Kings vs Celtics : preview de la finale de la Summer League de Las Vegas

Cette nuit à 3h00 du matin, les Kings (4-0) affronteront les Celtics (4-0) dans la finale de la Summer League de Las Vegas. Déjà sacrée en 2014, Sacramento pourrait devenir la seule équipe à compter deux titres depuis la création de la compétition en 2013. Focus sur les clés du match.

Qui pour remplacer Chimezie Metu ?

Cette sanction était attendue. En plus de son exclusion, Metu a écopé d’un match de suspension suite au coup de coude asséné à Eugene Omoruyi en réponse à une grosse faute subie dans les airs, lors de l’affrontement entre Sacramento et Dallas. Il sera donc absent de la finale de cette nuit.

Puisque le nigérian était dans le cinq majeur des Kings, il va falloir faire un choix pour le remplacer. Le nom qui vient naturellement est celui d’Emanuel Terry. En effet, l’intérieur de 24 ans et 2m06 en provenance des Agua Caliente Clippers (G-League) a agréablement surpris par son énergie et sa combativité sous les panneaux. Très présent au rebond, défenseur honnête et jamais avare d’un gros dunk à deux mains, « E.T. » semble avoir le profil parfait pour pallier l’absence de Metu.

Bobby Jackson pourrait également décider de jouer petit et de se tourner vers Robert Woodard II. Très athlétique mais plutôt en difficulté depuis le début de la compétition, Woodard pourrait ici avoir une belle opportunité de se relancer avant le début de la saison. Mais B-Jax voudra-t-il prendre ce risque ?

Défense… Défense… Défense…

La défense a été le fonds de commerce des Kings à Las Vegas et nul doute qu’elle sera encore déterminante s’ils veulent espérer décrocher le titre. Avec Davion Mitchell en leader, les Kings ont produit un excellent pressing tout au long de la compétition, provoquant ainsi beaucoup de turnovers et infligeant à leurs adversaires des pourcentages au tir faméliques. Quand on a Bobby Jackson et Doug Christie parmi ses coachs, forcément ça aide.

Face à des bons shooteurs comme Payton Pritchard, Aaron Nesmith ou encore Carsen Edwards, il faudra rester concentré pour ne pas prendre l’eau. Rappelons tout de même que les Celtics ont enregistré le plus gros total de points par match avec pas moins de 100 unités marquées par rencontre, ainsi que la plus grosse réussite derrière l’arc de la compétition avec 40.3%. 

Jahmi’us Ramsey en facteur X

Si on devait choisir une surprise qui nous a donné le smile sur cette compétition, ça serait bien Jahmi’us Ramsey. Limité aux garbage time lors de sa saison rookie, l’ancien de Texas Tech s’est régalé à Las Vegas : confiant en attaque et concentré en défense, il a enfin donné à apercevoir une partie de son potentiel. 22ème meilleur scoreur sur plus de 400 joueurs avec 16.3 points à 48%, il n’a jamais hésité à dégainer derrière l’arc ou à partir inscrire un lay-up au contact.

Ramsey pourrait très bien être l’étincelle dont les Kings auront besoin pour remporter cette finale, sans compter qu’il faudra compenser les points habituellement marqués par Metu. S’il montre autant de confiance ce soir que sur les précédents matchs, il sera difficile de l’arrêter.

Le duel Davion Mitchell – Payton Pritchard

Plus encore que le titre de champion de la Summer League, c’est la capacité de Davion Mitchell à défendre sur un « vrai » joueur NBA qui sera attendue. Avec ses 20.3 points à 51% au tir, Payton Pritchard figure parmi les meilleurs scoreurs de la compétition. « Off-Night » devrait logiquement être envoyé en mission défensive sur l’arrière des C’s, en espérant lui faire vivre une soirée aussi cauchemardesque que celle de James Bouknight la semaine dernière.

Absent quelques jours de Las Vegas pour participer au Pro-Am de Portland où il a brillé en marquant 92 puis 60 points, Pritchard arrivera lui aussi le couteau entre les dents au Thomas & Mack Center. Il s’agira donc d’un premier vrai test pour Mitchell qui doit se frotter les mains à l’idée d’un tel défi, lui qui aura l’opportunité de ramener à Sacramento son premier trophée depuis… le titre de Summer League en 2014.


Crédit photo : Sacramento Kings

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap