réveil fut trop tardif et les Kings s’inclinent 127 à 123 contre les Mavs de Dallas.

Boxscore finale

De’Aaron Fox : 27 pts – 7 rbds – 12 p.d
Harrison Barnes : 25 pts – 8 rbds – 2 p.d
Buddy Hield : 25 pts (dont 3/11 du parking) – 3 rbds – 2 p.d
Marvin Bagley : 12 pts – 7 rbds
Nemanja Bjelica : 11 pts – 12 rbds – 5 p.d – 2 interceptions

LA SURPR’KINGS : Tiens, c’est quand la draft déjà ?

Il y a quelques choses qui ne va pas depuis quelques temps à Sacramento. En effet, en l’absence de notre joueur de ce début de saison, Richaun Holmes, et de notre 6ème homme de luxe, Bogdan Bogdanovic, il manque un supplément d’âme à cette équipe trop individualiste… En effet, sur ce match où les Kings furent dominés la plupart de la rencontre, la seule solution était de passer la balle à Fox, qui a dû endosser le rôle de super-héros… De plus, trop, beaucoup trop de lancers-francs ont été laissés sur le bord de la route, les Kings shootant à 55% sur la ligne des lancers (11/20). Enfin, on dirait réellement qu’il n’y a pas de plan de jeu dans cette équipe… Clou du spectacle : en après match, le coach en personne, Luke Walton, a déclaré :

Quand vous jouez vite, vous vous fatiguez. Quand vous vous fatiguez, vous faites des erreurs mentales.

Rien à ajouter.

Les Kings s’inclinent donc contre plus fort, le score ne reflétant même pas la physionomie du match au vu de la maîtrise du match de la part de Dallas : comme c’est de plus en plus le cas ces derniers matchs, les Kings ont joué au basket les 3 dernières minutes du match… Prochain match ? Dans la nuit de samedi à dimanche à 3h heure française contre une des équipes les plus en frome du moment, le Jazz d’Utah. Autant dire que notre frenchie Rudy Gobert va pouvoir se faire plaisir dans notre raquette en l’absence de Richaun Holmes : ce sera notre façon à nous de contribuer à sa sélection au All-Star Game… A dimanche (pour une nouvelle défaite) !

Avez-vous aimé cet article ?

Note moyenne 0 / 5. Notes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap