[Draft 2021] Davion Mitchell : le meilleur joueur disponible ?

Les Kings sont connus pour leurs frasques nombreuses durant la Draft, synonyme de malheur et de punchline pour beaucoup de fans. Ce que l’on peut dire, c’est que cette session 2021 perpétue cette tradition côté Kings. Contre toute attente, leur choix s’est porté sur… Davion Mitchell.

Qualités notables

Parlons un peu du joueur avant toute chose. Ce dernier n’est en rien concerné par la décision du management des Kings. Arrivant de Baylor, ce jeune meneur avait étonné en emmenant son équipe universitaire jusqu’au titre NCAA 2021. Les premières choses que l’on peut souligner sont sa mentalité et son éthique de travail. Mitchell fera tout pour gagner et travailler afin de s’améliorer. C’est quelque chose qui reste encore rare du côté de la capitale californienne, empêtrée dans cette culture de la lose. Le mental de Mitchell ne peut que faire du bien à la franchise.

Regardons désormais ses qualités. Un atout indéniable : son shoot. Davion est un vrai shooteur, capable de tirer à mi-distance mais aussi de punir du périmètre (51.1% au tir et 44.7% à 3 pts pour environ 5 tentatives, ce qui est plutôt intéressant). Ses statistiques augmentent au fur et à mesure de son parcours, signe qu’il travaille ce côté du jeu. Son premier pas vif permet aussi de se débarrasser de son défenseur et de créer un espace pour tirer. À voir si cela se traduit dans la grande ligue, ce que nous espérons.

Un autre point qui a dû compter : sa défense. Elle manque cruellement et il est important de préciser que les Kings cherchaient à se renforcer dans ce secteur. Le jeune joueur correspond à cette idée car plutôt bon défenseur malgré une taille qui limite aussi sa qualité défensive (1.83 mètres). Son surnom « Off-night » ne vient pas de nulle part et est lié à cette capacité à éteindre son adversaire direct. Il est aussi capable de s’imposer par ses interceptions (1.9 stls durant sa saison universitaire) Cependant, on sait que les défenses NBA switchent énormément et cela pourrait être un point à surveiller par la suite.

Des défauts inquiétants

Toutefois, certains problèmes le limitent comme par exemple sa capacité à rentrer ses lancers francs (61% sur sa dernière saison, ce qui est particulièrement peu pour un guard). Sa taille est un autre défaut, notamment défensivement mais aussi de l’autre côté du terrain. Difficile pour lui de finir fort au cercle avec un bon protecteur car son physique ne lui permet pas de peser autant qu’il le voudrait.

Les plus gros défauts restent son âge ainsi que son potentiel et nous touchons là aux plus gros problèmes de ce choix. Il aura 23 ans à l’aube de la saison 2021-2022, ce qui est plutôt âgé. De plus, son plafond n’a pas été catégorisé comme haut et dans un roster en manque de talent pur, on ne peut que se questionner lorsque l’on observe ce mouvement opéré par Monte McNair.

Un choix qui pose question

Ce n’est pas le joueur qui pose problème. Il n’a encore rien montré et nous verrons ce qu’il vaut sur les parquets. Choisir un énième guard dans un backcourt plutôt bien fourni du coté des rois (Fox-Haliburton-Hield-Ramsay) n’est pas ce qu’on pourrait qualifier de « choix logique ».

Quel rôle lui donner ? Doit-on le considérer comme un simple backup pour Fox et Haliburton et ne rien espérer de plus ? Peut-on lui donner les clés de la second unit et en faire notre sixième homme attitré ? Son talent est-il plus haut que ce qui est montré par les scouting reports ? Plusieurs questions qui continuent de tourner dans les têtes de la Kings Nation et à raison. Plusieurs autres choix étaient à disposition comme par exemple Moses Moody ou Alperen Sengun.

Nous connaissons la politique de McNair : le meilleur joueur disponible plutôt que le fit. Néanmoins, est-ce que Davion Mitchell est le meilleur joueur disponible au pick 9 ? Les réponses semblent unanimement négatives. Il sera donc capital pour le jeune rookie de prouver que notre GM a bien fait de le choisir aussi haut, lui qui avait l’air aussi surpris que nous d’être annoncé en 9ème choix de draft :

Ce choix est pour le moins intrigant au premier abord. Il est quasiment certain que des mouvements vont avoir lieux durant l’été. Cela laissera de la place à notre jeune rookie qui a sûrement envie de montrer qui il est et de se faire un nom. Une chose est sûre : peu importe notre avis à chaud, nous souhaitons le meilleur à Davion Micthell. Que ta carrière soit grande !

Crédit photo : Arturo Holmes / Getty Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap