Kings 115 – Heat 113 : Bonne année !

Les Kings ont commencé l’année 2022 du bon pied, en assurant une victoire dans les dernières secondes contre un Heat réduit par le protocole Covid.

Boxscore

  • Fox : 24 points, 6 rebonds, 6 passes et 2 interceptions
  • Hield : 26 points, 6 rebonds et 3 passes à 7/14 de loin
  • Jones : 18 points et 10 rebonds à 70% au tir

Les +

  • Vintage De’Aaron Fox ! Alors que les critiques vont bon train sur son niveau de jeu, le Renard a un sorti un match digne de ses standards de la saison passée, à coup de drives et tirs mi-distance. Il a planté 12 de ses 24 points dont 2 lancers décisifs dans le dernier quart pour assurer la win. A souligner aussi : un impeccable 14 (record personnel) sur 15 sur la ligne de réparation.
  • Quand Buddy Hield prend feu, il n’y a pas grand-chose à faire et le Heat n’a pu que le constater. Chavano termine meilleur marqueur du match grâce à ses flèches assassines.
  • 1ère titularisation et 1er double-double de la saison pour Damian Jones, en voilà un qui ne laisse pas passer sa chance ! 14 points en première période pour garder son équipe devant et une défense impeccable sur les guards de Miami sur les switchs. Discret et efficace.
  • Une fois n’est pas coutume, les Kings ont été agressifs tout le match (en témoigne les 27 lancers provoqués) et ne se sont pas effondrés en seconde période. Expérience à renouveler.

Les –

  • Le Heat est une équipe de roublards et les Kings sont tombés dans le panneau en concédant beaucoup de turnovers sur fautes offensives. Connaitre son adversaire et ses points forts, c’est bien avant d’attaquer un match.
  • Dans une équipe de Miami déplumée, c’est le rookie turc Omer Yurtseven qui a tiré son épingle du jeu en sortant son meilleur match en carrière (22 points et 16 rebonds). Sacramento adore offrir leur career-high à des role players, et c’est encore arrivé cette nuit.

Malgré l’absence de leur pivot titulaire, les Kings s’offrent une des équipes les plus chaudes du moment (Miami restait sur 5 victoires de suite) et gagnent enfin le droit de sourire. Pour combien de temps ? Rendez-vous dès demain soir face aux Lakers.


Crédit photo : Basket USA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap