Récap : Raul Neto ne nous a laissé aucune chance

Les Kings entamaient cette nuit une série de 4 matchs à la saveur particulière. En effet, notre compte SacramentoFR sera au plus près de l’action jusqu’au 14 mars puisque nous serons sur place, au Golden 1 Center pour les 3 prochains matchs à domicile et dans un pub local pour le prochain match, contre les Blazers. Concernant le match de cette nuit, c’est contre des Sixers privés de Jojo Embiid, de Ben Simmons et de Josh Richardson que jouaient les Kings.

1er QT : Le match démarre de façon compliquée pour les Kings : en effet, les Sixers inscrivent des paniers trop faciles, et Sacto peine à inscrire des paniers en attaque, +9 Philly. De plus, Philly est adroit de loin (5/7 du parking), contrairement aux Kings qui n’ont toujours pas rentré un panier à 3-pts (0/2 à longue distance). L’entrée d’Alex Len fait du bien et dissuade les Sixers de passer par le secteur intérieur. Cependant, Philly en profite pour sanctionner derrière l’arc, endroit où ils sont toujours aussi adroits, +12 Sixers. Les hommes de Brett Brown essaye toutefois de forcer dans la peinture mais se font vite stopper par notre défense. Les Kings en profitent alors pour coller un 10-0 aux Sixers et les voilà de retour dans ce match,+2 Philly. Le 1er QT se solde sur le score de 32-30 en faveur des Sixers après que les Kings aient refaits leur retard grâce à un bon run en fin de QT.

2ème QT : Les Kings défendent bien mieux depuis la fin du 1er QT et cela se ressent sur le score. Alex Len est vraiment impressionnant en défense et cela se remarque une nouvelle fois ce soir. Les Kings perdent cependant trop de ballons jusque-là, déjà 7 turnovers pour nos californiens. Sacto réalise une séquence exécrable entre pertes de balles, défense approximative et fautes d’inattentions ; il n’en suffisait pas moins à Philly pour reprendre les devants, +9 Sixers. Les Kings ont toujours autant de mal à 3-pts puisqu’ils n’ont toujours pas inscrits un panier longue distance (0/5 pour le moment) tandis que les Sixers sont toujours aussi bon de loin (9/18 soit 50% de réussite). Sacto se rattrape toutefois dans le secteur intérieur, où ils ont inscrits 36 points contre seulement 26 pour Philly. La MT est sifflée sur le score de 63 à 53 en faveur des Sixers après que les Kings aient laissés Philly reprendre une avance confortable au début du 2ème QT.

Boxscore mi-temps

De’Aaron Fox : 13 pts – 2 rbds – 3 p.d
Kent Bazemore :12 pts (à 5/6 au shoot) – 5 rbds
Harry Giles : 8 pts


3ème QT : Les deux équipes s’échangent des paniers depuis le début du 3ème QT et Sacto a le plus grand mal à faire des stops défensifs. Les Kings sont clairement dans un faux-rythme et les Sixers ne se gênent pas pour nous punir, +16 Philly. Ce n’est pas parce qu’il y a eu un passage aux vestiaires entre temps que les shoots de loin rentrent plus qu’en 1ère MT côté Kings (0/3 derrière l’arc pour commencer le 3ème QT)… Toutefois, grâce à des semblants de stops défensifs (qui ressemblent plus à des shoots ratés de la part des Sixers), les Kings réduisent drastiquement l’écart en infligeant un 12-0 aux Sixers , +7 Philly. De plus, la mire semble s’être réglée à l’approche de la fin du match (3/4 de loin sur les dernières minutes). Cependant, les Sixers reprennent une avance confortable à cause d’une défense approximative, d’imprécisions en attaque et de mauvais choix côté Kings. Le 3ème QT se termine sur le score de 96 à 80 en faveur de Philly alors qu’après être revenus à hauteur, les Kings ont de nouveau pris l’eau en fin de QT.

4ème QT : Buddy Hield a un coup de chaud en ce début de 4ème QT et inscrit 2 triples d’affilée, +13 Philly. Toutefois, les Sixers jouissent toujours d’une adresse insolente et lui répondent dans la foulée (16/30 de loin pour les Sixers soit 53,3% de réussite). De plus, les hommes de Brett Brown provoquent notre défense et obtiennent bon nombre de fautes qui les envoient sur la ligne, +17 Sixers. Buddy tient vraiment les Kings dans ce QT, déjà 9 PTS pour Buddy Bucket. Il est rapidement imité par Bogi de loin, et l’écart se resserre de nouveau, +12 Philly. Les Kings prennent littéralement feu et infligent désormais un 16-2 aux Sixers, +6 Philly. Cependant, après ce gros run, les Kings ont du mal à vraiment recoller et ratent notamment des shoots ouverts ; les hommes de Brett Brown en profite pour nous assommer avec un 10-0, +16 Sixers. Le match se termine sur le score de 125 à 108 en faveur des Sixers après que les Kings n’aient pas su concrétiser leur run de fin de match.

Boxscore finale

De’Aaron Fox : 23 pts – 3 rbds – 7 p.d
Buddy Hield : 22 pts (dont 20 en 2nde MT) – 3 interceptions
Harrison Barnes : 15 pts – 6 rbds – 5 p.d
Kent Bazemore : 14 pts – 9 rbds
Bogdan Bogdanovic : 13 pts – 6 rbds – 5 p.d
Harry Giles : 10 pts – 2 rbds

LA SURPR’KINGS : Notre fâcheuse manie de faire le yo-yo

Ce match a été tellement frustrant à vivre dans la peau du supporter. En effet, après avoir été relégués à de nombreuses reprises à plus de 10 pts de retard, les Kings ont toujours réussi à revenir à hauteur mais jamais à repasser devant dans cette rencontre. Philly a su nous faire mal quand il le fallait bénéficiant notamment d’une adresse plus que correcte à 3-pts (17/37 soit 45,9% de réussite). De plus, au moment de mettre réellement le pied sur l’accélérateur pour passer devant, les Kings se sont « écroulés » plusieurs fois en manquant d’agressivité, en perdant des ballons importants, et en faisant des mauvais choix. Enfin, on s’est littéralement fait dévorer au niveau des rebonds (45 rebonds pour Philly dont 14 offensifs (!) contre 37 pour Sacto dont seulement 4 offensifs). De plus, on notera que nos deux pivots (Alex Len et Harry Giles) ont cumulés à eux deux seulement 6 rebonds…

Pour notre 1er match au Golden 1 Center, les Kings s’inclinent après un match frustrant à regarder car la victoire n’était clairement pas impossible face à des Sixers privés de leurs 2 meilleurs joueurs. Les Kings seront en déplacement dans la nuit de samedi à dimanche chez les Blazers de Portland dans un match capital face à un concurrent à la course aux insérer phrase. A dimanche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap