Récap : les Kings n’ont laissé aucune chance aux Blazers

Les Kings étaient cette nuit en déplacement au Moda Center de Portland pour y affronter les Blazers dans un match importantissime pour la course à la 8ème place. Avant ce match, Portland est 9ème avec un bilan de 28 victoires et 36 défaites tandis que Sacto est 10ème avec un bilan de 27 victoires et 35 défaites. Côté Kings, on notera le retour de blessure inespéré de Richaun Holmes, notre homme providentiel du début de saison, pour cette rencontre.

1er QT : Après une première minute poussive, les Kings mettent le pied à l’étrier en réussissant des stops défensifs et en rentrant des shoots ouverts. De plus, les Kings profitent de l’inefficacité offensive des Blazers (qui shootent notamment à 1/6 de loin) pour leur infliger un 9-0, +9 Kings. Luke Walton décide de faire rentrer Richaun Holmes (après une absence longue de 25 matchs) ainsi que Kent Bazemore, ancien des Blazers. Leurs entrées font rapidement du bien et les Kings prennent alors le large, +16 Sacto. Harrison Barnes est littéralement en feu : il est déjà à 11 PTS (à 4/5 au shoot dont 3/3 de loin). Les Blazers sont clairement en manque de rythme dans ce match et les Kings les surclassent dans tous les secteurs du jeu pour le moment. Le 1er QT se solde sur le score de 40 à 24 en faveur des Kings après un QT maîtrisé de la tête et des épaules par les hommes de Luke Walton.

2ème QT : Le début du 2ème QT est semblable au 1er QT : les Kings réussissent tout ce qu’ils entreprennent tandis que c’est totalement l’inverse pour les Blazers. Biens portés par Mario Hezonja (c’est pour dire le niveau de Portland), les Blazers réalisent un mini-run et obligent Walton à prendre un temps-mort, +16 Kings. Buddy Hield a pris feu à son tour, inscrivant jusque-là 14 PTS (à 5/7 au shoot dont 4/5 derrière l’arc). La défense des Blazers est tout simplement inexistante jusqu’à présent et les Kings bénéficient ainsi de bon nombre de shoots ouverts. De plus, Sacto jouit d’une réelle réussite de loin, les hommes de Walton ayant déjà inscrits 8 de leurs 10 tentatives du parking sur ce QT. La MT est sifflée sur le score de 77 à 54 en faveur des Kings, qui ont totalement dévorés les Blazers sur cette 1ère MT. Les Kings ont shooté à 66,7% de loin (14/21) contre seulement 28,6% pour Portland (6/21) sur ces 24 premières minutes. Les Kings ont, par ailleurs, égalisé leur record de franchise concernant le nombre de 3-pts inscrits sur un QT (9 shoots à 3-pts inscrits par Sacto lors du 2ème QT).

Boxscore mi-temps

Bogdan Bogdanovic : 15 pts – 3 rbds – 7 p.d
Buddy Hield : 14 pts (à 4/5 de loin) – 2 p.d – 2 interceptions
Harrison Barnes : 14 pts (à 4/5 de loin)


3ème QT : En ce début de 3ème QT, Harry Giles reçoit un mauvais coup d’Ariza et est obligé de quitter le parquet ; c’est Alex Len qui le remplace. De plus, Sacto est à la peine offensivement sur ce début de 2ème MT (0/5 au shoot). Pour une fois, les Kings semblent mettre le couvercle : à chaque panier des Blazers, Sacto répond dans la foulée et préserve l’écart conséquent acquis en 1ère MT, +21 Kings. Bogdanovic roule vraiment sur Portland, notre arrière serbe étant déjà à 24 PTS (à 9/12 au shoot dont 6/9 derrière l’arc). De plus, les Kings font des stops défensifs importants et ne semblent laisser aucun soupçons d’espoir aux Blazers. Cependant, Portland prend chaud et nous inflige un 12-1, +14 Kings. Toutefois, les Blazers ne peuvent pas compter sur un gros match de la part de Damian Lillard, qui est à 2/12 au shoot dont 1/8 de loin et ça nous arrange bien ! Le 3ème QT se termine sur le score de 100 à 80 en faveur des Kings après que Sacto ait réussi l’essentiel : préserver un avantage conséquent lors du fameux 3ème QT !

4ème QT : Harry Giles fait son retour sur le parquet : plus de peur que de mal au final ! Portland a de sérieux problèmes défensifs et les Kings ne se gênent pas pour en profiter, +24 Sacto. De’Aaron Fox commence son petit manège et va désormais chercher ses points sur la ligne. On notera que depuis le début du mois de mars, notre meneur shoote à 86% de réussite aux lancers-francs tandis que les mois précédents il tournait aux alentours de 70% de réussite. Les Kings mettent définitivement le couvercle à 6 minutes de la fin du match, +25 Sacto. GARBAGE TIME ! Luke Walton fait entrer Justin James pour la fin du match, après avoir mis Yogi Ferrell sur le parquet quelques minutes plus tôt en lieu et place de CoJo, qui s’est blessé au genou. La fin du match est sifflée sur le score de 123 à 111 en faveur des Kings après un match maîtrisé de bout en bout.

Boxscore finale

Bogdan Bogdanovic : 27 pts – 5 rbds – 8 p.d
Buddy Hield : 22 pts – 3 rbds – 3 p.d – 2 interceptions
Harrison Barnes : 20 pts – 5 rbds
De’Aaron Fox : 14 pts – 5 rbds – 11 p.d – 2 interceptions
Richaun Holmes : 10 pts – 8 rbds
Nemanja Bjelica : 10 pts – 3 rbds – 2 p.d

LA SURPR’KINGS : Le match le plus maîtrisé de la saison

Les Kings ont réellement maîtrisé ce match de la tête et des épaules. En effet, Sacto a notamment bénéficié d’une adresse folle (21/39 derrière l’arc soit 53,8% de réussite) et également d’erreurs notoires sur le plan défensif côté Portland. Toutefois, la médiocrité de l’adversaire n’enlève en rien le mérite qu’on eut les Kings à tenir l’écart et l’avantage obtenu tôt dans le match. Les hommes de Walton, bien emmenés par le trio Bogi – Buddy – Barnes, ont vraiment été concentrés du début à la fin et n’ont jamais été inquiétés par les Blazers.

Sacto a donc vaincu un adversaire direct pour la course aux play-offs et continue sa bonne série post-All-Star Break (7 victoires et 2 défaites). De plus, les Kings ont ici remportés leur premier match au Moda Center depuis 2012. Prochain match ? Dès demain, en back-to-back, face aux champions en titre, les Raptors, et ce, au Golden 1 Center, que nous retrouverons pour notre plus grand plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap