Récap : les Kings mattent les Grizzlies dans le money time

0
(0)

NBA is back ! Après une pause bien méritée après le All-Star Week-End (qui aura vu notre cher Buddy Hield glané le titre de meilleur shooteur à 3-pts de la Ligue), les Kings retrouvaient le parquet du Golden 1 Center cette nuit pour affronter les Grizz’ de Memphis. Concernant l’infirmerie, Bagley et Holmes y sont toujours coincés tandis que notre nouvelle recrue, Jabari Parker, est enfin disponible.

1er QT : Memphis n’a pas trop de mal à scorer sur ce début de rencontre : en effet, l’accès au panier des Kings est beaucoup trop facile pour eux pour l’instant. Toutefois, Harrison Barnes répond bien aux Grizz’ et notamment derrière l’arc où il prend feu (déjà 4 paniers du parking pour lui !), +12 Kings. On ne le répètera jamais assez mais Giles à une sacrée vision de jeu à l’image de cette offrande pour Barnes, again, +13 Sacto. Cependant, Memphis nous collent un 11-2 en profitant de notre défense friable, et réduisent drastiquement l’écart, +4 Sacto. Jabari Parker fait son entrée sur le parquet, remplaçant ainsi Harry Giles. Le 1er QT se solde sur le score de 37 à 35 en faveur des Kings, bien portés par un Harrison Barnes XXL (14 PTS à 5/6 au shoot dont 4/4 du parking) mais qui ont vus les Grizz’ revenir à cause de nombreux oublis défensifs.

2ème QT : Kent Bazemore se montre déjà indispensable sur le peu de matchs qu’il a disputé jusque-là sous la tunique des Kings : intensité, envie, scoring, défense… Jabari Parker est en difficulté pour ses premières minutes et ne trouve toujours pas la faille offensivement malgré plusieurs tentatives. Toutefois, les Kings collent un 10-0 d’entrée de 2ème QT et les revoilà avec une avance correcte, +12 Kings. Barnes est toujours aussi chaud (19 PTS à 7/8 au shoot dont 5/5 de loin), +13 Sacto. Apparemment la réussite derrière l’arc est contagieuse côté Kings, et c’est désormais Fox qui s’y met. Cependant, les Kings se remettent à faire du Kings et laissent Memphis revenir dans la partie à cause de fautes et d’erreurs bêtes, encaissant ainsi un 8-0, +5 Sacto. La MT est sifflée sur le score de 70 à 61 en faveur des Kings après un panier au buzzer d’HARRISON BARN333S, auteur d’une masterclass sur cette 1ère MT.

Boxscore mi-temps

Harrison Barnes : 22 pts (à 8/10 au shoot dont 6/6 à 3-pts)
Kent Bazemore : 13 pts (à 5/7 au shoot) – 2 rbds
De’Aaron Fox : 9 pts – 2 rbds – 3 p.d


3ème QT : L’adresse à 3-pts est toujours aussi contagieuse côté Sacto et c’est une nouvelle fois Fox qui s’illustre de loin, et ce, à deux reprises. BARN333S est tout simplement inarrêtable et continue son sans-faute du parking, +14 Sacto. Les Grizzlies sont cadenassés, étouffés en défense et n’arrivent plus à contenir les offensives californiennes, +16 Kings. De plus, Memphis ne rentre plus rien en attaque et manque cruellement de réussite. On notera que Barnes et Fox combinent pour le moment 46 points à eux deux tandis que le reste de l’effectif ne combine que 41 points : c’est l’histoire d’un renard et d’un ailier bagué… Cependant, le temps d’écrire cela que les Grizz’ repointent le bout de leur nez, +6 Grizz’, 14-2 run en cours. Barnes, légèrement en difficulté avec son shoot, va chercher des points importants sur la ligne, +7 Sacto. Le 3ème QT se solde sur le score de 97 à 90 en faveur de Sacto après que les Kings aient laissés les Grizzlies revenir dans la partie.

4ème QT : Kent Bazemore est vraiment important dans cette rencontre et montre la voie à ses coéquipiers. De plus, Hield prend ce 4ème QT à son compte, +12 Kings. Tout le monde se remet à être adroit du côté de Sacto, it’s tasty ! Memphis nous colle un 8-0 de derrière les fagots et revient tant bien que mal, +7 Kings, le match est loin d’être terminé. On loupe des lancers-francs importants, j’espère qu’on n’aura pas à le regretter… En attendant, Memphis ne dit pas son dernier mot, +4 Sacto. La tension est palpable côté Kings et personne n’ose prendre de shoots… En défense, Giles fait le taffe mais cela ne suffit pas pour contenir Ja Morant qui s’est réveillé dans ce 4ème QT, +3 Sacto. De’Aaron Fox sanctionne de loin, +7 Sacto. Sur l’action suivante, ce bougre d’Harry Giles provoque une faute offensive. Les Kings jouent mal le coup au jeu des lancers-francs en fin de match mais finissent par l’emporter sur le score de 129 à 125.

Boxscore finale

Harrison Barnes : 32 pts (à 11/17 au shoot dont 7/11 à 3-pts)
De’Aaron Fox : 26 pts – 2 rbds – 4 p.d
Buddy Hield : 20 pts – 3 rbds – 4 p.d – 3 interceptions
Kent Bazemore : 18 pts – 3 rbds

LA SURPR’KINGS : Une 1st unit très bien drivée + une 2nd unit bien drivée = match gagné

On ne peut que féliciter Luke Walton pour ce match. En effet, depuis qu’il a interchangé Bogi et Hield, il semble avoir insufflé un nouveau souffle à cette équipe. Ce soir, c’est Harrison Barnes qui a brillé et notamment dans le 1er QT, qu’il finit avec 14 PTS (à 5/6 au shoot dont 4/4 de loin). C’est littéralement lui qui, en compagnie de Fox (17 PTS en 2ème MT), a permis de conserver les Grizz’ à distance. De plus, un Hield des bons soirs et un Bazemore intenable et motivé ont permis aux Kings de tenir la cadence avec la 2nd unit.

Les Kings ont proposés une bien belle copie sur ce match en battant un des contenders pour une place en play-offs. Pas grand monde donnait cher de notre peau sur ce match, pas même George Eddy, et pourtant, on lance comme il se doit cette 2ème partie de saison. Il faudra juste faire attention aux lancers-francs pour les prochaines fois (26/36 soit 72,2% de réussite : de quoi nous faire peur dans le money-time !). Toutefois, il faut quand même souligner notre très bon match à 3-pts : 19 des 39 tentatives des Kings ont fait filoches ! Quand ça fonctionne de loin, tout fonctionne ! Prochain match ? Demain soir contre les Clippers de L.A., à 21h30 heure française : aucune excuse donc, pour rater ce match !

Avez-vous aimé cet article ?

Note moyenne 0 / 5. Notes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap