Apathiques, les Kings concèdent une nouvelle défaite inquiétante

0
(0)

Pour ce deuxième match à DisneyWorld, les Kings rencontraient le Magic sur leurs terres et avaient à cœur de se rattraper après la désillusion face à San Antonio.

Entame de match catastrophique des Kings (surprenant non ?) : nul, très nul, trop nul en défense (9/11 tirs encaissés sur les 5 premières minutes), pourri en attaque (10/23 au shoot sur le 1er QT). C’est dire : on s’est extasié sur le premier panier primé de Buddy Hield… Ah oui, et on a pris un shoot au buzzer par Markelle Fultz. Bref, 44-26 Magic.

Le 2ème QT démarre de manière similaire au 1er avec une inefficacité toujours aussi criante en attaque et une défense toujours aussi béante (le Magic marque sur chaque possession, ou presque). Le seul qui en veut vraiment côté Kings c’est Giles qui a fait une super entrée mais il est trop esseulé… Ah oui et on shoot à 3/14 du parking. On termine ce QT comme on l’avait commencé, 78-54 Magic.

BOXSCORE MT

Fox : 9 PTS
Giles : 8 PTS – 4 RBD


Le 3ème QT est pire et les Kings sont désormais relégués à 30 unités du Magic dans ce 3ème QT. Même un gruyère est moins troué que notre défense, c’est aberrant. De plus, le Magic est en totale réussite derrière l’arc et chacun y va de son 3-pts, y compris Vucevic… Le match n’a plus vraiment d’intérêt désormais, 113-78 Magic.

Le Magic réussit désormais à prendre un rebond offensif après un lancer franc raté… Luke Walton ouvre son banc : Brewer, Jeffries, Ferrell et Parker entrent sur le parquet. Orlando en profite pour égaler son record de 3-pts inscrits sur une rencontre cette saison. Le calvaire se finit après une légère réaction du banc des Kings bien emmenés par Harry Giles, qui a notamment battu son record de points en carrière, 132-116 Magic.

BOXSCORE FINALE

Giles : 23 PTS – 8 RBD
Fox : 13 PTS – 3 AST
Bogdanovic : 12 PTS – 4 RBD – 5 AST

La tuile de la nuit reste la grosse blessure au genou de Jonathan Isaac côté Magic. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

LA SURPR’KINGS : Le séjour à Orlando sera court

C’est à se demander si nos Kings sont à leur place à Orlando… et ne devraient pas être en vacances. Ils n’ont montré aucune envie dans ce match couperet où il n’avait plus le droit à l’erreur, c’est désolant. Un ptit tour chez Mickey, et puis s’en va.

Avez-vous aimé cet article ?

Note moyenne 0 / 5. Notes : 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap