Récap : les magiciens d’Orlando volent la vedette à De’Aaron Fox

Les Kings avaient rendez-vous avec le Magic d’Orlando cette nuit pour tenter de se relancer dans la course aux play-offs après une défaite logique contre les Bucks de Milwaukee au dernier match. On notera une nouvelle fois l’absence de Richaun Holmes et de Bogdan Bogdanovic mais les Kings enregistrent toutefois le retour de Marvin Bagley pour ce match.

1er QT : Bjelica rentre parfaitement dans son match en inscrivant notamment 9 des 11 premiers points des Kings, +4 Sacto. Les deux franchises font jeu égal pour le moment et ce, notamment grâce à une bonne adresse (3/4 derrière l’arc pour les deux franchises), +1 Magic. Sacramento en est déjà à 4 pertes de balles contre seulement 1 perte de balle pour le Magic, il va falloir surveiller cela. Le Magic nous infligent un run de 13-4, +8 Orlando. Les Kings sont derrière à la fin du 1er QT, 33-25 en faveur des floridiens. Les Kings ont toutefois pu compter sur un très bon Bjelica sur ce premier acte, le serbe totalisant déjà 12 PTS à 5/6 au shoot dont 2/2 du parking.

2ème QT : Les Kings ont toujours la tête sous l’eau, +12 Magic. Après avoir bien rentrés leurs premières tentatives, les Kings sont désormais à la peine derrière l’arc et ne shootent plus qu’à 30% (3/10). L’écart se stabilise autour de +10 en faveur d’Orlando. Fox nous soulage en transition en accélérant le jeu. Bjelica est toujours aussi chaud et en est déjà à 20 PTS à plus de 3 minutes de la MT. Et c’est ainsi grâce à notre renard et à notre Profesor Big Shot que les Kings reviennent, +5 Magic. Les Kings encaissent toutefois un 12-0 par la suite, +17 Orlando. Stat très parlante : Bjelica est à 8/10 au shoot tandis que le reste de l’équipe shoot à 12/33. Les Kings sont donc derrière à la MT, 65-52 en faveur du Magic d’Orlando.

Boxscore mi-temps

Nemanja Bjelica : 22 pts (9/11 au shoot dont 4/5 du parking) – 2 rbds


3ème QT : Bjelica est toujours aussi chaud et, grâce à un panier primé, il nous refait passer sous la barre des 10 points de retard, +7 Orlando. C’est au tour de Fox de sanctionner derrière l’arc, +4 Magic. Buddy, assez transparent jusque-là, prend peu à peu le jeu à son compte. Les Kings font une nouvelle fois le yo-yo, après être revenus à -4, les voilà de retour à -9. Bjelica sanctionne une nouvelle fois du parking, +6 Orlando. Les Kings sont poussés par le Golden 1 Center et jouent bien mieux sur cette fin de QT. Buddy sanctionne à son tour du parking, +3 pour Fournier and Co. Le 3ème QT se solde sur le score de 86 à 85 en faveur du Magic après une fin de QT très bien maîtrisée par Sacto.

4ème QT : Les Kings défendent un peu mieux mais peinent au shoot et ratent notamment des paniers importants qui leur permettraient de passer devant. Le Magic en profite alors et recreuse un peu l’écart, +7 Orlando. C’est une nouvelle fois Bjelica qui nous laisse espérer, avec un nouveau panier du parking, +4 Magic. Fox est clutch sur cette fin de match : il rentre des paniers importants qui nous tiennent dans ce match. Fournier est extrêmement clutch également, +7 Orlando, 1mn17 à jouer. BJ3LICA ! En sortie de temps-mort, notre ailier serbe sanctionne du parking. Fox sort un shoot de derrière les fagots et obtient la faute en prime ; and-one converti, +1 Kings ! Aaron Gordon imite Fox et obtient la faute tout en rentrant un shoot compliqué ; and-one converti, +2 Orlando, 1 seconde à jouer. Les Kings s’inclinent alors sur le fil, 114-112 Orlando.

Boxscore finale

Nemanja Bjelica : 34 pts (record en carrière)– 7 rbds – 2 p.d – 2 interceptions
De’Aaron Fox : 31 pts (record en carrière égalé) – 8 rbds – 10 p.d
Marvin Bagley : 18 pts – 6 rbds – 2 contres
Buddy Hield : 16 pts – 5 rbds – 5 p.d – 3 interceptions

LA SURPR’KINGS : PROFESSOR BIG SHOT !

Notre ailier serbe a tout fait dans ce match et c’est lui qui nous a littéralement portés. Il a sali la feuille de match avec ses stats : 34 PTS (record en carrière) à 13/16 au shoot (soit 81,2% de réussite) dont 8/10 du parking (soit 80% de réussite). C’est tout simplement dantesque !

Les Kings s’inclinent toutefois sur leur parquet malgré un excellent Bjelica et un très bon Fox. On ne peut toutefois pas gagner un match de basket à 2 joueurs voire 3 joueurs si l’on compte Bagley, auteur d’un bon match également. Le seul point positif a été le nombre de passes décisives délivrés par Sacto, au nombre de 25 sur l’ensemble de la rencontre. Pour conclure, une victoire n’aurait pas été méritée au vu de la physionomie du match. Prochain rendez-vous dans la nuit de mercredi à jeudi à 4h heure française, contre les Mavs de Dallas qui viennent au Golden 1 Center. A jeudi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap