Marvin Bagley III : l’impossible réconciliation avec les fans ?

Nous sommes le 25 février et la saison NBA bat son plein. Sacramento résiste toujours à la culture de la gagne et continue d’exceller dans l’art de la punition, notamment pour ses fans les plus fidèles. De’Aaron Fox vient de passer à côté d’une belle opportunité de devenir All-Star, une série de 8 défaites est encore d’actualité, mais certains signes encourageants sont à montrer comme l’épanouissement de notre jeune rookie Tyrese Haliburton par exemple.

Un autre signe qui pourrait être encourageant est la bonne santé de Marvin Bagley III et son implication dans les derniers matchs qui est intéressante. Pourtant, il n’y a toujours pas de signes d’apaisement dans le coeur de nombreux fans de Sacramento.  

Marvin est revenu avec les meilleures intentions possibles. Si toutefois il était en difficulté sur ce début de saison avec les Kings du fait de son retour de blessure, les derniers matchs qu’il propose (17.6 pts, 8.8 rbds,  1.2 pds en 27 minutes sur 5 matchs) montrent qu’il reste un potentiel interessant à exploiter pour les années à venir. Son shoot à 3 points tout à fait honorable (37.5% du périmètre), sa technique au poste, sa mobilité et ses capacités athlétiques en font un atout offensif indéniable. Ajoutez à cela l’envie de développer son toucher, un shoot à mi-distance et vous avez là un joueur souhaitant devenir complet dans ce compartiment du jeu.

Défensivement, cela reste plus compliqué, le joueur n’étant pas reconnu pour ses qualités défensives. Malgré des efforts pour s’améliorer et travailler cette défense, il reste quand même une match-up idéal pour ses adversaires directs et indirects. Finalement, nous pourrions en conclure qu’il reste jeune (bientôt 22 ans), qu’il a une bonne marge de progression s’il reste sérieux dans son travail (sur sa saison : 13.4 pts, 7.6 rbds, 1 pd en 25 minutes), qu’il va falloir trouver un moyen de le cacher en défense (c’est indéniable), mais surtout qu’il arrive à enchainer les matchs.  

Cependant, la dure réalité est que Marvin Bagley III reste sous les foudres de nombreux adeptes des Kings. Sa saison quasi-blanche de l’année dernière est le point de départ de cette défiance. Une année rookie déjà perturbée par certains pépins physiques a inquiété un certain nombre de fans et l’année sophomore du jeune joueur devait avant tout rassurer ces derniers.

Au contraire, elle a creusé un fossé encore plus grand. Les prodiges du jeune slovène n’ont en rien arrangé les choses et pire encore, ont accentué la rancoeur des fans de Sacramento. Pendant que Luka ramenait les Mavericks en playoffs, les Kings devaient regarder leur second choix rester à l’infirmerie du fait d’une blessure au pied gauche et d’une mauvaise gestion du staff médical.

À son retour, la difficulté pour lui de retrouver ses marques a tout de suite énervé la Kings Nation qui voyait en lui un énième « bust » parmi tant d’autres. Finissez alors avec des affaires extra-sportives, une famille (trop) protectrice envers lui et vous avez là un scénario de divorce tout trouvé.  

Toutefois, Marvin ne laisse pas tomber, fait abstraction de tout cela, se recentre sur l’équipe mais est critiqué pour son silence par beaucoup dans la communauté (nous n’y avons pas échappé). Et pourtant, bien lui en a pris puisque cela lui a permis de retrouver peu à peu ses habitudes et de continuer à travailler. En revanche, cela n’a pas calmé l’esprit d’irréductibles qui ne voient pas en Bagley un joueur capable d’être constant et de progresser. Lorsque celui-ci se fait remarquer, on ressort toujours les mêmes problèmes : physique problématique, défense inexistante, QI basket-ball très limité et lorsque rien de tout cela n’est abordé, c’est une action isolée dans un de ses matchs qui est pointée du doigt car « prouvant » son statut de bust.

En pouvant comprendre certaines critiques, d’autres sont pour autant puériles et commence alors une déferlante de jugements peu argumentés et les demandes de trade pour récupérer ne serait-ce qu’un pick de draft. Comment pouvons-nous expliquer autant d’amertume envers un jeune joueur ne souhaitant que prouver qu’il est à la hauteur des espoirs que l’on a fondé en lui ?

De la frustration autour des résultats sportifs, une souffrance longue de 15 années, un développement plus lent que d’autres dans sa cuvée mais surtout le fameux non-choix de Doncic du précédent GM sont les principales raisons (mais pas les seules) que nous pourrions donner afin d’expliquer ce phénomène. Oui mais…  

Il y a toutefois certaines choses qui vont devoir être comprises: Marvin Bagley III fait partie intégrante de l’équipe désormais et il va falloir songer à tourner cette page qu’est la draft 2018. Il va falloir donner le temps à ce jeune joueur de se développer afin qu’il puisse donner le meilleur de lui-même et montrer quelles sont ses limites, quand bien même s’il reste frustrant certains soirs. Il va être judicieux d’en terminer avec cette toxicité qui entoure la fanbase de Sacramento dès que la tristesse de cette dernière revient au galop car toute aussi attachante qu’elle puisse paraitre, elle ne se rend pas compte de celle-ci.

Il faut aussi se demander si le jeu prôné par Luke Walton est adapté à Marvin, s’il faut que le jeune joueur s’adapte aussi à un rôle de l’ombre plus valorisant (et il le fait actuellement). Enfin, il est temps pour nous tous de comprendre qu’avec le nouveau processus engagé par McNair, les playoffs ne seront pas pour tout de suite. Or, nous pouvons déjà nous satisfaire, dans un premier temps, d’avoir un noyau de jeunes talentueux avec Fox, Haliburton et nous pouvons compter Bagley dedans.  

Des choses à prouver ? Oui, c’est indéniable. La question sur sa prolongation arrive à grand pas et il doit prouver qu’il peut être solide pour les années à venir. Laissons-lui cependant une chance d’y arriver avant de le jeter dans les méandres de la NBA. À lui de nous montrer ce qu’il vaut dans les prochains mois et sur la prochaine saison. 


Crédit photo : ESPN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap