[Draft 2021] Jalen Green : Un athlète hors norme mais un basketteur à polir

Les Kings ont de l’espoir de récupérer le premier choix de la draft 2021, cérémonie annuelle des futurs grands joueurs (ou non) de la NBA dans ce qui s’annonce comme une saison de tanking en bonne et due forme. La prochaine cuvée donne actuellement tout sur les parquets afin de goûter aux joies de la March Madness et pour pouvoir entendre son nom de la bouche de Adam Silver. Afin de vous préparer à ce grand moment de la saison NBA (surtout à Sacramento), Sacramento Kings France se glisse dans la peau des recruteurs pour vous dresser les profils d’une draft annoncée de haut niveau. 

Présentation

  • Identité : Jalen Green
  • Nationalité : Américaine
  • Université : NBA G League Ignite / 1ère année
  • Poste : Arrière / Ailier
  • Mensurations : 1m96, 80 kg
  • Âge : 19 ans (né le 09/02/2002)

Premier joueur à avoir annoncé faire l’impasse sur la NCAA pour privilégier le programme de développement de G League. Devoir partager la gonfle avec Jarrett Jack et devoir servir Amir Johnson, c’est la vie que Jalen Green a décidé de mener. Cependant, jouer avec et affronter des joueurs confirmés de NBA ne peut que aider un prospect encore en développement. 

Statistiques 2020 – 2021

  • 31.5 minutes
  • 17.4 points (48.1% au tir)
  • 4 rebonds
  • 2.7 passes
  • 1.6 interception
  • 0.3 contre

Forces

Jalen Green est un très jeune prospect (né en 2002) déjà très tonique et très musculeux malgré son corps encore un peu fin pour la NBA. Sa mobilité lui permet d’enrhumer assez facilement ses défenseurs sur les premiers pas et semble déjà capable de monter très haut, que ce soit au dunk ou au contre. Le profil physique parfait pour s’imposer comme poste 2 en NBA. 

Un handle déjà très solide et très régulier pour son jeune âge. Sa rapidité ainsi que sa musculature en font un joueur très difficile à arrêter quand il a décidé de pénétrer dans la raquette. Sa finition proche du cercle est très acceptable même si il peut être encore meilleur. 

Un des joueurs le plus létaux en transition. Sa rapidité et sa capacité à shooter rapidement en font un joueur presque indéfendable en transition.

Faiblesses

L’un des joueurs les plus frustrants de la draft en défense. Ses capacités physiques pourraient en faire un défenseur ne serait-ce qu’honnête dans la grande ligue. Néanmoins, Jalen Green donne l’impression de ne vouloir défendre que par moment, et souvent pour être dans le top 10 de la nuit, en atteste son amour pour les chasedown block. Capable d’actions de grande classe comme de trous d’air digne d’un enfant.

Malgré un QI Basket de niveau acceptable, le joueur se montre très égoïste sur le parquet et ce même avant de signer en G-League. En effet, ses futurs coéquipiers doivent s’attendre à ne plus revoir la balle une fois qu’il a reçu et c’est dommage qu’avec sa vision de jeu, il décide de jouer le drive à pratiquement chaque possession. 

Malgré des pourcentages solides en G-League (37.9% à 3 points), Green a un shoot qui laisse vraiment à désirer. Sa mécanique est fébrile et lorsqu’il est bien défendu, ça lui est compliqué de prendre un bon shoot. C’est un joueur qui par son habileté à driver possède un pourcentage un tir acceptable mais sa sélection de shoot est très limite pour un joueur de son talent. 

Analyse

Rien que grâce à ses qualités physiques, le joueur a sa place en NBA. A lui de travailler de manière sérieuse sur ses défauts techniques afin de devenir le joueur que son potentiel laisse entrevoir. Trop petit et trop fin pour jouer 3 (pour l’instant), Green ne semble pas le joueur idéal pour les Kings. Le prospect est un projet à long-terme, à un poste déjà bien fourni à Sactown. Monte McNair devrait laisser ce joueur à d’autres GM et se concentrer sur d’autres projets tout aussi talentueux et plus adéquats avec l’effectif actuel de Sacramento.

Highlights


Crédit photo : Yahoo News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap