Kings et reprise NBA : différents scénarios pour différents enjeux

Tandis que les doutes autour d’une éventuelle annulation totale de la saison de la NBA ont été écartés ces derniers jours, un possible retour du panier-ballon est désormais envisageable outre-Atlantique. La date du 31 juillet 2020 a même été entourée par Adam Silver qui souhaite que la NBA reprenne à cette date. Alors que les éventualités autour d’une reprise vont bon train, tentons d’analyser celle(s) qui serai(en)t le(s) plus bénéfique(s) pour nos Kings.

Des play-offs classiques directs avec un classement arrêté au 12 mars (1-8)

Pour alors, aucune chance pour Sacramento d’atteindre les play-offs. En effet, malgré une très bonne dynamique post-All-Star Game (7 victoires et 3 défaites), les Kings n’étaient pas dans les 8 meilleures équipes de l’Ouest lors de la suspension de la saison le 12 mars dernier. 

Ainsi, si les play-offs se déroulent selon le système habituel (format 1-8 au sein de chaque conférence), les Kings n’auraient aucune chance d’y participer si le classement pris en compte était celui en l’état lors de la suspension de la saison, le 12 mars dernier. 

Des play-offs à 20 équipes avec une seule place qualificative pour les play-offs

Selon ESPN, et notamment leur insider Adrian Wojnarowski, Adam Silver et ses équipes souhaiteraient mettre en place un tournoi à 5 équipes pour valider le dernier ticket à l’Ouest. Le top 8 de l’Est et le top 7 de l’Ouest seraient donc verrouillés. Pour déterminer le dernier spot qualificatif, serait alors mis en place ce tournoi qualificatif entre Grizzlies, Pelicans, Spurs, Blazers et Kings. Cette proposition n’étonne personne : en effet, cette idée d’un tournoi qualificatif pour le ou les derniers spots en play-offs ne laisse pas Adam Silver indifférent et ce, depuis quelques années déjà. 

Ce plan de reprise ne semble pas le plus bénéfique pour nos Kings. En effet, le principe d’être 5 franchises pour une seule place qualificative nous laisse dubitatif. Cependant, nous n’allons pas non plus cracher dans la soupe et si la NBA nous offre la possibilité de se battre pour un dernier spot pour une post-saison qui nous manque tant depuis la saison 2006-2007, c’est un grand OUI !

Des play-offs à 22 équipes avec une fin de saison régulière puis un play-in tournament

ESPN et The Athletic s’accordent à dire qu’une reprise à 22 équipes semblent également dans les plans d’Adam Silver. L’idée serait alors de faire appel aux tops 8 de chaque conférence ainsi qu’aux Pelicans, aux Blazers, aux Spurs, aux Kings, aux Suns et aux Wizards. La solution serait ainsi de convier les équipes qui restent à 6 matchs ou moins des play-offs à Disney World. Si l’on en croit Kevin O’Connor (The Ringer), chaque franchise devrait alors jouer 8 matchs de saison régulière avant de passer au tournoi qualificatif pour les play-offs. Il reste toutefois à déterminer combien d’équipes joueront ce tournoi qualificatif, et pour quelle(s) tête(s) de série, la 7 et la 8 ? uniquement la 8 ?

Cette hypothèse arrangerait cependant nos Kings. En effet, à partir du moment où nos Rois peuvent faire le déplacement à Orlando pour faire autre chose que de la figuration, nous sommes preneurs. De plus, nous n’avons pas à rougir devant les équipes qui devraient se dresser sur notre passage (Blazers, Pelicans, Spurs, Suns, Wizards) et nous aurions parfaitement notre mot à dire dans cette seconde course aux play-offs. Enfin, le principe consistant à rappeler les équipes à 6 wins ou moins des play-offs semblent assez équitable. 

Quelques idées qui n’ont quasiment aucune chance d’aboutir

Des play-offs en mode Coupe du Monde

Cette formule consisterait alors à organiser une phase de poules. L’idée serait de prendre les 20 meilleurs bilans et de les répartir en 5 chapeaux pour créer 4 groupes. Chaque équipe jouerait deux matchs contre chaque autre membre du groupe. Les deux premiers de chaque poule irait au tour suivant. Les chapeaux pourraient être définis comme tels en fonction des bilans de la saison régulière:• Chapeau 1 : Bucks, Lakers, Raptors, Clippers• Chapeau 2 : Celtics, Nuggets, Jazz, Heat• Chapeau 3 : Thunder, Rockets, Pacers, Sixers• Chapeau 4 : Mavericks, Grizzlies, Nets, Magic• Chapeau 5 : Blazers, Pelicans, Kings, Spurs

Cette formule, malgré le fait qu’elle puisse nous laisser une chance d’aller chercher les play-offs, nous placerait toutefois dans une position délicate car nous serions forcément dans un groupe très relevé et nos chances de jouer les play-offs seraient alors infimes. De plus, cette solution ne connaît pas un engouement véritable de la part des General Managers et notamment de la part de ceux des équipes déjà virtuellement qualifiées en play-offs qui se retrouveraient alors en danger. 

Une fin de saison régulière avec 72 matchs pour les 30 équipes

Une autre idée circulait ces derniers temps, celle de finir la saison régulière en faisant en sorte que chaque franchise ait disputé au total 72 matchs de saison régulière. 

Cette « solution » serait presque la pire pour nous tant sur le plan économique que sur le plan sportif. D’une part, nos chances d’atteindre les play-offs serait quasi-nulle si nous jouions uniquement 8 matchs : avec 3,5 matchs de retard sur les Grizzlies, il faudrait réellement que ces derniers chokent complètement pour que nous puissions espérer avoir une chance de retrouver la post-saison. De plus, des éventuelles blessures inutiles au sein de l’effectif pourraient survenir lors de ces matchs comptant presque « pour du beurre ». D’autre part, tandis que les frais de billetterie manqueront au moment des comptes de fin d’année faute de matchs à domicile et faute de spectateurs, aller à Orlando pour 8 matchs sans réels espoirs d’aller en play-offs ne serait pas rentable. Nous ne servirions alors que de chair à canon pour les équipes déjà qualifiées qui arriveraient ainsi ready en play-offs. Enfin, le processus sanitaire sera sûrement chronophage et lourd en arrivant en Floride (phase de quarantaine puis tests médicaux)sans compter les 2 à 3 semaines de training camp qui suivraient et ce, dans l’unique optique de ne jouer « que » 8matchs pour ensuite rentrer à Sacramento bredouille. 

Toutefois, Adam Silver serait réticent vis-à-vis de cette option. En effet, faire revenir les 30 équipes serait désormais une option qui n’est plus vraiment considérée afin de limiter le nombre d’équipes présentes à Orlando et ainsi limiter les risques.

En tout cas, nous ne devrions pas tarder à être fixé. En effet, c’est ce jeudi 4 juin que le boss de la NBA, Adam Silver,proposera aux propriétaires des franchises son plan pour la reprise. Ce plan devra alors être voté à la majorité qualifiée soit aux 3/4 des votes. Selon ESPN, c’est le format à 22 équipes qui aurait le vent en poupe à l’heure actuelle en interne. Nous espérons ainsi pouvoir avoir notre chance dans cette course aux play-offs… et ne pas venir pour faire de la figuration. Harrison Barnes l’a même souligné dans le podcast The Full 48 with Howard Beck en disant que « Si vous revenez jouer, vous voulez jouer pour quelque chose. Il n’y a pas de meilleure alternative que de jouer des matchs. Avec notre groupe, nous devons jouer, nous devons jouer ensemble, mais on doit le faire pour quelque chose d’important. » De plus, ce serait tellement habile de notre part de retourner en play-offs dans la situation actuelle. #Kangz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap