Bilan de la saison : Tyrese Haliburton

La saison 2020-2021 a rendu son verdict, nos rois ne sont toujours pas admis pour les joies de la post-season, obligés de regarder cette fête incroyable depuis leur canapé. Beaucoup de choses sont à pointer du doigt et notamment les performances de certains joueurs clés de notre effectif. Redécouvrons ensemble leurs saisons, avec les hauts et les bas. Il est l’heure de rendre le verdict pour : Tyrese Haliburton.

Résumé de la saison

13 pts – 3 rbds – 5.3 pds – 1.3 stls à 47.2% au tir et à 40.9% à 3pts

Les pertes d’Harry Giles et de Bogdan Bogdanovic ont fait très mal au moral des Kings. Avec le pick 12, nous pouvions espérer un joueur décent, pouvant apporter sur le banc. Toutefois, c’est une bouffée d’air frais qui nous vient tout droit d’Iowa State. Dans le quotidien morose de la capitale californienne, il est l’un des seuls avec qui nous arrivions à sourire. La pré-saison nous avait déjà montré quelques prémices de son talent.

La saison qui a suivi fut une réussite complète, tant en termes d’attente que de fond de jeu sur le terrain. Une vision qui lui permet de comprendre comment fonctionne la NBA. Une intelligence de jeu qui lui donne la possibilité de peser sans nécessairement scorer, en initiant le mouvement de ballon ou en trouvant intelligemment un coéquipier démarqué.

Un tir du périmètre tout à fait fiable et qui a permis de tenir l’équipe en vie dans les moments cruciaux. Une agressivité et une confiance grandissante match après match qui montrent de belles perspectives offensives. Une présence défensive qui permet de faire l’interception ou de verrouiller un joueur au bon moment. Un leadership croissant qui a porté ses fruits lors de l’absence de De’Aaron Fox et des quelques matchs où il a été le patron de cette équipe (18 pts, 7.8 pds et 1.6 stls de moyenne sur 5 matchs).

Une vilaine blessure au genou (entorse) va le priver des derniers matchs de la saison. Elle n’est toutefois pas très grave et il a déjà retrouvé le chemin des parquets afin de s’entrainer. En tout cas, chapeau l’artiste et nous avons hâte de le retrouver pour sa deuxième saison en NBA (et titulaire cette fois-ci, Walton…).

La meilleure performance de la saison

  • Vs Los Angeles Lakers le 30/04/2021
  • 23 pts – 4 rbds – 10 pds – 2 stls – 1blk à 57.1% au tir et à 50% à 3pts (pour 8 tentatives)

Ce match fait partie de ses 5 dernières rencontres de la saison, où l’on a pu voir Tyrese nous donner un avant-goût du joueur qu’il peut devenir. Tout en efficacité, il va prendre le rôle de gestionnaire et gérer le tempo du jeu des Kings.

La finesse de ses passes vont permettre de scorer des points faciles sous le cercle. Sa combativité est impressionnante sur certaines séquences de jeu, notamment sur l’une de ces interceptions ou sur les rebonds offensifs. De plus, sa capacité à étirer le jeu par sa propreté à la ligne des 3 points reste incroyable.

On peut également remarquer qu’avec un peu plus de physique, ses drives vers le cercle auraient plus de succès mais son floater lui permet d’engranger des points. Ce qui épate notamment, c’est cet instinct de leader qui émane de lui. L’équipe sait que le jeu doit passer par l’intelligence de jeu d’Haliburton et sa vision lui permet d’enchaîner les bonnes décisions.

Cette maturité est étonnante, surtout lors d’une première saison en NBA. On espère justement un développement sur ce chemin car il a toute les capacités pour devenir un réel gestionnaire, capable de sanctionner à tous les niveaux et d’élever le niveau d’une équipe.

La pire performance de la saison 

  • Vs New Orleans le 17/01/2021
  • 2 pts – 2 pds – 3 rbds – 2 blks

Pas grand chose à dire. Ce fut une soirée difficile pour notre rookie, il n’a pas su exister sur le match, ne jouant d’ailleurs que 22 minutes. Très peu de tirs (3 tentés), beaucoup de mal à s’imposer sur le terrain. Cela arrive et fait partie du quotidien de tous les rookies arrivant en NBA.

Les + de la saison

  • Une maturité impressionnante
  • Un tir atypique mais diablement efficace 
  • Une vision du jeu intéressante
  • Une capacité à la passe surprenante

Les – de la saison

  • Un manque d’agressivité dû à son physique
  • Un tir en sortie de dribble pas encore au point mais en grande amélioration 
  • Un handle à faire progresser
  • et c’est tout ?

Podium du Rookie of the Year, All NBA Rookie 1st team et l’avenir plein de promesses, Tyrese fait une entrée remarquable dans la grande ligue. Nous n’avons qu’une hâte, c’est de le voir s’améliorer et s’épanouir au sein de notre asile. Attention toutefois aux attentes qui pourraient être trop hautes la saison prochaine. « Future is bright » comme on dit de l’autre côté de l’Atlantique mais laissons-le progresser à son rythme. De toute manière, il sait déjà comment avoir un impact direct sur le jeu. Que demander de plus pour le moment ?


Source photo : Xavier Mascarenas / Sacramento Bee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap