[Présaison] Kings 116 – Lakers 112 : mission accomplie

4 matchs, 4 victoires. Les Kings achèvent leur pré-saison de la meilleure des manières : invaincus. Ce succès face aux Lakers devant leur public vient couronner une intersaison prometteuse.

Boxscore

  • De’Aaron Fox : 21 PTS, 3 REB, 5 PAD à 8/21
  • Terence Davis : 20 PTS (12 dans le QT4), 6 REB, 3 PAD à 6/13 de loin
  • Richaun Holmes : 15 PTS, 10 REB, 2 INT à 5/10
  • Harrison Barnes : 15 PTS, 6 REB, 3 PAD, 2 INT à 4/13

Les +

Après un début de pré-saison compliqué, Richaun Holmes a enfin retrouvé des couleurs. Un putback dunk par ci, un gros rebond offensif par là… l’énergique pivot a semblé en rythme et a rendu une feuille de stats dans ses standards. De quoi entamer sereinement son extension de contrat.

Terence Davis a manqué de régularité la saison dernière, mais il n’a pas failli sur ces quelques matchs de préparation. Une fois encore, TD a joué le rôle du facteur X en sortie de banc. Son coup de chaud dans le 4ème quart-temps (12 points à 4/8 derrière l’arc) a été déterminant pour la victoire des siens.

Une nouvelle fois, le banc a fait la différence derrière des starters globalement maladroits. Le trio Thompson / Hield / Davis a douché tout espoir des Lakers à chaque fois que ceux-ci tentaient de remettre la main sur le match. Les trois compères ont fini le match avec des +/- impressionnants : respectivement +19, +30 et +22 ! Les remplaçants de Sacramento ont par ailleurs combiné 50 points dans ce match, contre 29 pour ceux des Lakers.

La défense fait gagner des matchs, tiens donc. S’il n’y avait pas grand-chose à faire sur certaines attaques de cercle de LeBron James et Russell Westbrook, la défense collective a été globalement bonne, avec pas moins de 15 balles perdues provoquées dont 9 interceptions. Alors que la fin de match s’annonçait tendue, plusieurs stops défensifs des Kings ont permis d’assurer la victoire.

Les –

Si les Kings ont essentiellement dominé ce match, ils ont aussi permis aux Lakers de reprendre la main sur le match avec deux gros runs, la faute notamment à un tas de tirs forcés ou en première intention derrière l’arc. Attention, le banc ne pourra pas toujours compenser ce genre d’égarement. Se compliquer la tâche, on aime ça à Sacramento.

S’il termine le match avec un joli total de 20 points, De’Aaron Fox n’a pas du tout semblé en phase avec son tir : shooter à 8/21 avec un vilain 2/8 de loin, ce n’est pas dans ses habitudes. Il faut être plus percutant M. Fox, c’est là que vous êtes le meilleur.

Dans l’intensité, ce match avait un petit goût de saison régulière. Des deux côtés, les titulaires ont beaucoup joué et cela a pu donner une bonne impression de ce qui nous attend pour ce nouvel exercice. La rotation de Walton semble câblée et nos gars sont habitués à la victoire avec cette série de 9 victoires, summer league et pré-saison confondues. Rendez-vous mercredi prochain pour l’ouverture des hostilités face aux Blazers.


Crédit photo : Sacramento Kings via Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap