Tyrese Haliburton propulsé titulaire : le futur est en marche à Sacramento

Les fans l’attendaient depuis le mois de décembre et ce jour est enfin arrivé. Tyrese Haliburton fait désormais partie intégrante du cinq majeur des Kings depuis le match d’hier contre les Washington Wizards. 

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. La blessure de Marvin Bagley (fracture de la main gauche) contre les Hornets a obligé Luke Walton à opérer des ajustements dans sa formation de départ. Ainsi, c’est l’ancien d’Iowa State qui a été promu titulaire au détriment de Cory Joseph ou Nemanja Bjelica, autrefois préférés en raison de leur expérience. Il apparait par ailleurs qu’il s’agit d’un changement permanent, comme cela a été rapporté par le très bien informé James Ham. 

Qualifier ce changement de « permanent » n’est pas anodin. En effet, cela induit une véritable évolution dans le statut d’Haliburton au sein de l’effectif. Utilisé jusqu’alors comme un joker de luxe, le rookie a été élevé au rang de starter indiscutable. Cela pourrait par ailleurs signifier que l’absence de Marvin Bagley sera plus longue que prévue et que le coach ne compte plus sur son jeune intérieur pour le reste de la saison. 

S’il jouait déjà des minutes de titulaires (29.6 par match en moyenne), Tyrese Haliburton pourrait tirer profit de cette promotion pour passer un nouveau palier cette saison, à l’image de ce qu’a fait LaMelo Ball avec les Hornets. En 3 matchs en tant que titulaire, il aligne les très honorables moyennes de 14.3 points, 2.3 rebonds et 6.3 passes à 50% au tir dont 37.5% derrière l’arc. 

C’est donc un cinq small-ball composé de De’Aaron Fox, Tyrese Haliburton, Buddy Hield, Harrison Barnes et Richaun Holmes qui débutera les matchs de Sacramento pour le reste de l’exercice 2021… ou tout d’un moins jusqu’à ce que l’un ou plusieurs d’entre eux soient échangés. Walton est conscient qu’il fait l’impasse sur le facteur taille (Holmes, le joueur le plus grand, culmine à 2m08) mais il a confiance en cette formation pour miser sur ses autres atouts : 

« Nous devons utiliser d’autres choses à notre avantage : notre spacing, notre circulation de balle, notre capacité à créer… des choses comme ça » 

Ce remodelage de la formation de départ est une première étape dans le projet de reconstruction amorcé par Monte McNair. Les Kings tiennent leur backcourt du futur en la paire Fox – Haliburton mais pour le reste, personne n’est indispensable. Nul doute que les éventuels échanges opérés par le GM des Kings d’ici le 25 mars à 21h00 s’attacheront à entourer ce duo de jeunes potentiels. 

Si Sacramento n’est pas au mieux avec seulement 4 victoires sur les 17 derniers matchs, les fans ont retrouvé le sourire en voyant leur chouchou être titularisé pour de bon. Il ne faudra pas s’attendre à gagner beaucoup de matchs dans les prochaines semaines, mais les bases des Kings 2.0 viennent peut-être d’être posées en ce 17 mars 2021. Prochains rendez-vous : la trade deadline et évidemment, la draft.


Source photo : Kelley L. Cox – USA Today Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap