Les Kings quittent Miami avec beaucoup de frustration

Les Kings se sont inclinés cette nuit par la plus petite des marges face à un Heat bien verni (104-105).

Concernant les points positifs, on peut souligner le match de patron de notre franchise player, De’Aaron Fox, qui a tout tenté jusqu’au bout pour nous faire gagner (30 PTS dont 17 dans le 4ème QT – 6 RBDS – 6 P.D). De plus, Buddy Hield a également tenté de mettre sa pierre à l’édifice et ce notamment en 1ère MT (18 PTS dont 15 en 1ère MT – 5 RBDS – 3 P.D – 3 INTER.). Marvin Bagley (17 PTS à 7/8 au shoot dont 3/4 à 3-PTS – 4 RBDS) a encore montré des signes encourageants ; ses tirs primés deviennent de plus en plus une réelle arme : c’est très positif !

Enfin, notre rookie Haliburton, en difficulté au shoot, a toutefois rendu une copie complète (10 PTS – 7 RBDS – 6 P.D). Enfin, notre sophomore Kyle Guy a obtenu de nouvelles minutes et ce, dès le 1er QT : assez encourageant pour un joueur qui nous avait fait bonne impression en pré-saison !

Concernant les points négatifs, on peut (encore) relever un 3ème QT en demi-teinte (seulement 18 PTS inscrits par les Kings…). Nous qui avions réalisé de belles performances collectives cette semaine, ce ne fut pas le cas cette nuit : sans Fox et Hield, nous ne serions pas restés aussi longtemps dans la rencontre ; c’est problématique pour une équipe dont la force repose sur le collectif : cette nuit ça allait car nos deux forces offensives étaient dedans, mais que dire si celles-ci étaient passées à côté de leurs pompes ?

De plus, les lancers-francs ont encore été une source de points perdus (sur les seuls 11 (!) lancers-francs tentés, seuls 5 ont fait mouche : trop peu de lancers obtenus et trop peu de lancers convertis…). Enfin, nous ne pouvons pas dire que l’arbitrage nous a beaucoup aidé cette nuit : nous ne perdons pas le match là-dessus, mais c’est parfois embêtant de ne pas être une « grosse » franchise…

La série de victoires consécutives s’arrête donc à 3 pour nos Kings qui s’inclinent dans les dernières secondes d’un match serré. Prochain rendez-vous dans la nuit de lundi à mardi, à 2h, face aux Pelicans


Crédit photo : Marta Lavandier / AP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap