Trade Deadline 2022 : perdu pour perdu, le play-in ?

Chères fans, chers fans. Comme chaque année, la trade deadline est un rendez-vous important pour chaque franchise NBA. Elle permet de renforcer un roster qui souhaite être ambitieux ou bien de récupérer assets et autres éléments pour construire un nouveau projet. Kings France vous propose plusieurs dossiers. Ceux-ci vont explorer des scénarios plausibles concernant le devenir du roster actuel. Venez avec nous et plongeons un peu dans le vif du sujet.

Le premier scénario que nous allons explorer est celui qui risque bel et bien de se produire. Les exécutifs sont toujours dans l’optique d’accrocher le play-in et pensent que ce roster est « digne d’une place en playoffs ». Le dernier podcast de Zach Lowe, rédacteur pour ESPN, a aussi dépeint la réalité dans laquelle cette franchise évoluait. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y aurait aucune issue possible.

C’est donc tout naturellement que nous allons suivre la vision des dirigeants californiens et vous proposer plusieurs trades qui pourront avoir lieu à l’avenir. Attention, nous avons essayé de rendre l’exercice plausible et réaliste. Il est possible que certains fans d’autres franchises concernées puissent ne pas être en accord. Nous le comprenons et vous demandons d’en discuter sur l’oiseau bleu dès que possible.

TRADE N°1 : Allo Houston ?

  • SAC reçoit : Christian Wood
  • HOU reçoit : Marvin Bagley, 1st round pick 2023, 2nd round picks 2024 et 2025 (via Portland)

Typiquement le trade que le Front Office des Kings pourrait faire. Christian Wood performe dans une équipe qui ne joue que la draft. La défense n’a pas encore été inventée chez les Kings. Ils ont besoin de faire un mouvement pour se targuer d’avoir bougé. Les planètes semblent réellement alignées pour ce que ce trade se produise. Nous récupérons un joueur doué offensivement, capable de stretch et donc de laisser la place à Holmes pour se régaler à l’intérieur. Toutefois, oubliez clairement l’idée d’une défense intérieure pour les deux prochaines années.

Je ne sais pas s’ils acceptent. Ce que je sais en revanche, c’est que le trade de James Harden ne s’est pas très bien passé pour eux et qu’il y a peut-être moyen de leur vendre le package. À voir quelle valeur ils mettent sur Christian Wood mais l’objectif des Rockets est de tanker, pas de gagner actuellement (poke Alperen Sengun).

Rémy

Il est clair que récupérer Christian Wood est un bon plan sur le papier. On s’assure un big man qui tourne en 20-10 sans aucun souci dans notre équipe, et on rajoute un peu de spacing. Par contre, défensivement, n’importe qui d’un peu doué au poste bas sera capable de nous OU-VRIR à chaque match. Ce qui ne changera pas grand-chose à la situation actuelle, vous me direz…

Antoine

TRADE N°2 : Chauffez les moteurs !

  • SAC reçoit : Jerami Grant
  • DET reçoit : Marvin Bagley, Jahmi’us Ramsey, 1st round pick 2023, 2nd round pick 2025 (Portland)

Soyons honnête, ce trade ne sera jamais accepté par Troy Weaver, GM des Pistons. Toutefois, il y a quelques avantages à noter concernant cet échange. La banque de Detroit va souffler dès l’année prochaine, il y a la possibilité d’avoir un jeune à développer ainsi qu’un vétéran pour entourer le laboratoire de Motor City. Le pick est non protégé donc avantageux. Nous récupérons un ailier plus compétent mais qui alourdit nos finances. 

À peu près le même esprit que les Rockets mise à part que le trade de Grant est une priorité d’après les dernières nouvelles. Jerami Grant ne fait sans doute pas partie des plans sur le long terme à Motor City. Ce package peut-il les convaincre ?

Rémy

Un trade qui se tente clairement, surtout avec cette contrepartie. Un 5 Fox-Hali-Grant-Barnes-Holmes me tente bien personnellement, et on aura toujours un banc assez conséquent. Toutefois, est-ce que ce trade nous permet de pouvoir nous projeter plus loin qu’un premier tour de playoffs ? C’est une question qui peut se poser…

Antoine

TRADE N°3 : Il est à vous ce fossile ?

  • SAC reçoit : Pascal Siakam
  • TOR reçoit : Davion Mitchell, Harrison Barnes, Damian Jones, 2nd round picks 2024 et 2025 (via Portland)

Il n’est pas question ici d’être logique mais bien de se mettre dans l’esprit tortueux et sinistre de nos exécutifs. Ce trade répond complètement à ce qui est exposé. Les fans des dinos vont sûrement rigoler fort mais laissez-nous vous exposer le scénario. Scottie Barnes a besoin d’espace pour se développer et devenir l’homme fort de la franchise. Il y a cette impression que Siakam pourrait déranger le développement du jeune prodige. 

Nous vous proposons donc un jeune guard qui colle parfaitement à l’ADN Raptors et qui est un très bon défenseur, un vétéran d’expérience capable de scorer et de défendre sans pour autant avoir besoin du ballon, un pivot qui se donne dans l’effort et qui pourrait être développé par le laboratoire canadien et nous ajoutons un ou plusieurs second tours si vous le souhaitez.

De nôtre côté, nous récupérons un joueur confirmé, d’expérience dans un titre et capable de devenir le deuxième homme fort de la franchise à côté de Fox. Une véritable upgrade en défense mais des finances qui vont souffrir pour encore un moment.

Honnêtement, c’est un package que les Raptors seraient prêts à accepter et je ne rigole même pas. Un jeune à l’ADN Raptors, un vétéran pour encadrer les jeunes et libérer Scottie Barnes, un potentiel projet pour le laboratoire Raptors et deux second tours de draft pour encore sortir des joueurs de nulle part. Pourquoi pas.

Rémy

Le trade qui, personnellement, me tente le plus. Récupérer un forward, all star, et qui n’est pas avare d’efforts en défense, c’est une occasion inespérée, surtout à ce prix. Je suis très intrigué par la relation qu’il pourrait y avoir entre Haliburton et Siakam, clairement un trade qui pourrait nous faire passer un cap.

Antoine

TRADE N°4 : Allons faire une course

  • SAC reçoit : Domantas Sabonis
  • IND reçoit : Marvin Bagley, Davion Mitchell, 1st round pick 2023, 2nd round pick 2022 (via Atlanta) et 2024 (via Sacramento)

Indiana est dans le dur. On voit mal comment ce roster pourrait espérer mieux qu’une place en playoffs. Ils ont opté pour reconstruire. L’échange proposé vous offre deux jeunes joueurs à développer ainsi qu’un premier tour de draft non protégé en 2023 et des seconds tours. De notre côté, on continue dans l’idée que la défense n’existe toujours pas. Nous apportons un scorreur très compétent ainsi qu’un rebondeur besogneux. Il remplit la feuille de statistique mais aussi le capital talent.

Pas l’offre la plus sexy et je ne suis même pas sûr qu’il décroche le téléphone. Je me dis que c’est sans doute le package qui sera proposé par les Kings s’ils veulent se renseigner. Pas très confiant sur cette offre.

Rémy

Ouuuuh, c’est bien risqué, mais ça peut être également très intéressant. On se fera toujours autant ouvrir à l’intérieur, mais un joueur aussi technique, avec des moves et une vraie vision de jeu ? En espérant que Doug Christie lui apprenne les rudiments de la défense mais ça peut vite devenir intéressant.

Antoine

TRADE N°5 : Un pari

  • SAC reçoit : Ben Simmons
  • PHI reçoit : De’Aaron Fox, 1st round pick 2023, 2nd rounds pick 2024 et 2025 (via Portland).

Qu’on soit clair, cela a peu de chance d’arriver. Plusieurs raisons à cela, Tyrese Maxey montre de belles choses et il y a une envie de le développer. Une paire Fox-Maxey a peu de chance de réussir. La contrepartie pour les Kings serait peut-être vu comme trop généreuse alors que le joueur voulu n’a pas foulé les parquets depuis l’été dernier. Toutefois, si les Sixers n’arrivent pas à se débarrasser de Simmons, il se peut qu’il soit moins contraignant sur le package voulu. 

Philadelphie voit un jeune meneur au fort potentiel validé pour les 5 prochaines années, un jeune joueur qui n’attend qu’à être développé ainsi que deux premiers tours et deux seconds tours.

Sacramento se retrouve avec une occasion de tourner une vraie page et de construire autour d’un trio Mitchell-Haliburton-Simmons, le tout en flairant le marché pour trouver d’autres pièces.

Je pense que les Sixers accepteront ce trade s’il n’y a pas d’autres offres leur permettant d’acquérir une grosse star. Il y a un futur potentiel all-star et des picks pour de futurs packages. Il ne faudra pas être trop gourmand Morey…

Rémy

Le trade auquel tout le monde pense depuis que Philadelphie a décidé de basher Simmons pour rien. Le meilleur trade également sur le papier. Se séparer de Fox est un crève-cœur, mais imaginer un Simmons en 4 (Oui il faut arrêter la blague de Simmons en meneur) nourri par Haliburton, ainsi que la défense avec Mitchell et Simmons, cela suffirait amplement à nous propulser en playoffs.

Antoine

Voilà, vous avez un panel des gros joueurs que l’on pourrait viser de manière légitime. Attention toutefois à un revirement de situation. Si McNair se décide à tout casser, ce serait peut-être l’ouverture d’une nouvelle ère et d’une future sortie dans cette traversée du désert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap