[Draft 2021] Sharife Cooper : Le dynamiteur de la draft

Les Kings ont de l’espoir de récupérer le premier choix de la draft 2021, cérémonie annuelle des futurs grands joueurs (ou non) de la NBA. La prochaine cuvée a tout donné sur les parquets pour pouvoir entendre son nom de la bouche de Adam Silver. Afin de vous préparer à ce grand moment de la saison NBA (surtout à Sacramento), Kings France se glisse dans la peau des recruteurs pour vous dresser les profils d’une draft annoncée de haut niveau.

Présentation

  • Identité : Sharife Cooper
  • Nationalité : Américaine
  • Université : Auburn
  • Poste : Meneur 
  • Mensurations : 1m85 / 81 kg
  • Âge : 19 ans (né le 11/06/2001)

Sharife Cooper est l’un des prospects les plus intrigants de cette draft, du à son faible nombre de matchs joués en NCAA (12 matchs). Meneur de petite taille mais très rapide et très spectaculaire, sa côte reste élevée parmi les scouts NBA. 

Statistiques 2020-2021

  • 33.1 minutes
  • 20.2 points (39.1% au tir)
  • 4.3 rebonds
  • 8.1 passes
  • 1 interception
  • 0.3 contre

Forces 

Sharife Cooper possède un handle qui est déjà de très haut niveau. Grâce à sa petite taille et à sa vitesse, il s’engouffre parfaitement dans les espaces, aidé par sa grande qualité technique. Grâce à ce mélange très propre, le meneur obtient beaucoup de fautes ce qui lui permet de scorer facilement. 

Le meneur d’Auburn possède également une qualité de passe au-dessus de la moyenne. Il est capable de voir le jeu avant ses adversaires, ce qui lui permet, par sa faculté à faire des passes, de prendre à défaut la défense adverse. 

On a affaire ici à un playmaker très intéressant. Défensivement et malgré son physique, il a tendance à faire des interceptions très bien senties. Offensivement, il est capable de gérer le tempo et de créer des décalages assez facilement. 

Faiblesses 

Son physique fait de Cooper un joueur évident à cibler pour les attaquants adverses. Sa morphologie montre que il ne sera jamais un athlète élite capable de shut-down ses adversaires. Il a également tendance à ne pas faire les efforts nécessaires. 

Le joueur de poche doit montrer plus de régularité au shoot de loin pour s’assurer une place en NBA. Sur le peu de matchs joués cette saison par Sharife Cooper (12), il n’a shooté qu’à 22.8% derrière l’arc. Sa mécanique est plutôt bonne, il lui suffira donc de travailler sérieusement et cela viendra tout seul. 

Offensivement, le joueur d’Auburn doit aussi s’améliorer dans sa finition proche du cercle. Son physique assez frêle lui rend la tâche difficile pour absorber le contact mais il doit montrer des mains plus sûres lorsqu’il s’approche du panier. 

Analyse

Meneur de poche, Sharife Cooper est un joueur qui sera capable de mettre des frissons dans toutes les salles de NBA. Si il est sélectionné par Monte McNair, entre les places 20 et 30 probablement, il occupera probablement le poste de back-up derrière De’Aaron Fox pour former un duo de meneurs forgés dans la dynamite.

Highlights


Source photo : Alabama News Network

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap