Calendrier de la seconde partie de saison : le tank est de sortie

On connaît tous ce petit moment d’excitation lorsque nos yeux se posent sur les  calendriers afin de connaître les matchs importants, ceux contre les rivaux  historiques ou encore contre les équipes avec lesquelles on pourrait se disputer une hypothétique 8ème place… Mais pas chez les Kings !

Et là on se dit : aaah si seulement cela avait pu sortir il y a un mois, lorsque nous  enchaînions les victoires contre les grosses écuries de la ligue et que nous étions  7èmes, nous aurions pu avoir un réel intérêt pour cette fin de saison disputée. Mais voilà, un apéro Trashtalk et 8 défaites consécutives plus tard (série toujours en cours), nous revoici dans les méandres d’une conférence Ouest toujours aussi acharnée avec un bilan de 12-19 et une 13ème place digne des plus belles années  post 2006.  

Alors que la trade deadline est fixée au 25 mars, nous savons que notre jeune GM  Monte McNair va bouger afin de rajeunir l’effectif et va essayer de se délester de tout ce qui ne s’appelle pas Fox – Haliburton ou Bagley ! Mais alors que faire de ce calendrier ? Quels matchs sont à analyser ? Mais où est donc or ni car ?  

Autant de questions auxquelles nous répondrons par un concept simple bien connu des  fans dépressifs que nous sommes : Méthode Kangz.  

N’ayant plus grand chose à jouer et étant dans l’inconnu quant à l’effectif qui finira  la saison, la meilleure option serait de regarder les confrontations pour le championnat « Road to the first pick » et tout commence par un duel face à aux Cavs le 22 mars en toute fin de road trip à l’est (6eme match pour être précis) et  comme la clémence des Dieux est avec nous, nous enchainerons de suite avec les Hawks de nouveau les Cavs quelques jours plus tard à domicile. On croise les  doigts pour une triple défaite donc. En lisant ces lignes, vous vous dites  certainement que nous sommes pessimistes mais non, même pas, et c’est certainement ça le pire : Les Kings ne tankent jamais, ils ont juste énormément de mal contre les équipes à leur portée (la fameuse méthode Kangz).

En avril, si l’adage dit qu’on ne doit pas se découvrir d’un fil, nous aurons le droit à  des concurrents de choix : le dernier de chaque conférence Detroit et Minnesota (rien que ça).

3 duels pour le favori de la ligue dans cette course à Cade Cunningham les Wolves, respectivement les 5 dans le grand froid de Minneapolis, les 20 et 21 en back to back sous le soleil Californien. Ils sont forts dans le tanking les bougres  mais vu l’état de notre raquette, Towns peut vite passer de chat à loup !  

Entre ces matchs de haute volée, nous recevrons les Pistons chers au cœur de  Joe Dumars qui est toujours au sein de notre franchise au poste de… bah on en sait rien en fait ! 

En mai, les débats seront déjà clos et nous jouerons des équipes en quête de  playoffs, pendant que nous jouerons en mode barbecue et matchs de gala contre les parents des gosses du club.  

En toute fin de calendrier, nous jouerons les Grizzlies deux fois coup sur coup les 13 et 14 mai avec comme seul objectif de rendre la monnaie de sa pièce à Valanciunas pour la prise de catch qu’il a fait à notre pauvre Chimezie Metu qui n’a eu comme seul tort que de le mettre sur le poster.  

C’est dire la pauvreté de nos objectifs de fin de saison…


Le calendrier complet est accessible ici.

Crédit photo : Sacramento Kings

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap