Le Black Falcon sur la piste de décollage ?

Tic, tac, tic, tac… La Trade Deadline approche (25 mars prochain) et s’il y a bien un joueur qui a la côte auprès des autres GMs de la Ligue, c’est bien Harrison Barnes !

Effectivement, l’un des joueurs les plus réguliers de notre roster, ne laissent pas certains contenders indifférents et les rumeurs autour d’un trade éventuel se sont intensifiés ces derniers temps. Récemment, c’est The Athletic qui annonçait que Danny Ainge, le directeur exécutif des opérations basketdes Celtics, était très chaud sur le Black Falcon.

Boston serait donc en bonne voie pour accueillir notre ailier vétéran et son contrat dégressif sur 3 ans (22M cette année, 20M la saison prochaine, 18M la saison suivante) et ce notamment, grâce à leur trade exception de 28,5 millions lié au transfert de Gordon Hayward aux Hornets, qui leur permettrait d’absorber sans problème le contrat d’HB. Reste à voir ce que Danny aura à nous proposer en échange : en effet, le GM des Celtics est connu pour être assez grippe-sous sur les bords. 

Le départ d’Harrison Barnes ne serait ainsi plus qu’une question de semaines voire de jours selon ce que l’on entend ici et là aux Etats-Unis. Ce départ entrerait ainsi dans le projet de Monte McNair consistant notamment à assainir les finances de notre franchise bien aimée. En effet, le contrat de Barnes, bien que dégressif, représente un poids dans les finances des Kings et nombreux sont les fans estimant HB surpayé.

L’objectif de McNair, outre le fait de vouloir assainir les finances est également de rajeunir l’effectif et de développer les jeunes : il ne serait alors pas impossible de voir débarquer en ville des joueurs comme Payton Pritchard ou Romeo Langford, si le deal avec les C’s venait à se faire. 

Toutefois, le départ de Barnes serait un véritable crève-cœur pour les fans des Kings : véritable modèle sur et en-dehors du terrain, le Black Falcon réalise une saison de haute-volée. Tournant à 16.6 PTS à 49,4% au shoot – 6.2 RBDS – 3.5 P.D de moyenne cette saison, Barnes est le véritable facteur X de l’équipe : quand tout va bien pour lui, l’équipe suit ; en atteste le bilan de 12 victoires et de 4 défaites lorsque Barnes score 20 PTS ou + sur une rencontre.

De plus, le champion NBA 2015 réalise sa meilleure saison en carrière en matière de rebonds (6.2 RBDS), de passes décisives (3.5 P.D) et de pourcentage au shoot (49,4%). Ainsi, nul doute que si HB venait à partir, son départ se ferait ressentir sur les performances de l’équipe. 

Tandis que certains fans veulent le voir rester pour encadrer les jeunes et que d’autres veulent voir la franchise californienne se séparer de son contrat embarrassant, Barnes n’en finit pas de faire parler de lui outre-Atlantique et cela tend même à s’intensifier à l’approche de la Trade Deadline.

Cependant, c’est Monte McNair qui aura le dernier mot et lui seul (enfin on l’espère, coucou Vivek) décidera de savoir si Barnes sera encore aux Kings le 26 mars.


Source photo : The Sacramento Bee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap