Récap : les Kings touchent le fond à Detroit, Thon Maker superstar

0
(0)

Les Kings se rendaient cette nuit à la Little Caesars Arena de Detroit pour y rencontrer les Pistons. Ce match, après la défaite dans les derniers instants contre le Heat lors du MLK Day, était une véritable occasion de se relancer. En effet, les Pistons sont privés de leur franchise player, Blake Griffin, d’Andre Drummond et de Luke Kennard. De notre côté, Marvin Bagley et Richaun Holmes sont OUT. Toutefois, les Kings peuvent compter sur la présence d’Anthony Tolliver et de Kent Bazemore, tout juste tradés et qui ont rejoint l’effectif à Detroit.

1er QT : Le match commence très bien pour les Kings avec notamment deux interceptions dans les premières minutes, +5 Kings. Le match ressemble plus à une kermesse qu’à un match de basket pour le moment : shoots compliqués, choix improbables, pertes de balles inutiles… Dedmon est dans le dur sur ce début de match. Luke Walton décide alors de faire rentrer les deux recrues en même temps. Les Kings profitent pour le moment des nombreuses pertes de balles des hommes de Dwane Casey (7 au total). Les Kings jouent mieux sur cette fin de QT, notamment en attaque où le cuir circule bien, et commencent presque à défendre, +5 Sacto. Le 1er QT se termine sur le score de 27 à 26 en faveur des Kings après un QT assez dégueulasse en termes de jeu proposé.

2ème QT : Les Pistons perdent énormément de ballons (déjà 10 au total) mais nous ne creusons pas pour autant l’écart. En plus on est plutôt adroits derrière l’arc pour le moment (3/5 du parking). Toutefois, c’est au niveau des fautes que l’on pêche pour le moment : déjà 11 fautes sifflées contre les Kings depuis le début du match et Detroit se retrouve déjà dans la pénalité à plus de 8 minutes de la MT. Harrison Barnes, dans la lignée de ces derniers matchs, est à la peine : en plus d’être fantomatique sur le parquet, il prend des shoots compliqués (1/4 au shoot). On ne rentre plus aucun shoots (17/43) et on défend comme des brêles, c’est catastrophique, +10 Detroit. C’est le banc des Pistons qui a été le plus prolifique pour le moment avec notamment 28 points contre seulement 15 pour le nôtre. Grâce à deux paniers primés d’affilée, les Kings sauvent leur fin de MT, +5 Pistons. La MT est finalement sifflée sur le score de 57 à 50 en faveur des Pistons après un premier acte exécrable en tout point.

Boxscore mi-temps

De’Aaron Fox : 11 pts – 2 rbds – 3 interceptions
Bogdan Bogdanovic : 10 pts
Buddy Hield : 7 pts – 3 rbds – 2 p.d
Nemanja Bjelica : 5 pts – 6 rbds – 2 p.d
Harrison Barnes : 5 pts – 3 rbds


3ème QT : Detroit est en feu derrière l’arc dès les premiers instants du 3ème QT, +13 Pistons. Les Kings répondent parfaitement en collant un 8-0 aux protégés de Dwane Casey, +5 Detroit. Derrick Rose nous fait grand mal en étant très incisif, +10 Pistons. L’écart s’est stabilisé depuis quelques minutes et les Kings sont désormais dans un faux rythme… On ne rentre de nouveau plus aucun shoots (28/69 soit 40,6% de réussite). On est de nouveau à la foire à la saucisse, c’est vraiment l’un des pires matchs que j’ai vu de ma vie en termes de basket pur : j’espère que, si vous lisez ce récap, c’est que vous n’avez pas eu à mater ce match… En plus de ça, les Kings se font ouvrir en deux, +15 Detroit. Le 3ème QT se termine sur un shoot au buzzer de Reggie Jackson, 93-75 Detroit.

4ème QT : Les Kings enchaînent un 7-0 d’entrée, +11 Pistons. Les Pistons réagissent presque aussitôt avec un 7-0 également, +18 Detroit. Il n’y a plus d’envie sur le terrain côté Kings et le jeu s’individualise peu à peu… Fox prend le jeu à son compte et joue solo mais il rentre ses shoots, on ne peut pas lui en vouloir… Si seulement on était une bonne équipe, il y aurait moyen de revenir dans ce match, si seulement, +14 Detroit, 4mn30 à jouer. GARBAGE TIME ! Luke Walton envoie Bazemore, James, Ferrell, Jeffries et Giles pour finir le match. Les Kings finiront par s’incliner sur le score de 127 à 106 face aux Pistons.

Boxscore finale

De’Aaron Fox : 22 pts – 3 rbds – 3 p.d – 3 interceptions
Bogdan Bogdanovic : 19 pts – 2 rbds – 3 p.d
Nemanja Bjelica : 14 pts – 9 rbds – 5 p.d
Buddy Hield : 14 pts – 4 rbds – 5 p.d – 2 interceptions
Dewayne Dedmon : 13 pts – 9 rbds – 2 p.d

LA SURPR’KINGS : Comment être aussi nuls au panier-ballon ?

Les Kings furent impressionnants de nullité face aux Pistons. En effet, le jeu proposé fut exécrable et la notion de défense fut tout simplement portée disparue sur l’ensemble du match. Les Kings ont également fait beaucoup trop de fautes (28 au total), plaçant régulièrement un joueur des Pistons sur la ligne des lancers (44 lancers au total pour Detroit). Enfin, déjà à la peine au shoot depuis quelques temps, les Kings ont une nouvelle fois été dégueulasses lorsqu’il s’agissait de rentrer le ballon dans le panier en prenant des décisions totalement irréfléchies (42/98 au shoot dont 10/35 derrière l’arc). Bref, quelque chose ne va pas chez les Kings et ça ne date pas d’hier…

Les Kings s’inclinent contre plus forts… ah non, en fait, juste contre moins nuls… Tandis que cette rencontre était l’occasion idéale de se relancer chez des Pistons privés de Griffin, Drummond et Kennard, les Kings ont complètement chokés et ont été même plus nuls que d’habitude. Prochaine défaite ? Contre les Bulls de Chicago dans la nuit de vendredi à samedi, à 2h heure française.

Avez-vous aimé cet article ?

Note moyenne 0 / 5. Notes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap