DiVicenzo, Wilson et Ilyasova : quel rôle pour les 3 néo-Kings?

Update : le sign-and-trade de Bogdanovic avec les Bucks finalement annulé, ces trois joueurs ne viendront pas à Sacramento.

Alors que la Kings nation pleure actuellement le départ de Bogdan Bogdanovic, l’un des chouchous du Golden One Center, Sacramento Kings France se penche pour vous sur la contrepartie envoyée par les Bucks contre l’arrière serbe. Donte DiVincenzo, DJ Wilson et Ersan Ilyasova, quel profil et quel rôle pour les 3 anciens joueurs des Bucks ?

Donte DiVincenzo 

Stats 2019-2020 : 23 minutes, 9.2 points, 4.8 rebonds, 2.3 passes et 45.5% au tir et 33.6% de loin.

C’est sûrement le joueur qui aura le rôle le plus important à Sacramento. Défenseur plus que solide sur l’homme, apportant une menace réelle à 3 points, Donte DiVincenzo a tout pour s’intégrer au mieux au jeune effectif des Kings. Remplaçant numériquement Bogdan Bogdanovic au poste d’arrière, l’ancien Buck devra faire face à la concurrence de Buddy Hield (si tenté que le bahaméen reste à Sacramento). Arrivé en NBA il y a 2 ans (drafté en 17ème position en 2018), il s’est imposé la saison dernière comme un rôle player important dans la rotation de Milwaukee.

A Sacramento, l’ancien de Villanova (champion NCAA juste avant sa draft) devra surement s’occuper du meilleur extérieur adverse et son hustle fera du bien à une défense des Kings qui ne fait pas partie des références en NBA. Offensivement, il ne faut pas trop attendre d’un joueur au shoot encore irrégulier de loin. En résumé, DiVincenzo est un bon renfort d’un point de vue défensif et le fit sur le backcourt avec DeAaron Fox apparaît évident. 

DJ Wilson

Stats 2019-2020 : 10 minutes, 3.6 points, 2.5 rebonds, 0.7 passe et 39.4% au tir et 24.7% de loin.

Après une saison 2018-2019 plutôt réussie sur un plan personnel, DJ Wilson n’a pas du tout été intégré au Budenholzer basketball à Milwaukee l’année dernière. Moins de 40 matchs joués pour lui l’année dernière dans le Wisconsin, qui a pu profiter d’une expérience fructueuse en G-League (18 points et 8 rebonds de moyenne).

Intérieur bondissant, l’ancien de Michigan n’aura sûrement pas énormément de temps de jeu dans une raquette ou Bagley, Bjelica, Holmes, voir même Ilyasova passent devant lui. Doté d’une marge de progression (24 ans seulement), le 17ème choix de la draft 2017 pourra apporter son envie et sa verticalité au banc des Kings et pourrait potentiellement être une bonne surprise en Californie. 

Ersan Ilyasova

Stats 2019-2020 : 15.7 minutes, 6.6 points, 4.8 rebonds, 0.8 passe et 46.6% au tir et 36.5% de loin. 

Un poste 4, connu pour sa qualité de shoot, européen, lent et à cacher en défense, vous l’avez ? Et non on ne parle pas ici de Nemanja Bjelica mais bien d’Ersan Ilyasova, l’ailier fort turc de 33 ans, bénéficiant d’une expérience de 12 ans dans la grande ligue et déjà passé par 6 franchises durant sa carrière, vient renforcer le secteur intérieur des Kings.

Honnêtement, je ne sais pas si on verra beaucoup l’ancien des Bucks avec le maillot de Sacramento sur les épaules. Le développement de Bagley est primordial pour les Kings et l’apport de Bjelica apparaît meilleur que celui d’Ilyasova dans le même profil. Même si son expérience et sa capacité à provoquer des passages en force peut être utile au Golden One Center, le Turc s’imagine déjà loin de la Californie, lui qui n’a connu que des contenders les dernières saisons (enchaînement Sixers et Bucks).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap