[Draft 2021] Jalen Suggs : La star au mindset collectif

Les Kings ont de l’espoir de récupérer le premier choix de la draft 2021, cérémonie annuelle des futurs grands joueurs (ou non) de la NBA dans ce qui s’annonce comme une saison de tanking en bonne et due forme. La prochaine cuvée donne actuellement tout sur les parquets afin de goûter aux joies de la March Madness et pour pouvoir entendre son nom de la bouche de Adam Silver. Afin de vous préparer à ce grand moment de la saison NBA (surtout à Sacramento), Sacramento Kings France se glisse dans la peau des recruteurs pour vous dresser les profils d’une draft annoncée de haut niveau. 

Présentation

  • Identité : Jalen Suggs
  • Nationalité : Américaine
  • Université : Gonzaga / 1ère année
  • Poste : Meneur / Arrière
  • Mensurations : 1m95, 93 kg
  • Âge : 20 ans (né le 06/03/2001)

L’un des meneurs les plus intelligents de la draft, Jalen Suggs s’est imposé comme un talent 5 étoiles au pays de l’Oncle Sam. Juste derrière Cade Cunningham dans les mock draft depuis 1 an, le poste 1 des Bulldogs continuent d’impressionner son monde en NCAA avec un QI basket déjà au niveau des joueurs NBA. 

Statistiques 2020 – 2021

  • 27.6 minutes
  • 13.9 points (58.4% au tir)
  • 5.5 rebonds
  • 4.5 passes
  • 2 interceptions
  • 0.3 contre

Forces

Un physique plus que solide. Mesuré à 1m95, Jalen Suggs a le physique idéal pour s’imposer en NBA, sur les deux côtés du terrain. Dôté d’une belle rapidité (évidemment moins que Fox), il possède également une belle détente, ce qui montre qu’il est prêt à jouer en NBA. 

Quel créateur. Le meneur de Gonzaga est, pour moi, le meilleur passeur de cette draft. Il possède un QI Basket bien au-dessus de la moyenne, capable de trouver ses coéquipiers dans n’importe quelle position et quelle que soit la difficulté de la passe. Il réfléchit et voit plus vite et mieux que tout le monde, tout simplement. 

On a affaire ici à un monstre défensif sur les postes 1 et 2. Son physique lui permet de ne jamais être pris de vitesse et son QI basket est tout à fait au niveau NBA de ce côté la du terrain. Impressionnant par sa verticalité, il se fond aussi parfaitement dans une défense collective. 

Jalen Suggs est un leader naturel, dans une équipe qui gagne (Gonzaga a actuellement un bilan de 24-0). Il mène son équipe mais également en dehors et montre un caractère ultra compétitif. 

Faiblesses

Si son pourcentage au shoot à 3 points est loin d’être honteux (33.3%), il ne fait pas partie des meilleurs et semble encore capable de s’améliorer, notamment dans sa mécanique. Très bon shooteur à l’arrêt mais beaucoup moins serein lorsqu’il est en mouvement et qu’il n’a pas le temps de prendre ses appuis. Son mouvement de coude laisse vraiment à désirer. 

Malgré son leadership vocal, il a tendance a ne pas être le scoreur dont son équipe à besoin par moment. S’il créé parfaitement pour les autres, il n’est pas encore élite dans la création pour lui-même et dans la sélection de tirs, ce qui lui complique la tâche dans les moments chauds. 

Son handle n’est pas encore extraordinaire et pourrait s’avérer limite face à de bonnes défenses en NBA. Il peine à se frayer un chemin et ce malgré sa vitesse. Pourtant, il apparaît très technique balle en main mais il est encore à la recherche d’efficacité. 

Analyse

Mon chouchou de la draft. Jalen Suggs est un génie balle en main mais est aussi un très bon joueur off-ball. Néanmoins, son profil rappelle celui de Tyrese Haliburton, même si le joueur de Gonzaga est beaucoup plus talentueux. Avec deux joueurs de très grande qualité sur le backcourt, Monte McNair risque de passer sur Suggs, ce qui ne serait pas choquant compte tenu de l’effectif des Kings. 

Highlights


Crédit Photo : gozags.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap