[Draft 2021] Cade Cunningham : Le meilleur joueur de sa draft ?

Les Kings ont de l’espoir de récupérer le premier choix de la draft 2021, cérémonie annuelle des futurs grands joueurs (ou non) de la NBA dans ce qui s’annonce comme une saison de tanking en bonne et due forme. La prochaine cuvée donne actuellement tout sur les parquets afin de goûter aux joies de la March Madness et de pouvoir entendre son nom de la bouche d’Adam Silver. Afin de vous préparer à ce grand moment de la saison NBA (surtout à Sacramento), Sacramento Kings France se glisse dans la peau des recruteurs pour vous dresser les profils d’une draft annoncée de haut niveau. 

Présentation

  • Identité : Cade Cunningham
  • Nationalité : Américaine
  • Université : Oklahoma State / 1ère année
  • Poste : Meneur / Arrière
  • Mensurations : 2m03, 99 kg
  • Âge : 19 ans (né le 25/09/2001)

Annoncé first pick de la draft 2021 depuis 2 ans, Cade Cunningham est un meneur ultra athlétique et dont le QI Basket fera tourner plus d’une tête en NBA la saison prochaine. Malgré la pression sur les épaules, il apparaît en bonne forme à la tête du programme des Cowboys d’Oklahoma State, dans un collectif pourtant plutôt faible. 

Statistiques 2020 – 2021

  • 33.8 minutes
  • 18 points (49.1% au tir)
  • 6.2 rebonds
  • 3.7 passes
  • 1.2 interception
  • 1 contre

Forces

Un physique extraordinaire. Mesuré à 2m03 et très athlétique, voilà le profil physique de Cade Cunningham. Doté d’une envergure de 2m14, le meneur apparaît au-dessus de la concurrence et est prêt pour la grande ligue. Très mobile et énergique, il n’aura aucun problème à s’adapter à la NBA dès maintenant. Et il n’a que 19 ans. 

Offensivement, Cade Cunningham est un créateur sublime. Il rend meilleur ses coéquipiers et est capable de créer des différences avec seulement son jeu de passe. Possédant un QI basket au-dessus de la moyenne, il trouve ses coéquipiers avec une facilité déconcertante. C’est un passeur   dans l’âme, qui aime ça et qui le fait bien. 

Défensivement, si il ne fait pas partie des meilleurs défenseurs à son poste, Cunningham est déjà très solide, grâce son physique puissant. Et si il n’est pas encore une référence, il pourrait le devenir aisément, surtout avec cette concentration dont il fait déjà preuve. 

Faiblesses

Si Cade Cunningham affiche plutôt un bon pourcentage sur ses shoots de loin (38.8%), son shoot est loin d’être parfait. Sa mécanique n’est pas moche mais n’est pas encore idéale et une fois au niveau, elle apporterait plus de réussite au joueur d’Oklahoma State. Un manque de confiance au shoot semble ressortir. 

Le plus gros point faible du prospect est, pour moi, son toucher proche du cercle. Si il est capable de marquer très régulièrement grâce à son physique hors norme et d’absorber le contact afin d’obtenir des fautes (81.7% aux lancers), il n’a pas beaucoup d’autres possibilités lorsqu’il rentre dans la raquette. Finalement, le meilleur moyen d’assurer les points pour lui et de dunker. 

Cade Cunningham est un diamant offensif à polir. Si on a déjà parlé de sa finition au cercle, il manque également de création pour lui même. Si il utilise logiquement son physique pour driver, il manque de variétés malgré un handle de haut niveau. 

Analyse

First pick en puissance, Cade Cunningham est le prospect le plus connu de sa draft, il est déjà prêt pour la NBA dans pratiquement tous les compartiments du jeu. Si le fit ne semble pas idéal avec la paire Fox/Haliburton sur le backcourt, on peut très bien imaginer le joueur d’Oklahoma State devenir poste 3 et partager la gonfle avec notre renard. Un talent exceptionnel qui peut complètement changer le destin d’une franchise. 

Highlights

Crédit photo : Midnight on Campus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap