Trade : Tristan Thompson arrive à Sacramento dans un deal à 3 équipes !

AP Photo/Charles Krupa

Alors qu’un deal semblait avoir été conclu entre Hawks et Celtics, Monte McNair a décidé de rentrer dans la danse pour sceller un deal à 3. Nous concernant, tandis que Delon Wright fait ses valises direction Atlanta, Tristan Thompson arrive dans la capitale californienne en provenance du Massachusetts.

Vous souvenez-vous ? Delon Wright était arrivé comme le Messie à Sacramento en échange de Cory Joseph (et de deux seconds tours de draft, 2021 & 2024) qui avait fait le trajet inverse vers Detroit pour notre plus grand plaisir. Ce trade poste pour poste nous avait bien arrangé, tant voir CoJo jouer au basket-ball nous faisait nous arracher les cheveux, et tant Delon Wright avait eu un impact direct sur la 2nd unit. En effet, le désormais néo-Hawks nous a rendus de bons et loyaux services sur la fin de saison, lui qui tournait à 10 PTS, 3.6 P.D et 4 RBDS en 26 minutes de moyenne. Nous retiendrons notamment ce match contre les Pacers, le 6 mai dernier, où Delon Wright avait fini la rencontre avec 23 PTS, 6 P.D, 7 RBDS et 6 INT dans une victoire 104 à 93. 

En échange du meneur de 29 ans, les Kings reçoivent Tristan Thomson qui vient donc étoffer un frontcourt peu garni (contrat de Metu & Jones pas encore garantis, incertitude dans le dossier Holmes). On notera toutefois que lors de la draft, les Kings ont pick Neemias Queta, un pivot portugais, en 39ème position. Cependant voilà : Queta n’a pas l’étoffe d’un titulaire, enfin pas encore. Tristan Thomson arrive alors dans la peau du premier pivot disponible, en attendant la free agency (qui commence officiellement lundi). Chez les Celtics, TT tournait à 7.6 PTS et 8 RBDS en 24 minutes de moyenne, autant dire que ce n’est pas ce dont on attend d’un titulaire. En revanche, en back-up d’Holmes si celui-ci resigne, cela peut être assez intéressant. Wait & See…

Ce move va donc dans la logique de McNair de dégarnir la ligne arrière des Kings (après l’arrivée de Davion Mitchell via la Draft) au profit du frontcourt. On commence donc à y voir un peu plus clair dans le jeu de notre General Manager… Affaire à suivre.


Crédit photo : AP Photo/Charles Krupa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap