[Draft 2021] Evan Mobley : Un intérieur venu du futur

Les Kings ont de l’espoir de récupérer le premier choix de la draft 2021, cérémonie annuelle des futurs grands joueurs (ou non) de la NBA. La prochaine cuvée a tout donné sur les parquets pour pouvoir entendre son nom de la bouche de Adam Silver. Afin de vous préparer à ce grand moment de la saison NBA (surtout à Sacramento), Kings France se glisse dans la peau des recruteurs pour vous dresser les profils d’une draft annoncée de haut niveau. 

Présentation

  • Identité : Evan Mobley
  • Nationalité : Américaine
  • Université : University of Southern California / 1ère année
  • Poste : Pivot
  • Mensurations : 2m13, 98 kg
  • Âge : 19 ans (né le 18/06/2001)

Considéré comme l’un des meilleurs prospects depuis le lycée, Evan Mobley (fils de l’ancien pivot des Bucks et des Grizzlies Eric Mobley), est attendu comme un talent générationnel dans une draft déjà très chargée. Le pivot sort d’une année très aboutie en NCAA et aura à coeur de s’imposer dans la Grande Ligue. 

Statistiques 2020 – 2021

  • 33.9 minutes
  • 16.4 points (57.8% au tir)
  • 8.7 rebonds
  • 2.4 passes
  • 0.8 interception
  • 2.9 contres

Forces

Doté d’un physique exceptionnel par la nature, Evan Mobley n’a pas a rougir de la comparaison avec ses grands frères de la NBA. Mesuré à 2m13 et pesé à 98 kilos, il a également une envergure de 2m25 (équivalente à celle de Durant) ce qui lui a permis de dominer outrageusement sous les cercles de NCAA. 

Offensivement, le Trojan a montré toute sa capacité de shoot (30% à 3 points) pour un intérieur de sa taille et montre également une qualité de passe assez exceptionnelle. En effet, sa lecture du jeu et notamment des prises à deux lui permet de servir le coéquipier libre assez rapidement malgré un léger déchet technique qui ne peut que s’améliorer avec le temps. 

Coeur du système défensif d’USC l’année dernière, le pivot sait très bien mettre à profit son envergure pour annihiler les actions offensives adverses, comme en atteste son nombre de contres par match. Vrai protecteur de cercle, l’intérieur est également très mobile mais également solide physiquement ce qui le rend terrifiant défensivement. 

Faiblesses

Malgré une réussite de loin plus qu’honorable pour un pivot, le tir d’Evan Mobley est loin d’être prêt pour la NBA. En effet, la coordination entre le haut et le bas de son corps n’est pas encore parfaite et le joueur doit le savoir, vu le peu de tirs à 3 points tentés par le joueur cette année (1.2 par match). 

Il faut être clair, Evan Mobley à intérêt à se muscler pour s’imposer en NBA. Car 98 kilos pour 2m13 c’est loin d’être assez. Par exemple, Kevin Durant (pas connu pour sa musculature impressionnante) pèse 109 kilos pour 2m08 et Joël Embiid (pivot le plus physique de la NBA) pèse quant à lui 127 kilos pour la même taille que Mobley. Pour être clair, le Trojan va devoir pousser pas mal de fonte pour s’imposer physiquement sous les cercles. 

Pour finir, il faudra faire attention aux blessures concernant l’intérieur d’USC. Car avec un profil physique comme le sien, il risque de ne pas pouvoir jouer trop longtemps en début de carrière et les blessures peuvent vite s’accumuler, surtout au vu sa tendance à jouer le contact. 

Analyse

Evan Mobley est, de loin, le meilleur joueur intérieur de cette draft. Un physique comme le sien est exceptionnel et il peut peser tant offensivement que défensivement sur le jeu, quelle que soit l’équipe qui va le drafter. Aux Kings, il ferait une cible de alley-oop de choix pour Fox et le système défensif (Haliburton pour faire simple) pourra être construit autour de lui et du 12ème choix de la draft 2020. Néanmoins, c’est un no-brainer pour Monte McNair si il a la possibilité de le sélectionner.

Highlights


Crédit photo : AP Photo/Jae C. Hong

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap